It’s Thanksgiving de Nicole Westbrook, la nouvelle Rebecca Black

It's Thanksgiving, c'est le single de Nicole Westbrook, bien placée pour prendre la relève de la regrettée Rebecca Black.

Vous vous souvenez de ce temps béni où l’on croyait que Rebecca Black était la pire chose qui soit arrivée à l’industrie musicale ? Douce, douce innocence… Histoire de nous prouver qu’on avait bien tort, l’univers nous a envoyé Gnesa et Liza Monet entre temps.

Mais Patrice Wilson, le fondateur du « label » ARK Factory, qui nous a offert la généreuse Rebecca Black, n’a pas dit son dernier mot. Probablement fier du succès remporté par son poulain, il a décidé de persévérer et de nous envoyer encore plus de jeunes « chanteuses » à travers la gueule.

Voici donc Nicole Westbrook, une jeune enfant au visage d’ange qui souhaite nous parler de Thanksgiving, de dinde fourrée et de purée. Un pari risqué, puisque si Friday pouvait se chanter toutes les semaines, It’s Thanksgiving ne pourra malheureusement être utilisée qu’une fois par an. C’est triste.

Et comme je sais que vous en voulez toujours plus, il suffit de jeter un petit coup d’oeil à la chaîne de Patrice Wilson pour se rendre compte qu’il est bel et bien en train de monter une armée.

Il y a Cami, qui nous encourage à continuer à rêver.

Il y a aussi Lora, le petit chaperon rouge en poum-poum short.

Mais aussi D’lannie, qui nous donne envie de faire la fête près d’une piscine et de s’asseoir sans faire exprès sur sa tête au fond de l’eau, oops, zut.

http://www.youtube.com/watch?v=RrW88Eo-2es

Il y a aussi la jeune Angelique qui te vrille les oreilles avec sa voix mécanique.

http://www.youtube.com/watch?v=HRaVq1tr8I0

Bref, si jamais vous avez envie de vous faire beaucoup de mal ou de faire du mal à vos amis ou les deux, y a de quoi faire.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 18 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Venice
    Venice, Le 15 novembre 2012 à 10h56

    Franchement je trouve tout ça très limite ! Entre le type qui s'éclate au milieu de gamins et le petit chaperon rouge avec son wolf-in-sheep's-skin (terme qui, pour moi, désigne plus un délinquant sexuel voir pédophile qu'autre chose). Bref à trop vouloir faire dans "l'Amérique bien-pensante" ça devient glauque ...

    Sinon la cuisse de dinde en guise de micro c'est assez énorme ! Bravo les scénaristes :clap:

Lire l'intégralité des 18 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)