Je suis l’Amour, un court-métrage entraînant (attention, si vous êtes célibataire, ça peut piquer)

Je suis l'Amour, en lice au Nikon Film Festival 2016, est un joli condensé de romance, d'humanité et de mignonnerie sur fond d'Edith Piaf. Risque élevé de paillettes dans les yeux.

Je suis l’Amour, un court-métrage entraînant (attention, si vous êtes célibataire, ça peut piquer)

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec le Nikon Film Festival.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Ah, l’amour… les papillons dans le ventre, les étages dévalés à la hâte tant on a envie de retrouver l’autre, les bêtises du couple bien installé et les frémissements de la romance naissante… Ah, l’amour, on dira ce qu’on veut, c’est quand même fort agréable.

Parole de célibataire qui a un peu couiné devant Je suis l’Amour.

Je suis l’Amour nous fait virevolter dans un joli couple

Entre les rues de Paris, la bande-son à base d’Edith Piaf et même un plan dans un Photomaton, Je suis l’Amour a de faux airs d’Amélie Poulain… ce qui ne le rend pas moins agréable à regarder !

Ce court-métrage signé Victor Habchy explore délicatement les différentes facettes d’un jeune couple.

je-suis-lamour

Clique sur l’image pour découvrir le court-métrage !

Plein de poésie et de douceur, avec un beau travail sur le montage et le rythme, Je suis l’Amour m’a mise bien dès le matin. Même si, dans mon cœur de célibataire, ça a piqué un peu…

Empêchez-moi d’envoyer un message à mon ex, l’amoureux inattendu dont je vous ai déjà parlé sur madmoiZelle !

Afin de soutenir Je suis l’Amour, en lice au Nikon Film Festival, cliquez ici et votez pour ce court-métrage.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Like_the_sun
    Like_the_sun, Le 28 novembre 2016 à 19h21

    Je vous trouve dur(e )s quand même! Pour moi, on est sur une reprise, comme quand un artiste fait une version acoustique d'une chanson pop par exemple. Ce qui compte ici, c'est l'aspect visuel du court-métrage et je trouve que c'est très réussi. En revanche, ce n'est peut-être pas normal qu'il soit en compétition avec d'autres court-métrages aux scenari originaux...

    Sinon, il n'y a que moi qui trouve que "l'amoureuse" a un faux air d'@Anouk Perry ?

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)