Les filles du soleil, un film coup de poing sur des femmes combattantes

Les filles du soleil, c'est LE film qui a bouleversé Esther ces derniers mois et dont madmoiZelle est le fier partenaire. En exclusivité, voici la bande annonce !

Les filles du soleil, un film coup de poing sur des femmes combattantes

Lorsque je suis sortie de la salle de projection après avoir visionné Les filles du soleil, j’étais saisie.

J’ai eu besoin d’un peu de temps pour sortir du champ de bataille dans lequel il m’avait plongé.

Les Filles du Soleil, la bande annonce

Ce film raconte l’histoire de Bahar, une jeune femme yézidie, interprétée par Golshifteh Farahani.

Lors d’une offensive de l’État Islamique (ÉI), elle est capturée comme des milliers d’autres filles et femmes, pour devenir esclave sexuelle des soldats – tandis que les garçons sont enrôlés de force et les hommes, assassinés.

Bahar fait partie de celles qui parviennent à s’échapper, et avec d’autres anciennes captives, elles forment une unité de femmes combattantes. Elles vont largement contribuer à la défaite de l’ÉI.

Tout au long du film, on suit le bataillon dont elle est commandante : le bataillon des Filles du Soleil.

Leur combat, armes au poing, est ponctué de flashbacks retraçant l’histoire de Bahar. Elle témoigne devant Mathilde, une journaliste de guerre venue pour transmettre cette parole.

L’enlèvement, la disparition de son fils, les violences subies chaque jour, la fuite…

Pourquoi Les Filles du Soleil est un film crucial ?

Autant vous le dire : je ne suis pas ressortie de ce film indemne, d’autant plus que je sais qu’il retrace la véritable histoire des 7000 femmes et enfants capturé·es par Daesh le 3 août 2014.

C’est sans doutes pour cela qu’il m’a autant secouée : ce film transmet leur parole, et c’est crucial. Diffuser le témoignage des femmes du monde entier est mon cheval de bataille, ce film y contribue largement.

À l’image du témoignage de Nadia Murad, qui a reçu le prix Nobel de la paix le 5 octobre dernier pour son combat contre les violences sexuelles comme armes de guerre.

Le pitch du film t’a peut-être semblé familier si tu connais déjà le parcours de cette jeune femme, qui a fait partie des personnes capturées en 2014 et est parvenue à s’échapper ensuite.

Si tu ne connais pas bien son histoire, je t’encourage à te pencher dessus et à aller voir Les Filles du Soleil.

Je te promets qu’il vaut le coup.

Un robot pour suivre les articles de madmoiZelle ?

Peut-être que tu le sais déjà, mais si tu nous suis exclusivement sur Facebook tu ne vois sans doute pas le quart de nos articles et vidéos.

Alors pour ne rien louper de madmoiZelle, pourquoi ne pas t’abonner à notre nouveau petit robot, sur Messenger ?

Chaque jour, il t’envoie les 3 meilleurs articles de la journée, et tu es ainsi au courant de tout : par ici pour t’abonner au chatbot !

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

Esther

Esther est tombée dans la marmite de madmoiZelle quand elle était petite. Elle n’a pas grandi, mais elle a depuis développé de fortes convictions féministes. Au croisement de la rubrique actu et de la rubrique témoignages, elle passe de temps en temps une tête à l’étranger pour tendre son micro aux madmoiZelles du monde entier !

Tous ses articles

Commentaires
  • Lacus_Clyne
    Lacus_Clyne, Le 18 octobre 2018 à 23h15

    Elles vont largement contribuer à la défaite de l’ÉI.
    Sans minimiser une seconde l’engagement de ces combattantes, c’est un peu dommage de lancer cela à la volée, cela sous-entendrait que les contributions des autres groupes/factions seraient moins large. Surtout qu’il existe encore des territoires contrôlés par l’EI.

    D’autant que les femmes dans les unités de combats sont une minorité probablement pas plus de 2%, même au sein des forces kurdes et assimilées, et la majorité sont des unités de milices qui ne sont sauf en ultime recours pas utilisées pour le choc.

    Peut être suis-je trop froide, mais ça me donne l’impression de voir en modernisée la propagande qui concernent les femmes soldats de l’union soviétique principalement tireuses d’élites et membres du 588 escadron de bombardement de nuit (les célèbres “Sorcières de la nuit”) bien qu’elles furent présentes au sein de tout types d’unités.(Ce qui n'empêche que ceux ci peuvent être émouvants et poignants et là encore sans aucune mise en cause de l’engagement et du sacrifice qu’elles ont effectué)

    Spoiler: Tireuses d’élites

    Spoiler: Sorcières de la nuit

    Alors que dans les guerres, loin des images romantiques du cinéma, l’engagement des femmes, que ce soit dans “la queue de l’armée” depuis l’antiquité, ou pour soutenir entre autre les outils militaro-industriels des alliés pendant les 2 guerres mondiales n’est plus à prouver.

    Sinon je rêve un jour d’un documentaire scientifique qui se penche sur les idéologies ou les femmes soldats sont plus courantes. On remarque dans ces sociétés/mouvements elles sont régulièrement mieux représentés au niveau du pouvoir. Me vienne en exemple beaucoup de groupuscules d’inspiration trotskiste et le parti travailliste israélien.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!