Les hommes peuvent tester les douleurs de l’accouchement (et ça pique fort)

Par  |  | 78 Commentaires

Les douleurs de l'accouchement, dur de savoir ce que c'est sans y être passé. Les hommes peuvent maintenant s'y coller, et ils les sentent passer !

Les hommes peuvent tester les douleurs de l’accouchement (et ça pique fort)

Mise à jour du 28 août 2018

Il y a 5 ans déjà (PUTAIN LA VIEILLESSE), Jack Parker vous présentait sur madmoiZelle un reportage de 2 mecs allant se faire poser des électrodes sur le bide (voir ci-dessous).

Le but de l’expérience ? Reproduire, autant que faire se peut, les douleurs d’un accouchement, pour leur permettre de ressentir cette singulière expérience.

Je sais que vous en redemandez, alors voici de nouveaux récits de contractions surprenantes.

Les hommes peuvent ressentir les douleurs de l’accouchement

Un centre d’échographie situé à Bristol, en Angleterre, propose en effet un service atypique : la Labour Pain Exprience !

Il s’agit de ces fameuses électrodes qui, placées sur l’abdomen pendant 7 minutes, reproduisent des douleurs ressemblant à peu près à celles que ressent une personne en train d’accoucher.

Ici, par exemple, un coach se prête à l’expérience dans le cadre d’un « défi » pour récolter de l’argent :

Sur MEL Magazine, un père de deux enfants raconte ce qu’il a ressenti. Morceaux choisis :

« Des douleurs insupportables, extrêmement aiguës, foudroient mon ventre pendant que je grimace, gémis, donne des coups de pieds, en tentant de reconnaître les paliers de douleur moindre entre deux « contractions ».

Ne pas savoir quel type de douleur va arriver, à quel moment, et à quelle intensité, c’est extrêmement déplaisant […] et pourtant… ça reste loin de la réalité.

[…] La puissance augmente et je laisse échapper de drôles de sons, rêvant de voir enfin la ligne d’arrivée. Ça ne fait que 5 minutes !

[…] Je me suis salement blessé dans ma vie, mais ce genre de douleur, c’est un tout autre niveau. »

La professionnelle lui explique, après coup : « C’est différent pour chaque femme, mais pour la plupart d’entre elles, accoucher est l’expérience la plus douloureuse de leur vie ».

Bien sûr, dans la réalité, les personnes en train d’accoucher ont parfois accès à des façons de soulager leur douleur, comme la péridurale par exemple.

Pour beaucoup, c’est également une délivrance, la fin d’une grossesse qui n’est pas toujours un moment de paillettes et de kif ultime.

Mais ce tout petit moment d’empathie et de sensations enfin comprises, ça a l’air quand même ouf et après tout ça peut aussi être utile aux femmes qui ne veulent pas d’enfants, mais veulent piger ce que ça fait !

Je reviens, j’essaie de motiver Fab à tenter l’expérience…

Deux hommes testent les douleurs de l’accouchement

Le 18 janvier 2013

Vous en rêviez ? Ils l’ont fait ! Deux hommes ont eu l’immense joie, que dis-je, l’honneur, d’expérimenter les douleurs de l’accouchement sur leur propre corps.

Dennis Storm et Valerio Zena, qui s’amusent à jouer les cobayes pour tout un tas d’expériences dans l’émission néerlandaise Proefkonijnen, ont bien voulu se prêter au jeu et « donner la vie ». Enfin, en quelque sorte.

À l’aide d’électrodes placées sur leur jolis petits ventres plats, ils ont pu expérimenter la douleur de l’accouchement comme s’ils y étaient… et ils n’ont pas fait les malins bien longtemps !

Attention, si vous êtes du genre empathique puissance 8000, vous risquez de souffrir avec eux.

À lire aussi : Anne Hathaway prône l’amour de son corps post-grossesse

Jack Parker

J'ai travaillé pour madmoiZelle de janvier 2009 à novembre 2013 (autant dire que j'en ai bien profité) et maintenant je fais d'autres trucs. Suivez-moi donc sur [URL='http://www.twitter.com/jackxparker']Twitter[/URL] et [URL='http://www.facebook.com/jackxxparker']Facebook[/URL] (et sinon y a [URL='http://crackrockmountain.tumblr.com/']mon blog perso[/URL] là) (et [URL='http://www.lebloghorreur.com']mon blog sur les films d'horreur[/URL] ici).

Tous ses articles

Commentaires
  • Flowercream-
    Flowercream-, Le 31 août 2018 à 0h30

    La douleur ressentie dépends aussi des conditions d'accouchement. Parce que se retrouver à l'hôpital classique, dans une pièce pas du tout chaleureuse, hyper éclairée, allongée sur le dos sans pouvoir bouger à sa guise, interdite de boire et manger, branchée de partout ( monitoring + perfusion ).. Ce n'est pas physiologique, et ça augmente bien souvent la douleur !!
    Le pire, c'est de devoir rester allongée sur le dos, cette position m'a bien bien fait souffrir. En marchant, en restant sous la douche accroupie, c'était déjà bien plus supportable.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!