Lady Gaga se fait vomir dessus en concert (mais c’est normal)

Pendant son set au festival SXSW, Lady Gaga a donné une performance étrange consistant à se laisser vomir dessus. On attend la version scato de la tournée de Rihanna (on compte sur les bonus du DVD).

Les stars internationales sont sur scène tous les jours. Elles doivent s’enquiller des centaines de concerts, chanter, danser, se frotter contre des objets en rythme et ne pas se mordre la langue. Pourtant, ces artistes sont aussi des personnes comme les autres à qui il arrive d’avoir de petits problèmes gastriques. La seule différence avec toi, c’est que tu prendrais une RTT et louerais une bassine à la journée. Shakira et Beyoncé, elles, continuent de se trémousser en justaucorps en faisant tout pour que leur visage ne reflète pas leur envie atroce de ne faire qu’une avec la cuvette des waters.

En 2012, Justin Bieber dégobillait devant un bon millier de fans estomaqués pendant un concert en Arizona. La Toile en faisait un martyre du système digestif et tu ne pouvais pas faire plus de trois clics sans tomber sur les images du chanteur accroupi en train de régurgiter son apéro. La même année, Lady Gaga vomissait sur scène à Barcelone.

Mais bon, au fond on s’en fiche un peu non ?

La nouvelle que je m’empresse de te conter n’est pas importante dans le sens où Lady Gaga aurait une fois de plus lâché de la bile sur scène. Elle l’est car le vomi sus-mentionné faisait cette fois-ci partie du cadre d’une performance tout à fait maîtrisée.

En effet, pendant le SXSW Festival (qui se déroule actuellement à Austin, Texas) Lady Gaga a donné hier soir une performance des plus… appétissantes. Elle a chanté des extraits de son dernier album pendant un set assez court mais intense. Et le public n’a pas eu besoin d’attendre la fin du show pour voir le clou du spectacle.

Pendant la chanson Swine, elle a invité une jeune femme à se joindre à elle. Alors que Madame Gaga était en train de donner de la voix, sa collègue ingurgitait un bon litre de liquide coloré tranquillement dans son coin. Elle s’est approchée de la chanteuse, a fourré ses doigts dans sa gorge et lui a vomi dessus.

Non contente d’avoir pu quicher sur une des artistes pop les plus reconnu du moment, la jeune femme a continué jusqu’à transformer Lady Gaga en arc-en-ciel de film d’horreur.

Attention, forcément, si tu es émétophobe je te déconseille de regarder.

http://youtu.be/4GVgAmoAEpM

En fait, l’inconnue ne l’était pas vraiment (du moins dans le milieu de l’art), car il s’agit de Millie Brown, une performeuse qui crée des oeuvres — plus ou moins — à la manière d’un Pollock. En avalant du lait coloré, elle peut peindre selon la technique du dripping, en utilisant le hasard et les mouvements aléatoires. Brown fait ça depuis 2005.

« Nexus Vomitus », performance live

Peut-être que tu en as déjà entendu parler dans une émission très cool des Internets, que j’aimerais nommer dix fois tellement elle est drôle : What the Cut.

Ok, c’est rapide, mais ça a peut-être piqué ton attention — et c’est une bonne raison de re-re-regarder ce merveilleux épisode. 

Tu savais déjà que Lady Gaga était déjà dans le trip art contemporain, je me mets nue dans les bois en vrombissant et autres joyeusetés. Voici de quoi monter d’un cran encore : à quand le pipi sur Bad Romance ? Non, en fait, je m’en passerai, merci…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 27 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Dimy
    Dimy, Le 21 mars 2014 à 22h15

    Merci pour ton info @ririne ! En effet, si elle a vécu ce genre de choses, cela peut expliquer l'espèce de "mépris" de son corps qu'elle semble exprimer dans ce numéro.

Lire l'intégralité des 27 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)