Laurine Sassano, la YoutubeuZ sérivore !

Laurine Sassano (alias Bino le Dino) a récemment lancé sa chaîne YouTube. Si vous aimez les séries télé, son émission devrait vous plaire !

Laurine Sassano, la YoutubeuZ sérivore !

Laurine Sassano est une chouette YoutubeuZ qui vient tout juste de lancer sa chaîne (âgée de seulement deux petits jours à l’heure où j’écris cet article). Son émission Broadcasting Bino présente et analyse des séries télé avec enthousiasme et passion.

Dans sa première vidéo, elle nous parle de You’re The Worst, série américaine créée l’année dernière par Stephen Falk et dont la saison 2 vient de démarrer outre-Atlantique. En 7 minutes, elle réussit l’exercice périlleux de nous donner immédiatement envie de la dévorer, sans révéler d’élément narratif majeur !

Le fond et la forme de la vidéo sont particulièrement travaillés, ce qui laisse présager une chaîne prometteuse ! À la rédac, on était plutôt emballées : on en a donc profité pour lui poser quelques questions.

  • Qui es-tu ? Présente-nous ta chaîne !

Je m’appelle Laurine Sassano, alias Bino le Dino (non, demandez pas), j’ai 21 ans et je fais l’émission Broadcasting Bino sur YouTube, où je présente des séries peu ou pas assez connues mais qui méritent de l’être !

  • Qu’est-ce que tu fais dans la vie ?

Rien. C’est bien à un moment dans sa vie de ne rien faire, non ? Plus sérieusement, j’ai quitté la fac il y a maintenant un an et demi puisque le système ne me plaisait pas du tout, et puis j’ai eu quelques petits boulots par-ci par-là : rien de vraiment émoustillant.Laurine-youtube-2

  • Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire des vidéos ?

Je voulais en faire depuis mes 13/14 ans, mais je n’ai jamais vraiment eu « les balls » ni un concept qui me plaisait. Et puis un jour, je buvais un verre avec un ami sérievore (qui se reconnaîtra s’il lit cet article) ; on parlait de Doctor Who avec passion, et il m’a dit quelque chose comme (ma mémoire de mamie défaille) « Tu vois la façon dont tu me parles de Doctor Who ? Tu devrais faire ça pour d’autres séries en vidéo ».

C’était il y a un an et demi maintenant : je suis plutôt longue à la détente !

  • Comment ton entourage a-t-il réagi ? Est-ce que tes proches te soutiennent ?

Comme je l’ai dit, ça fait plus d’un an que j’ai le concept maintenant. J’ai fait plusieurs essais d’écriture, de cadre, de montage… du coup mon entourage était déjà bien au courant. Ça n’a donc jamais été une surprise, sauf peut-être pour mes amis de lycée (et surtout ma professeur de philo d’amour).

Mes proches sont vraiment ceux qui m’ont poussée à m’y mettre. Il faut savoir que je suis naturellement anxieuse et extrêmement flemmarde. La procrastination, c’est ma vraie passion. Mais maintenant que je me suis enfin lancée, je me sens tellement plus légère et motivée !

  • Si ça fait longtemps que tu as ce projet en tête, à quel moment tu t’es dit « vas-y je me lance » ?

Le ras-le-bol de ne rien faire de passionnant et de satisfaisant de mes journées, et l’envie de partager le résultat de mes jours de binge-watching de séries ont été les déclencheurs ! (Et peut-être aussi la pression de mes proches qui avaient vraiment envie que je me lance enfin.)

À lire aussi : Le binge watching de séries et nous

Laurine-youtube-1

  • Quel matériel utilises-tu ?

Je filme avec un Canon 6D et je monte avec Adobe Première Pro. Pour le son, j’utilise un enregistreur Zoom H4N avec ses deux micros à l’avant et le mixage son est fait avec Ableton Live.

  • Combien de temps t’a pris ta vidéo ?

Pour celle-ci, c’est un peu compliqué puisque ça s’est fait sur une longue période. Mais la version finale s’est étalée sur 5 mois (sans y travailler constamment bien sûr : je suis lente mais pas à ce point-là).

  • Comment est-ce que tu procèdes ? Es-tu aidée par ton entourage à différentes phases ? Écriture, montage, post-production ?

Pour l’écriture, je regarde déjà la série entièrement et soit je prends des notes directement (ce qui nécessite un peu trop de concentration et d’appuis sur la barre espace), soit je la regarde une deuxième fois avec mon carnet. Ensuite vient la partie recherche, qui dure plusieurs jours, où je fouille mon ami Google très profondément… Pour trouver les informations les plus inutiles et dont je ne parlerais probablement jamais.

Vient alors l’écriture en tant que telle : j’ai tendance à rédiger l’intro pour donner le ton, puis j’écris le reste d’une traite et je le fais relire par mes proches, pour savoir si telle ou telle petite blague est de trop ou pas (je ne suis pas une maîtresse de l’humour).

Pour le tournage, je fais ça la nuit (d’où mes problèmes d’articulation : essayez de répéter la même phrase 15 fois à 4h du matin !) pour que la lumière ne varie pas du tout. Quant au montage, j’ai eu un très bon professeur ! Le minutage est la partie la plus chiante — et je pèse mes mot. Il faut reprendre chaque épisode, choisir chaque extrait, et écrire sur un petit carnet de quel passage il s’agit, à quelle minute, quelle seconde !

Laurine-youtube-3

  • Comment gères-tu les commentaires et le fait d’être exposée sur Internet (même si c’est récent) ?

Comme tu le dis, c’est très récent donc pour l’instant je ne vois pas de changement majeur, mais c’était vraiment un grand pas dans ma vie. Je suis du genre timide, j’aime bien être passe-partout : montrer mon visage et m’exprimer devant des gens que je ne connais pas est une très grande source de panique, pire que de passer devant toute la classe pour un exposé !

  • Comment gères-tu la critique ?

Pour l’instant (c’est comme le début d’une relation, c’est magique), j’ai la chance de n’avoir que de bons retours et des critiques constructives.

  • Est-ce que le fait d’être une femme sur YouTube te semble plus difficile ? As-tu eu des remarques sexistes ou particulièrement violentes en rapport à ton genre ?

Bien sûr que c’est plus difficile, et j’imagine que c’est pour ça que l’on est si peu. On est constamment jugées sur notre physique, peu importe le contenu des vidéos. Ce qui me chagrine le plus (et m’énervent un peu sur les bords), ce sont les commentaires qui me félicitent sur la vidéo, le montage, le texte… mais se permettent d’ajouter une appréciation sur mon physique, comme si c’était nécessaire. 

Laurine-youtube-4

  • Est-ce que tu as dû beaucoup modérer les commentaires sur ta vidéo ?

Pour l’instant pas du tout, je trouve ça assez dingue d’ailleurs ! J’avais très peur du shitstorm avant de publier la vidéo !

  • Quelles sont les chaînes YouTube que tu regardes et qui t’inspirent ?

Je regarde beaucoup de vidéos beauté, j’adore ça, ainsi que des vlogs (l’impression de voyager tout en restant bien le cul dans le canapé), principalement ceux de Zoella. Je regarde aussi celles de mes amis vidéastes (humour, cinéma, fiction, littérature…). Mais surtout, récemment j’ai découvert la chaîne du chef anglais Jamie Oliver et oh mon Dieu ! C’est du foodporn à en perdre la tête !

  • Quels sont tes projets pour la suite ? Vers quoi as-tu envie d’aller ?

La prochaine vidéo… Ce serait déjà bien, non ? J’ai une liste folle de séries dont j’ai envie de parler mais je vais essayer de varier les plaisirs. J’ai commencé par la comédie, je vais peut-être continuer avec une série dramatique ou fantastique. J’ai aussi un autre concept d’émission, qui prendra beaucoup plus de temps à réaliser mais je préfère garder ça secret pour le moment !

À lire aussi : Vivre Avec, la YoutubeuZ qui nous parle du Syndrome d’Ehlers Danlos

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • LaViedeVava
    LaViedeVava, Le 13 septembre 2015 à 21h54

    J'adore le concept de sa chaine et de cet article aussi d'ailleurs.
    C'est utile pour les vidéastes qui veulent avoir plus d'audience.

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)