Des hommes dessinent des vulves… et c’est globalement raté

Le site Mic a décidé de tenter une expérience un peu particulière : demander à des hommes de dessiner des vulves. Et ça se passe pas trop trop bien.

Elizabeth Plank, qui travaille pour le site Mic, a demandé à des hommes de dessiner des vulves. Peut-être que tu te dis que c’est facile, qu’ils vont s’en sortir plutôt pas trop mal. Et c’est le cas, pour certains d’entre eux. Mais c’est loin d’être le cas pour tous. En majorité, justement, ils prouvent un point intéressant : beaucoup d’hommes ne savent pas vraiment à quoi ressemble cet appareil génital.

Parce que ça ne les intéresse pas forcément, parce qu’ils pensent savoir et que du coup, ils ne se sont pas penchés sur la question… Il y a plein d’explications probables, et le but, en relayant cette vidéo, n’est pas de juger ces hommes ou de se moquer de leurs méconnaissances !

Se moquer, ce n’est pas non plus l’objectif de cette vidéo : sur Mic, la journaliste a écrit un article accompagnant la vidéo, pour expliquer son initiative : en grande majorité, les élus du Congrès sont des hommes blancs. Des hommes blancs qui légifèrent sur le corps des femmes… Sans forcément bien le connaître ! Elizabeth Plank cite les déclarations de trois d’entre eux :

« Prenez par exemple Mike Huckabee, l’ancien gouverneur de l’Arkansas, qui a suggéré que les femmes avaient besoin de moyen de contraception parce qu’elles ne savent pas contrôler leur libido. Ou l’ancien sénateur Rick Santorum qui déclarait qu’il y a un lien entre le cancer du sein et l’avortement (pour info, il n’y en a pas). Et qui pourrait oublier l’ancien député Todd Akin et son infâme théorie du viol légitime ?

Les élus américains continuent de légiférer agressivement sur le corps des femmes en 2014, même s’ils semblent souvent ne pas connaître des éléments basiques sur les femmes.

Pour illustrer en quoi c’est vraiment un problème sérieux, nous avons décidé de mener une expérience spéciale, en demandant aux hommes de Mic une chose très simple : dessiner un vagin. Le but ? Montrer à quel point des hommes éduqués connaissent peu le corps des femmes. »

À lire aussi : Aux États-Unis, le droit à l’avortement recule

Maintenant que tu as vu cette vidéo, tu peux peut-être proposer une nouvelle activité pour les fêtes : demander à tous les hommes (et les femmes aussi, y a pas de raison) de dessiner une shneck sur la jolie nappe de ta mamie ou sur des feuilles A4 que t’auras pensé à ramener.

Ça devrait vous occuper quelques heures.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Allitché
    Allitché, Le 30 mai 2015 à 3h05

    Bon le titre est, il est vrai, un petit peu racoleur... mais l'idée est intéressante. Rappeler que les hommes qui légifèrent ne connaissent pas grand-chose au corps des femmes est assez révélateur de ces décisions prises sans connaissance de cause. Alors je suis d'accord que les femmes ne feraient pas mieux... mais personne ne leur demande de légiférer sur le corps des hommes. Du coup, je trouve l'initiative TRES pertinente.
    Mais c'est vrai qu'on peut généraliser cette expérience à l'ensemble de la population et on verrait qu'il y a une méconnaissance du sexe féminin en général et qu'on pourrait donc soulever des questions sur ses représentations et toussa... ce serait chouette si quelqu'un reprendrait l'idée et la développerait pour mettre en évidence d'autres questions ;)

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)