Little Big Planet 2 sur PS3

Little Big Planet 2 est sorti il y a un an maintenant, mais il est encore temps de s'y mettre ! Voici quelques raisons qui font que ce jeu est définitivement cool.

Little Big Planet 2 sur PS3

Développé par Media Molecule, le deuxième opus de Little Big Planet sorti en janvier 2011 (on ne remarquera pas l’année de retard) sur PS3 ressemble plus à une mise à jour qu’à une suite du premier, daté de 2008.? Pas de problème donc, pour celles qui voudraient s’y mettre aujourd’hui, en achetant juste le deuxième !

Descriptif

Pour celles qui l’ignoreraient, on incarne ici un Sackboy, une poupée de tissu intégrée dans un jeu de plateforme. Le mode Histoire possède trois mondes avec plusieurs niveaux. Au départ, le but est de faire ses preuves pour faire partie de l’Alliance avec l’aide de Larry Da Vinci, un personnage étrange (et ridicule) aux lunettes 3D. Lorsque tu y es, tu dois découvrir où est retenu prisonnier le Créateur et vaincre le Negativitron, un aspirateur machiavélique qui aspire Craftworld, le monde patchwork dans lequel les personnages évoluent.

L’univers

L’univers de Little Big Planet est vraiment trippant, je pense que vous l’avez déjà noté. Il peut paraître enfantin au premier abord, mais il n’en est rien. Le jeu est truffé de références et certains passages sont plutôt ardus ! Tu peux t’attendre à rager devant ton bel écran plat (oui parce que d’habitude, un écran c’est en pente) et à balancer quelques manettes dessus (je crois pas que la notice précise qu’il faut prendre des anxiolytiques avant de jouer).

Au fur et à mesure de ta progression, tu obtiens des objets pour customiser ton Sackboy, et plein d’autres choses, le but final étant la création, mais nous y reviendrons.

C’est surtout l’ambiance et la fantaisie de l’univers LBP qui fait sa particularité. La bande son est notamment magnifique, enivrante. Rien que pour ça, t’es capable de recommencer chaque niveau cinquante fois. La diversité des mondes est éblouissante.

Certains niveaux ont une partie à faire à plusieurs, mais tu peux très bien passer cette étape si tu es seule. D’autres niveaux appelés « bonus » et « versus », se présentent sous la forme de mini-jeux. Personnellement, j’ai eu beaucoup plus de plaisir à faire le jeu entier à deux. Comme dans tous les jeux à plusieurs, cela nécessite de la synchro, mais c’est faisable et ça apporte sociabilité, diversité et… fous rires. Après, tu peux bien sûr jouer avec d’autres joueurs online.

La création

Le jeu entier est une espèce d’aperçu de ce qu’il est possible de composer par la suite ; on te présente la totale, les objets disponibles, les gadgets – grappin, saisissateurs, montures (lapins, bourdons et autres créatures toutes plus drôles les unes que les autres), créateurator (une sorte d’émetteur relié à la tête de Sackboy, grâce auquel tu décides de ce qu’il doit lancer comme « arme »: eau, feu, plasma, gâteaux, vaches. Non, pas de lémuriens, je sais c’est très décevant -, les autocollants… Bref : le jeu est plein de surprises.

« Ce jeu, c’est l’imagination au sens le plus pur, et c’est à vous de l’exprimer. » Cette citation tirée du jeu est parfaite pour se faire une idée de l’univers en question.

Une fois le mode Histoire terminé, tu peux passer à la plus grosse partie : la création. ?Tout au long du jeu, tu récoltes des objets que tu peux utiliser pour élaborer tes propres niveaux. Tu peux même créer des musiques, c’est dire.

L’outil de création est particulièrement complexe, surtout dans le deuxième opus. Pour te lancer, il te suffit de te rendre sur ta Lune (je vous interdis de faire un jeu de mot pourri). Choisis un cratère vide, et tu seras propulsée dans un monde infini de blanc, de vide. A toi de le remplir avec tes objets. Les plus ingénieuses d’entre vous pourrons concevoir des choses incroyables – en ce qui me concerne cela se limite à quelques brouillons ratés.

Si tu es comme moi, tu trouveras ton bonheur dans le partage de niveaux. Des millions de créations d’autres joueurs sont disponibles et tu peux les piquer à ta guise.

Un monde de rêves et de fantaisie t’attend, inutile de résister !

Chargement du lecteur...
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Gilmorified
    Gilmorified, Le 1 mai 2012 à 13h46

    Un peu a la bourre pour répondre lol dsl..

    Angelin;3041384
    Autant je peux tout à fait comprendre que le jeu ne te branche pas en soi, autant le cliché "on tue des gens = jeux de mecs; plateforme mignonne = jeux de nana" je le trouve assez minable, surtout dans la bouche d'une fille d'ailleurs (rapport au fait que si on relaye nous-même la misogynie latente on est pas rendues...)
    C'est pour ça que j'ai mis des ~~~~ autour en fait, parce que c'est justement le nom donné a ce "genre de jeu" catégorisé fille et c'est d'ailleurs un des trucs qui m'énerve, n'aimant aucun d'entre eux: on peut jouer à d'autres trucs! A chaque fois que j?achète le genre de jeux cité dans mon post précédent le vendeur me demande si c'est un cadeau, si je dis que c'est pour moi les yeux s?écarquillent lol (Bref, au final on est d'accord ^^ mes ~~ n?étaient juste j'imagine pas très clair)

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)