Cinq livres avec des princesses qui changent des demoiselles en détresse

Cette semaine, Lucie vous propose une sélection de livres avec des princesses qui sont loin d'être des cruches et qui n'ont pas forcément besoin d'un prince pour être heureuses !

Cinq livres avec des princesses qui changent des demoiselles en détresse

En littérature jeunesse, des éditeurs combattent l’éducation et le marketing genré en proposant des livres qui déjouent les stéréotypes. C’est le cas avec cette sélection d’ouvrages qui ont tous pour dénominateur commun les personnages de princesses, très éloignés de l’image de jolies filles dociles et cruches que l’on a l’habitude de croiser !

Princesse, Benoît Charlat

princesse-charlat

Album tout-carton pour les petits, Princesse met en scène une petite cochonne, toute apprêtée dans son costume de fée, qui multiplie les activités consistant aussi bien à jouer au bulldozer, au foot, à descendre les poubelles ou à sentir ses chaussures. Le livre prend alors l’allure d’un imagier de la vie quotidienne, avec ses trucs mignons et cracras !

Accessible dès le plus jeune âge, ce livre permet de donner un bon coup de talon dans l’image idéalisée et gentilettette de la princesse. Alors oui, je vous vois venir, notre cochonne a ses petits talons et finit par faire du cheval à bascule avec son prince… mais les différentes situations sont vraiment cocasses, tout en espièglerie et en tendresse.

Attention aux princesses !, Cédric Ramadier, illustré par Clément Devaux

attention-aux-princesses

On assiste dans ce livre à un défilé de princesses à chaque page, de tout type et surtout avec des ambitions très différentes ! L’album reprend les codes du stéréotype de la princesse pour les exagérer ou les prendre à rebours. On a ainsi une princesse amoureuse très collante, une princesse célibataire qui compte bien le rester, mais aussi une princesse sale qui n’a vraiment pas envie de prendre son bain, ou encore une princesse mal élevée.

Chaque page est une succession de petites surprises à découvrir, pleines de drôlerie, de ridicule ou au contraire, de jeunes héritières qui en jettent ! Ça donne un album très dynamique aux illustrations comiques, qui dépoussière l’image lisse et ennuyeuse des princesses en leur offrant un vrai grain de folie.

La pire des princesses, Anna Kemp, illustré par Sara Ogilvie

la-pire-des-princesses

La princesse Zélie a été nourrie depuis sa tendre enfance par les contes et elle attend de pied ferme son prince. Sauf que quand celui-ci arrive, c’est la déception. Il souhaite qu’elle reste bien gentiment au château à essayer ses belles robes, alors qu’elle ne rêve que d’aventures. Sa rencontre avec le dragon va lui permettre de s’émanciper et de trouver un ami avec qui s’amuser et sur lequel compter…

Un album qui est aussi un bel objet, sur l’émancipation d’une princesse qui se libère des principes qu’on lui a assénés depuis toute petite pour prendre en main sa vie et construire son propre bonheur. Que demander de plus ?

La princesse aux petits plats, Anne Marandin, illustré par Lucile Placin

la-princesse-aux-petits-plats

Rebondie (c’est son nom) a trouvé refuge dans les cuisines du château à la mort de sa mère, et y trouve aujourd’hui son bonheur en concoctant les meilleurs plats du royaume. Quand son père lui impose de se marier, c’est loin d’être une bonne nouvelle. Alors elle annonce qu’elle épousera celui qui parviendra à manger plus qu’elle ! Elle fait ainsi la connaissance de Petit Jean du bout du bois, qui lui non plus, n’a pas franchement envie de se marier… mais est très intéressé à l’idée de se remplir le ventre pour plusieurs jours.

Dans ce conte, la princesse est bien loin des clichés de la fille parfaite, docile et dépendante, et le couple se forme après s’être apprivoisé et avoir appris à s’aimer. Rebondie est une princesse unique en son genre, sublimée par le style graphique hors du commun de Lucile Placin.

La belle et le fuseau, Neil Gaiman, illustré par Chris Riddell

la-belle-et-le-fuseau

La reine est sur le point de se marier lorsqu’elle a vent d’un royaume endormi et d’une princesse ensorcelée dans un palais entouré de ronces. Vêtue de sa cotte de maille et armée de son épée, elle prend le chemin du domaine accompagnée par trois nains pour la délivrer. Arrivée au palais, l’équipée n’est pas au bout de ses surprises lorsque la reine dépose un baiser sur les lèvres de l’endormie… Ils découvrent que les apparences sont trompeuses, et que la victime n’était pas celle que l’on attendait.

Tous les codes des contes bien connus sont repris ici, à ceci près que pour une fois l’héroïne est une femme, et le récit dénué de tout romantisme superflu. Le récit opère des revirements complètement inattendus et construit une ambiance étrange, menaçante, grâce aux illustrations spectaculaires de Chris Riddell. C’est aussi un album pour les grands enfants et les adultes !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 29 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lagoona
    Lagoona, Le 25 novembre 2016 à 15h39

    Linwe
    J'ai cherché des livres ( dans l'optique féministe ) pour ma nièce récemment et j'ai retenu 2 titres pour l'année prochaine parce qu'elle est trop ch'tite pour le moment !
    La pire des princesses qu'on voit dans l'article et La princesse et le poney qui est drôle et mignon :
    [​IMG] [​IMG]
    Et pour son âge j'ai trouvé les AKIKO ( la curieuse, la rêveuse ou la courageuse ), c'est des petits contes avec des graphismes SUPERBES ! Voilou
    Merci Linwe d'avoir conseiller ces livres!! Je crois bien que je vais prendre Akiko la curieuse pour ma niece pour Noel ! J'adore le style graphique du livre c'est magnifique!!!!:top: Ca lui changera de tout le rose bonbon qu'elle va recevoir ! :rire::sweatdrop: Encore merciii!! :)

Lire l'intégralité des 29 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)