Trois idées de playlists pour se motiver à faire sa valise

Les vacances, c’est chouette, mais faire sa valise, c’est nul. Voici quelques propositions de playlists pour se motiver à faire sa valise en musique !

Trois idées de playlists pour se motiver à faire sa valise

J’adore voyager. Que ce soit pour partir en mode baroudeuse à l’autre bout du monde ou me faire un petit week-end dans la ville voisine. Non seulement c’est un plaisir, mais c’est pratiquement une nécessité dans la mesure où, si je ne change pas d’air de temps en temps, je dépéris tel le tournesol joli sans soleil. Bref, dès que je peux, je prends la route.

playlist-valise-gif-into-the-wild

En mode drogue, un peu, tu vois.

Seule ombre à cet idyllique tableau : la valise. Dès que vient le moment fatidique de préparer le minimum vital à emporter, quel que soit mon taux d’excitation à l’idée de partir… Je me dégonfle comme un soufflé attaqué à la fourchette. Même si c’est pour jeter une brosse à dents dans un sac, hein. Il n’y a rien de rationnel, c’est physique, et je trouve des milliers de trucs à faire au lieu de m’atteler à ma valise.

À lire aussi : Comment faire sa valise sans stress (ou presque)

À ce jour, je n’ai donc trouvé qu’une seule solution pour ne pas me retrouver en slip en Australie : la musique. Une petite playlist appropriée, et la motivation repart ! Si vous êtes dans le même cas, je vous propose trois types de playlists différents, à choisir en fonction de votre besoin de motivation…

Petite motivation : la playlist festive

Niveau 1. Vous n’avez pas franchement envie de faire votre valise, mais vous n’en êtes pas non plus au point de préférer refaire la tapisserie à la place. Dans votre situation, du bon son qui fait frétiller du derrière suffira pour alléger l’atmosphère, et passer de la danse de la pluie à la danse du soleil autour de votre valise.

À lire aussi : 10 chansons pour frétiller de la fesse

Balancez d’abord la sauce avec un petit Born to be Wild des familles, pour bien vous mettre dans l’ambiance. Vous pouvez ajouter juste derrière L’Aventurier d’Indochine, pour rester dans le ton « je suis badass mais cool, tu vois ».

Baissez le feu pour ne pas laisser accrocher et finir par chanter avec la brosse à cheveux comme micro, en lançant Hit the Road Jack de Ray Charles, parce que, n’oubliez pas, vous prenez la route. C’est du business sérieux, cette histoire. Rajoutez un peu de Fuck You par Cee Lo Green au cas où votre valise vous ferait les gros yeux.

Et puis, c’est vous le roi/reine de la savane, okay ?! Petite piqûre de rappel à ce sac insolent avec une chanson du Roi Lion, parce qu’il n’y a pas d’âge pour rabattre son caquet à Zazou. Faites suivre de Walking on Sunshine des Katrina & The Waves et restez au top.

Bon, et enfin, vous partez en vacances, n’oubliez pas. Retrouvez votre bonne humeur en même temps que votre motivation en chantant Send me on my Way avec les Rusted Root

… Ou encore Eliza Doolittle, qui parle justement de votre problème. Si avec ça vous ne dansez pas en pliant vos chaussettes pour la première fois en quatre ans, je ne sais plus quoi faire.

  • En résumé :

Born to be Wild — Steppenwolf
L’Aventurier — Indochine
Je voudrais déjà être roi — Hans Zimmer/Elton John (Le Roi Lion)
Fuck You — Cee Lo Green
Hit the Road Jack — Ray Charles
Walking on Sunshine — Katrina & The Waves
Send me on my Way — Rusted Root
Pack Up — Eliza Doolittle

Moyenne motivation : la playlist aventurière de la valise perdue

Niveau 2. Aïe. Vous commencez à vous demander « à quoi bon les slips » en attaquant le pot de Nutella à la cuillère. Il va vous falloir quelque chose d’un peu plus fort pour vous extirper de ce canapé. Ne réfléchissez pas, lancez Spitfire de Prodigy, fermez les yeux, et dès que vous vous serez imaginé-e en aventurier-e-s à travers la jungle qui a la hargne, on reprend.

C’est bon, vous l’avez ? Bien. Restez sur votre lancée bien vénère avec les Dropkick Murphys, parce que vous allez lui dire deux mots, à votre valise. Oh, et puis un petit Can’t Go Back des Primal Scream par derrière, ça fait toujours du bien.

Voilà, maintenant que vous êtes parti-e à la conquête de votre armoire une machette à la main, sachez que c’est une aventure digne de ce nom que vous allez vivre. Vissez bien ce chapeau d’explorateur sur votre crâne, et boum, enchaînez Pendulum de Genesis, la Raider’s March d’Indiana Jones et He’s a Pirate de Pirate des Caraïbes !

Oh, vous êtes bien, là. C’est ça ! Partez à la recherche du chargeur d’iPhone perdu au fond de votre panier de linge sale, parce que vous prenez autant soin de vos affaires que les Mayas d’un crâne de cristal ! Vous êtes un-e aventurier-e de l’extrême… Mystérieux-se… Déterminé-e…

Allez, c’est parfait, vous êtes dans le bon état d’esprit. Prenez la route en mode Walter Mitty à présent, avec Step Out de José Gonzalez, suivi éventuellement de Bohemian Like You des Dandy Warhols

  • En résumé :

Spitfire — Prodigy
I’m Shipping up to Boston — Dropkick Murphy
Can’t Go Back — Primal Scream
Genesis — Pendulum
Raiders March — John Williams (Indiana Jones)
He’s a Pirate — Klaus Badelt (Pirate des Caraïbes)
Transformation — Jerry Goldsmith (Mulan)
Step Out — José Gonzalez (Walter Mitty)
Bohemian Like You — The Dandy Warhols

Grosse motivation : la playlist de l’extrême avec des morceaux d’épique

Niveau 3. NON ! Lâchez cette brosse à récurer les toilettes ! Votre ennemi, que dis-je, votre Nemesis, c’est la valise, pas vous ! Ne vous infligez pas cela. Courage. Je sais comment vous changer en une bête d’empaquetage, plus sauvage que le moineau affamé, plus épique que la tartine qui tombe du bon côté. Vous allez vous sentir aussi invincible qu’après avoir branché votre port USB dans le bon sens du premier coup.

C’est parti pour Neocon des Offsprings à fond les ballons.

We are strong
we are right
we won’t be pushed aside
we’ll go on
we will fight
we will not compromise
we will never lose to you

Ne relâchez pas la pression ! Boum, Rage against the machine ! Ragez contre le monde, contre le système, et ragez surtout contre votre valise. Elle va se les bouffer ces slips, cette enflure ! Boum, I stand alone de Godsmack, parce que vous ne lâcherez pas le morceau tant que vous n’aurez pas revêtu vos habits de guerrier-e.

Bien. Je vous retrouve enfin. Laissez la voix grave de Sandra Nasic vous guider avec Open Your Eyes, puis Path Vol. II pour rajouter une dimension plus sombre et sans pitié à tout ça.

Un petit passage de Through the Fire and Flames de DragonForce le temps de réapprendre à manier l’épée et occire ce dragon infâme qui vous sert de valise… Et voilà. Vous avez vaincu. Vous êtes l’élu-e.

Quittez le mode berserk et revenez progressivement à votre état de simple mortel avec Conquest of Paradise de Vangelis. Vous venez de la gagner, votre place au Paradis – que dis-je, au Vallhala.

  • En résumé :

Neocon — The Offspring
Sleep now in the Fire — Rage against the Machine
I stand alone — Godsmack
Open your Eyes — Guano Apes
Path – Vol. 2 — Apocalyptica feat. Sandra Nasic
Through the Fire and Flames — DragonForce
Carmina Burana — Carl Orff
Conquest of Paradise — Vangelis (1492)

Et toi, tu as des titres à conseiller pour se motiver ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Clairebelgato
    Clairebelgato, Le 3 mai 2015 à 13h52

    Tiens ça me fait penser: voilà un morceau qui me fait systématiquement penser aux vacances !

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)