Des hommes réagissent aux images de leurs copines harcelées

Des américaines marchent dans la rue en caméra cachée confrontent leurs compagnons à la réalité du harcèlement de rue. Le seul problème, c'est que la vidéo montre principalement des hommes racisés dans le rôle des harceleurs...

Des hommes réagissent aux images de leurs copines harcelées

Sur sa chaine YouTube, Cosmopolitan a publié une vidéo où des hommes réagissent aux images de leurs copines victimes de harcèlement de rue. Trois femmes ont fait l’expérience de marcher dans les rues de New York avec une caméra cachée pour filmer l’attitude des hommes à leur encontre. Ces images traduisent ce que vivent des millions de femmes quotidiennement quand elles se déplacent d’un point A à un point B.

En voyant l’attitude des hommes choqués ou étonnés face au harcèlement de rue, on se rend compte que certains hommes ne sont pas conscients de ce que les femmes vivent chaque jour dans la rue ou dans les transports en commun.

À lire aussi : Une étudiante belge dénonce le harcèlement de rue en caméra cachée

Dans la vidéo, on voit une première femme, nommée Olivia, marcher dans la rue et se faire interpeller par des hommes qui lui lancent des « bébé ! », des « Ouaw !» et des « Oh mon Dieu !». Son petit copain ne prend pas bien du tout la manière dont sa compagne se fait solliciter.

Avant même que son copain ne visionne la vidéo, une seconde femme, nommée Tessa, lui confie que ce qu’il s’apprête à voir arrive très souvent. Tessa décrit même la technique employée par certains hommes :

« Il y en a un qui va me parler de mes cheveux, mais c’est juste une façon d’arriver à ses fins »

Plus tard dans la vidéo un autre homme lui dira qu’il va lui masser les pieds. Le petit copain étonné répondra :

« C’est dingue ! »

Devant le fait que Tessa ne soit pas intéressée par ses avances, un homme répondra :

« C’est sans doute parce que tu ne sors qu’avec des blancs… Salope »

La vidéo d’une troisième femme à qui un individu lancera « Jolies petits seins », provoquera la stupéfaction de son petit ami.

Une bonne initiative, mais…

L’initiative de cette vidéo est bonne et part d’une bonne intention. Toutefois, comme on a déjà pu le voir dans de précédentes caméra cachées qui dénonçaient le harcèlement de rue, la majorité des images conservées au montage sont celles d’hommes racisés qui harcèlent. C’est vraiment problématique lorsqu’on sait que le harcèlement ne dépend aucunement de la couleur de peau ou des origines d’un individu.

Pour avoir été moi-même victime de harcèlement venant d’hommes blancs comme d’hommes noirs, arabes, hispaniques… Je sais en quoi ce genre de message peut être dangereux : il pourrait persuader les personnes qui ne sont pas confrontées aux harcèlement que ce problème ne concerne que les populations issues de l’immigration, alors que c’est faux.

Dans un second temps, le message de la vidéo semble être : « Maintenant que vous voyez votre copine se faire harceler, vous allez respecter les femmes dans la rue… ». Pourquoi avons nous besoin de dire aux hommes de respecter les femmes parce qu’il s’agit de leur copine ? Au-delà d’être des copines d’hommes, des filles d’hommes, et des mères d’hommes, les femmes sont des êtres humains à part entière à qui l’on doit le respect…

À lire aussi : « Stop harcèlement de rue » inaugure une « zone sans relou » à Paris

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 44 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mido
    Mido, Le 4 novembre 2015 à 14h58

    Sérieusement, "racisé" ? Pourquoi pas basané ou nègre tant qu'on y est ! On aura beau multiplier les néologismes, l'idée reste la même et elle est à bannir. S'inquiéter de ce que les racistes vont peut-être penser de cette vidéo c'est déjà leur accorder trop d'importance.
    Complètement d'accord par contre avec ce sempiternel argument de la femme-digne-parce-qu'elle-a-une-situation-familiale, ça part d'un bon sentiment mais dans le fond, c'est scandaleux.
    C'est fou qu'on ait besoin de vidéos pareilles pour prouver que non, on n'invente pas, on n'exagère pas, on se vante encore moins, et oui, putain, c'est pénible, c'est glauque, c'est humiliant et c'est flippant !

Lire l'intégralité des 44 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)