La fin de Fort Boyard

Fort Boyard, c'est plus ce que c'était. Depuis quelques années, les nouveautés se multiplient et tuent le concept original...

La fin de Fort Boyard

Quand j’étais petite, Fort Boyard faisait partie des plaisirs de l’été.

Fort Boyard, c’était l’Aventure avec un grand A. Il y avait les jeux qui mettaient à rude épreuve l’ingéniosité et le courage des candidats. Les énigmes dont j’avais l’impression qu’elles distinguaient l’élite intellectuelle du pays. Des personnages cultes comme le Père Fouras ou la Boule. Des frissons quand un candidat plongeait à la mer, ou se glissait in extremis sous la herse alors que Félindra lâchait les tigres.

L’émission offrait même un soupçon d’érotisme grâce la célèbre épreuve des rouleaux, dans laquelle les candidates faisaient admirer leurs décolletés en toute dignité.

Comme les plus grands, Fort Boyard connut même les honneurs de la parodie avec l’inoubliable FORT BOYAUX.

Et puis j’ai grandi : Hartley cœur à vif et MTV ont remplacé Fort Boyard. Mais je n’étais pas la seule à avoir changé.

Quand je zappais sur la 2, les nouveautés de l’émission me laissaient parfois perplexes. Je pense à l’arrivée de personnages un peu cheap, comme la Bohémienne ou MONSIEUR TCHAN, et d’épreuves pas très inspirées qui n’ont d’ailleurs jamais fait long feu. Le cru 2010 et ses incursions dans la téléréalité fut particulièrement riche en innovations foireuses.

Mais c’est l’édition 2011 qui signe le coup de grâce. Je découvre avec stupeur que les épreuves s’organisent autour de 3 thèmes plus WTF les uns que les autres : la jungle, la fête foraine et la cellule interactive, théâtre d’épreuves high-tech dont l’esthétique rappelle douloureusement le double bide de Tron.

Le fort accueille en outre 3 nouveaux personnages, soit l’enfant illégitime de Spiderman, un ersatz de Lady Gaga ainsi qu’un dispositif rétro-réfléchissant.

Au-delà du côté anecdotique, on peut s’interroger sur le sens d’un make-over aussi drastique. Les producteurs ont-ils réfléchi ne serait-ce qu’une seule seconde à la cohérence de leur émission ?

Puisque ces messieurs peuvent se féliciter d’une ouverture d’esprit exceptionnelle, permettez-moi de soumettre ma propre liste d’améliorations pour l’édition 2012 :

  • Olivier Minne porte le costume de Monsieur Esclave
  • Les candidates qui ratent une épreuve retirent un de leurs vêtements.
  • Aménagement d’un confessionnal dans les cachots.
  • Remix du générique par Colonel Reyel.
  • Les énigmes sont remplacées par des concours de pets-sous-les-bras, les minijeux avec les maîtres du temps par des duels au sabre laser.
  • Les tigres ne font plus peur à personne. Félindra libère des zombis à la place.
  • Ajout d’un quatrième univers pour les épreuves : SAW, avec pour hôte Jigsaw ou à défaut Frédéric Mitterrand.
  • Père Fouras est remplacé par un iPad.

Et si tout cela ne suffit pas à rebooster le fort, restera une solution : admettre qu’une chouette émission a fait son temps et éteindre la TV.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • BloodyHell
    BloodyHell, Le 18 avril 2012 à 12h58

    Super cet article!
    Moi aussi, je me souviens de l'ancien Fort Boyard que j'adorais regarder petite... (ah oui, les 2B3 là bas! ahah!)

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)