Quelques logiciels pour améliorer votre confidentialité

Depuis la fermeture de Megaupload vous êtes devenu·e un peu parano du Net – ou vous avez toujours été de nature méfiante ? Aujourd'hui, nous allons voir quelques logiciels pour améliorer votre confidentialité.

Quelques logiciels pour améliorer votre confidentialité

Ce ne sont que des astuces, et je n’évoquerai pas ici les solutions plus complexes pour garder un anonymat total (notamment les proxys), car elles concernent moins de monde et demandent déjà des connaissances en informatique. Les logiciels que je vous propose ici ont été choisis entre autres pour leur simplicité d’utilisation – je ne vous prend pas pour des imbéciles, mais nous sommes nombreux·ses à être découragé·e·s devant une interface confuse, ou un logiciel demandant de nombreuses étapes pour être configuré.

Éviter les trackers

Les trackers rapportent aux sites ou aux régies publicitaires des informations sur leurs visiteurs : provenance, méthode utilisée pour venir sur leur site (ordinateur ou smartphone, navigateur…), nombre d’internautes connectés… Ces données peuvent bien sûr être utiles, mais vous pouvez ne pas avoir envie de les transmettre.

Ghostery vous permet de repérer ces trackers, de vous renseigner sur les sociétés qui les éditent et de les bloquer si vous ne voulez pas qu’ils récoltent des informations sur vous. Lorsque vous avez installé Ghostery, vous pouvez choisir différentes options : afficher les trackers à chaque ouverture de page ou pas (dans ce dernier cas, le nombre de trackers s’affichera simplement sur l’icône Ghostery sur votre navigateur et vous pourrez avoir plus de détails en cliquant dessus), bloquer les trackers ou pas. Vous pouvez bloquer tous les trackers (aussi appelés « bugs ») ou seulement certains, et vous pouvez choisir des sites où Ghostery ne bloquera aucun tracker.

Ghostery peut lui aussi récolter des informations sur vous si vous activez GhostRank. Ces données sont censées servir à l’amélioration du service et sont anonymes ; toutefois, ne pas activer GhostRank ne vous empêchera pas du tout d’utiliser le service.

Disconnect fonctionne de la même manière que Ghostery, mais s’axe davantage sur les réseaux sociaux ; il bloque les widgets et les cookies venant de Google, Yahoo, Facebook, Twitter et Digg. Vous pouvez choisir de les débloquer par un simple clic sur l’icône Disconnect de votre navigateur. Autre avantage – sur Google Chrome uniquement – la possibilité de « dépersonnaliser » la recherche Google.

Protéger votre ordinateur de vos frères/sœurs/parents/amis

Faire attention sur Internet c’est bien, mais parfois le pire fléau se trouve dans votre maison… Voici deux logiciels pour éviter le piratage du compte Facebook (le pote qui vous écrit un statut très intelligent du genre « j’aime la bite ») ou la découverte de vos photos à poil.

Pour éviter que n’importe qui ne regarde votre ordinateur dès que vous vous en éloignez, il existe une solution plus pratique que fermer votre session à chaque fois : avec ScreenBlur, vous pouvez verrouiller votre ordinateur avec une combinaison de touches, en cliquant sur l’icône dans votre barre des tâches, ou encore automatiquement au bout d’un certain temps – comme un économiseur d’écran. Une fois l’ordinateur verrouillé votre écran est caché (ou pas… vous pouvez régler l’opacité et même mettre une image personnalisée) et il faut taper un mot de passe pour le retrouver. Regardez un peu les réglages, il y a de quoi faire, y compris couper le son lorsque vous verrouillez votre ordinateur.

Pour cacher spécialement un fichier ou un dossier vous pouvez utiliser Wise Folder Hider – beaucoup de logiciels proposent ce type de service mais celui-ci est très simple et très clair. Lorsque vous ouvrez l’application pour la première fois vous choisissez un mot de passe, qui vous sera demandé ensuite à chaque fois. Vous avez ensuite le choix entre cacher un fichier (« hide file »), un dossier (« hide folder ») ou une clef usb (« hide usb drive »). Vous pourrez ensuite rajouter des mots de passe spéciaux à certains dossiers ou fichiers (la petite flèche vers le bas à côté de « open », tout à droite).

Notons que vous n’êtes pas obligé·e de laisser une icône de Wise Folder Hider sur votre bureau, ni où que ce soit à part dans la liste de vos programmes (et personne n’ira regarder là) : vous pouvez tout simplement taper son nom dans votre barre de recherche ; avec ça, impossible de le trouver si on n’est pas au courant de son existence.

Facebook, encore et toujours

Les plus grosses indiscrétions sur Internet sont souvent les informations que nous donnons nous-même. Je vous avais parlé l’autre jour de comment gérer sa confidentialité sur Facebook ; avec ProfileWatch (pas un logiciel mais un simple site) vous pouvez vérifier quelles informations sont visibles par tous – y compris ceux qui ne sont pas vos amis. J’ai par exemple pu constater que n’importe quelle personne regardant mon profil peut voir que j’aime la page « Mon cerveau est un peu comme Megavideo, après 72 minutes de travail il a besoin de 59 minutes de pause… ». Je ne doute pas que ce centre d’intérêt sera un indiscutable atout dans ma future recherche d’emploi. Vous ne voudriez pas vous retrouver sur We know what you’re doing ?

Comme ce qui va sans dire va toujours mieux en le disant, rappelons donc que le meilleur moyen de préserver sa vie privée, c’est de se surveiller soi-même… mais si vous êtes un peu parano, vous étiez déjà au courant.

Et vous, vous avez des astuces pour améliorer votre confidentialité ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Leshayaa
    Leshayaa, Le 5 juillet 2012 à 14h34

    Pas besoin de télécharger Screen Blur pour contrer les regards indiscrets de la famille, il suffit de mettre un mot de passe pour sortir de veille!
    Comme ça pas besoin de fermer la session, on ne perd pas ce qu'on faisait, il suffit de mettre en veille. =)

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)