Jean Dujardin aux Golden Globes 2012

Jean Dujardin et The Artist ont été les grands gagnants de cette édition 2012 des Golden Globes. Retour sur une belle soirée cocorico.

Après les Golden Globes, The Artist a de quoi fantasmer sur les Oscars. Le film muet de Michel Hazanavicius sort de cette 69e cérémonie comme le film le plus récompensé de la soirée.

Notre caution « fierté cinématographique hexagonale » vient d’achever de gagner ses galons pour devenir film culte en dominant la 69e cérémonie des Golden Globes. En tout, hier soir à Beverly Hills, The Artist a remporté trois trophées :

– Jean Dujardin, rôle principal du film, a reçu la statuette de meilleur acteur dans une comédie ou comédie musicale.
– La bande originale du film, composée par Ludovic Bourse a également été récompensée.
– Enfin, « The Artist » a obtenu le Golden Globe de la meilleure comédie musicale ou comédie.

Le film de Michel Hazanavicius, qui était en tête des nominations, avec six mentions, a donc été le film le plus récompensé de la soirée.

Alors qu’il avait déjà reçu le prix d’interprétation masculine au dernier Festival de Cannes, Jean Dujardin se voit de nouveau récompensé pour son rôle dans le film muet en noir et blanc de Michel Hazanavicius, sous les yeux émus de sa femme, Alexandra Lamy, qui le filme avec son téléphone portable. Mi-attendrissant, mi-embarrassant.

Jean Dujardin, que l’on connaît comme légèrement embarrassé par son accent français quand il parle anglais*, s’est fendu d’un petit discours déjà rédigé sur le papier.

*quand le JDD lui demandait en octobre dernier s’il allait devoir « se mettre à l’anglais en vue des Oscars », l’acteur répondait : « C’est la catastrophe, on m’a mis une énorme pression, je vais prendre un coach dix heures par jour. J’ai toujours eu un complexe de vieux cancre avec les langues. En fait, c’est pas un prof qu’il me faut : un psy plutôt ! »

Chargement du lecteur...
Chargement du lecteur...

Ça fait très gaulois, en même temps…

Dans le texte préparé en anglais, l’ancien « Loulou » raconte devant toute la fine fleur d’Hollywood qu’on lui avait prédit qu’il ne pourrait jamais faire de cinéma car il avait « le visage trop expressif, trop gros ». « Je n’y peux rien, mes sourcils sont indépendants […] Sérieusement, j’ai toujours suivi mon instinct et me suis battu pour mes rêves. Alors, je veux vous remercier de m’avoir prouvé le contraire ce soir », a-t-il fini par conclure.

Chargement du lecteur...

The Artist a néanmoins échoué dans les catégories de la réalisation, du scénario et du seconde rôle féminin. Après les Oscars et les Grammy Awards, les Golden Globes sont le 3e programme le plus visionné de l’année aux US.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Satine'
    Satine', Le 16 janvier 2012 à 21h07

    Je suis d'accord avec Chaki8, je trouve ça très touchant la réaction d'Alexandra Lamy et pas du tout embarassant, on est loin d'une réaction aseptisée, on dirait qu'elle est presque plus heureuse que lui, ça se voit qu'elle est fière de son homme!

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)