La Proie, le film d’action français à l’américaine

Spider Alice À voir dans les salles ce 13 avril, le nouveau film d’Éric Valette, réalisateur à qui on doit également Une affaire d’état. La Proie est un polar-thriller mettant en scène Albert Dupontel et Alice Taglioni, dans la lignée de A bout portant (starring Gilles Lelouche et Roschdy Zem) : tous les ingrédients d’un […]

Spider Alice

À voir dans les salles ce 13 avril, le nouveau film d’Éric Valette, réalisateur à qui on doit également Une affaire d’état. La Proie est un polar-thriller mettant en scène Albert Dupontel et Alice Taglioni, dans la lignée de A bout portant (starring Gilles Lelouche et Roschdy Zem) : tous les ingrédients d’un film d’action US rythmé, haletant, stressant, mais avec la touche du cinéma français.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Balkis
    Balkis, Le 23 avril 2011 à 14h49

    Grosse fan d'Alice Taglioni. Mais franchement ça ne fausse pas (trop) mon jugement.
    Le film est GÉNIAL. Il faut courir aller le voir. Dans l'entrevue de la vie en prison, le film est limite à tendance naturaliste je dirais. Dupontel me surprend à chaque nouveau film qu'il fait c'est dingue.

    Alice Taglioni varie vraiment son jeu pour le coup, elle est moins dans l'exagération des mimiques, on sent qu'elle tend à imposer un jeu plus sur la présence à l'engagement du corps.

    Et ce n'est pas la star du film, ce que je trouve cool. J'ai trouvé qu'il est très fin. Il m'a un peu fait pensé à The American ou le film policier avec Mélanie Laurent ou même Esprits criminels. C'est pas dans le cliché sombre dans lequel les films français tombent trop souvent à mon goût. Le scénario est cool parce que justement au début l'intrigue commence sans qu'on le sache (à moins que je sois trop naïve haha), bon on se rend compte qu'il y a qqch de louche, mais tout ce début long sur la vie en prison est super.

    Ce que j'aime par dessus tout c'est le fait qu'après ce long moment en prison on se dise (enfin moi je me dis) "mouais le reste va être nul, il vont créer une histoire pourrie" et que pas du tout. L'histoire commence vraiment là, après un long préambule. Dupontel est mis dans une merde pas croyable. Et on se demande comment il va réussir à s'en sortir. La fin était prévisible.

    C'est un happy end assez simple, mais en même temps le personnages en a trop chié pour que ça se finisse trop mal.

    J'aurais bien enlevé la scène cliché où Aliçounette veut coincer un mec et se fait passer pour une demi-mondaine mais bon.
    Rien à envier aux américains, ici l'action sert le film et on est pas dans une dégoulinade d'effets spéciaux ridicules qui sont là pour prouver une quelconque supériorité technique.

    Moi j'ai aimé =) en plus on se balade en france c'est cool.

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)