Quand une compagnie aérienne refuse l’embarquement à une enfant à cause de sa tenue…

Par  |  | 15 Commentaires

La compagnie United Airlines a fermé les portes d'un de ses avions à un enfant, au motif que sa tenue n'était pas correcte. Le sexisme n'a décidément pas d'âge.

Quand une compagnie aérienne refuse l’embarquement à une enfant à cause de sa tenue…

Dimanche 26 mars dernier, deux jeunes filles auraient été interdite l’embarquement d’un avion qui devait rejoindre Denver à Minneapolis. Le motif ? Elles portaient des leggings.

Voici l’histoire d’un bad buzz aux doux relents sexistes qui n’a pas fini de remuer Internet.

L’histoire des filles qui n’ont pas pu embarquer à cause d’un legging

Shannon Watts, une fondatrice d’un mouvement anti-armes à feu, se trouve dans l’aéroport quand l’événement arrive. Alors qu’elle attend pour embarquer sur son vol, une scène qui attire son attention.

Elle raconte ce qu’elle a vu au magazine Motto.

« Une mère faisait des allers-retours en courant entre sa famille et l’agent à la porte qui disait « Je ne crée pas les règles, je ne fais que les appliquer ». »

La témoin interroge alors cette mère qui lui explique que deux enfants, dont sa fille, n’ont pas pu entrer dans l’avion à cause de leur tenue. Sa fille ne semble pas avoir plus de 10 ou 11 ans, et elle porte un legging. 

« Quand la femme s’est souvenue qu’elle avait une robe hawaïenne dans son bagage à main, elle l’a donnée à sa fille pour qu’elle l’enfile sur son haut et son legging. Elles ont pu finalement embarquer. »

Pourquoi des filles en legging sont-elles interdites de vol aux États-Unis ?

L’histoire a de quoi surprendre et c’est d’ailleurs pourquoi elle a tant fait réagir.

La compagnie aérienne s’est défendue dans un communiqué de presse. Elle explique que les adolescentes concernées avaient des billets spéciaux, réservés aux employé•es ou à leur entourage proche et disponibles à un prix très bas.

« Le souci est que profiter de cette promotion implique d’être considéré•e comme représentant•e de United.

Et comme de nombreuses compagnies, nous avons un dress code, que nous demandons à nos employé•es et à leurs proches de suivre. »

Le site officiel précise que les vêtements en question doivent n’être ni provocants, ni trop courts, ni transparents ou encore trop décolletés. Il est également précisés que les mini-jupes, les pantalons moulants et les robes trop cintrées sont interdits.

Vous l’aurez remarqué, ces restrictions qui s’appliquent principalement aux femmes. D’ailleurs, la témoin le raconte : le père de famille qui était vêtu d’un short a pu embarquer sans aucun problème dans ce même avion.

Pas sûre que la tenue de Britney soit homologuée.

Quand une compagnie sexualise une enfant

Au-delà du sexisme, cette histoire soulève un autre problème. La fille en question était âgée d’une dizaine d’années. C’est très jeune, c’est souvent avant la puberté.

Il est donc choquant de voir son corps déjà sexualisé, alors que les enfants qui portent des vêtements moulants ou laissant voir beaucoup de peau ne le font de toute évidence pas dans un but de séduction !

Les réactions sur Twitter à cette décision sexiste

Les tweets s’enchaînent et certaines célébrités s’insurgent, à l’image de la mannequin Chrissy Teigen qui dit avec humour :

« J’ai déjà pris un avion United en ne portant littéralement pas de pantalon. J’avais juste un haut qui me servait de robe. La prochaine fois je porterai un jean et une écharpe. »

Le réalisateur Seth Rogen préfère ironiser.

« Ici à United, nous essayons juste de fliquer les tenues des filles de nos employés. C’est tout ! Cool, pas vrai ? »

Si même les filles de dix ans doivent faire attention à ne pas être habillées de façon trop « provocante » pour être autorisées à prendre l’avion, je ne sais plus quoi faire. Et si, dites donc, on arrêtait de baliser l’apparence des personnes de genre féminin ?

Cordialement.

À lire aussi : Le code vestimentaire professionnel, entre mystère et sexisme


Anouk Perry

Anouk est rédactrice Sexe, Société et Feel Good ! Sa devise dans la vie ? YOLO. Si elle a l'air d'avoir un balai dans le cul, ne vous inquiétez pas. Il s'agit en fait d'un aspirateur.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Bébé tigre
    Bébé tigre, Le 30 mars 2017 à 7h18

    LanaByron
    A quel moment elles ont été sexualisées exactement ?
    D'habitude je vous aime bien Madmoizelle mais faudrait voir à pas exagérer les faits.

    Les filles ont pas pu embarquer parce que la façon dont elles etaient habillées ne correspondaient pas aux standards établis par la société pour les billets (prix réduit pour famille et employés qui du coup représentent la société). Certes les régles sont plus strictes pour les femmes (comme d'hab) mais en attendant lorsque les billets ont été réservés le dress-code etait toujours d'actualité.
    A aucun moment on n'a parlé de "legging trop sexy" c'est juste que les legging ne font pas assez "pro", si elles avaient porté des tongs c'etait pareil.

    En plus faire un article (et tirer des conclusions) à propos du fil twitter d'une femme qui n'etait que TEMOIN de la scène et qui racontait l'histoire sans savoir ce qu'il se passait réélement ... On est pas au top de la précision.
    Et à quel moment une robe hawaïenne trop grande par dessus un legging et un t-shirt fait pro?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!