Les illusions sexuelles entretenues par Hollywood

Pondu par Sophie-Pierre Pernaut le 28 novembre 2012     

Niveau sexe, Hollywood n’est pas très pédagogue ; faisons ensemble la liste des mensonges que les comédies romantiques entretiennent à ce sujet.

Il y a presque un an de cela (cette phrase ne me rajeunit pas), je vous listais 5 illusions entretenues par Hollywood. Des illusions sur la vie de couple, sur l’amour, sur les déclarations et sur le sex-appeal naturel. J’y notais que les studios de cinéma américain tendaient souvent à nous faire croire que la copulation était quelque chose de gracieux et qu’il était tout à fait simple d’avoir un-e ami-e en guise de plan cul (jusqu’à ce que l’un fasse comprendre à l’autre qu’ils sont fait l’un pour l’autre, souvent sous la pluie).

Concentrons-nous cette fois-ci uniquement sur les choses du sexe vues dans les comédies romantiques (sinon on s’éparpille comme des Mikado) en occultant les choses de l’amour (ce qui s’avère compliqué vu qu’à Hollywood, les deux vont directement ou indirectement de paire).

Se foutre à poil, c’est sexy

À part si le film en question est une comédie romantique avec Jack Black ou tout autre act-eur-trice loin des canons de beauté hollywoodiens avec des corps en V, l’effleurage entre les deux personnages qui finiront bien évidemment par tomber amoureux si ce n’est déjà fait* est élégant. Ludique. Agréable à regarder. Longtemps, je me suis entraînée à me déshabiller comme ça, à retirer mon jean debout sans qu’il ne reste coincé au niveau des pieds, pensant que j’étais anormale. Mais c’est faux ; je suis au pire un peu maladroite. Alors quand je vois des scènes où les héros se déshabillent mutuellement en riant et en courant, pardon, mais je hurle ma haine et ne puis y voir autre chose qu’une tentative de narguer les vrais gens.

*(Souvent, c’est fait. C’est juste qu’il ne réalisent pas qu’ils ont LE BON/LA BONNE sous leur nez depuis tant d’années)

On décuve à mesure qu’on enlève ses fringues

La grosse murge qui conduit jusqu’au lit (ou au siège de voiture) d’une personne qu’on ne pensait pas désirer est une sorte de passage obligé des comédies romantiques. Toutefois, fait amusant, les protagonistes semblent de moins en moins ivres à mesure qu’ils retirent leurs vêtements. Une fois sous la couette, ils semblent même suffisamment sobres pour gérer le rythme de l’autre et se rouler dans le lit avec la bouche aussi ouverte que leurs yeux sont fermés, l’extase feint sur leur visage.

Les draps toujours parfaitement disposés

Les illusions sexuelles entretenues par Hollywood drapschelou

Dans les comédies romantiques, les draps semblent être à deux échelles différentes. Une partie assez courte pour l’homme, qui est faite pour lui arriver au bassin, cacher son pénis et dévoiler son corps ferme et ses poils sous une aisselle (celle du même côté que le bras qu’il a sous sa nuque pour soutenir sa tête). De l’autre côté, une partie plus longue permet à la femme de cacher son corps jusqu’à ses seins. L’avènement du linge de maison hybride, en somme.

Sexer dans la douche ? Facile !

En forniquant dans la douche, les actrices n’ont jamais un mouvement malencontreux du genou sur le mitigeur car à Hollywood, on a l’air suffisamment entraîné pour ne pas brûler son partenaire au 3ème degré. Il semblerait également que les acteurs soient fournis avec des crampons pour ne jamais, jamais glisser malencontreusement. À moins que l’héroïne ne soit particulièrement maladroite, ce qui n’est pas un problème puisqu’au pays de la comédie romantique, c’est adorable.

Les fellations et les cunnilingus se font à couvert

Les rapports sexuels oraux ne se font jamais à découvert : les personnages glissent leur visage le long de leur partenaire sous la couette avant d’arriver à destination et de stimuler les parties génitales de leur complice, faisant fi de leur éventuelle claustrophobie. Ok alors : à moins que le receveur ne laisse passer un peu d’air en bougeant la couette de temps en temps, il y a de fortes chances pour qu’il se retrouve avec un cadavre entre les cuisses. Ce qui me fait me demander si les couettes ne seraient pas équipées de trous pour faire passer l’air et ainsi apporter de l’oxygène jusqu’au personnage qui stimule l’autre.

Deux positions, pas plus

À ce stade de l’article, j’imagine que certaines d’entre vous sont actuellement en train de se dire que les comédies romantiques sont faites pour faire rêver et que c’est tout à fait logique qu’on arrange un peu la réalité. C’est là que je sors ma carte magique : pourquoi ne nous montrer les personnages s’enjailler qu’à travers deux positions ? Bonjour la routine.

Rares sont les films où les acteurs ont des relations autrement qu’en missionnaire (de loin la plus fréquente) ou en amazone. Parfois, on a droit à une levrette gentillette, mais c’est souvent quand ils sont saouls ou qu’ils ont juste une relation d’un soir.

Des tétons cachés

L’amazone est une position bien difficile pour les cadreurs hollywoodiens : contrairement au missionnaire, elle ne permet pas de cacher les seins de l’actrice, puisqu’elle est au-dessus et qu’elle ne peut donc pas cacher son torse avec la couette (à moins de vouloir étouffer son partenaire qui finalement ne pourrait pas mourir puisqu’il n’a pas besoin d’oxygène, comme nous l’avons vu plus tôt). Et c’est ainsi que naquit le mythe des soutiens-gorges qu’on garde très, très souvent pendant le coït.

Les illusions sexuelles entretenues par Hollywood teton cacheAstuce : Quand elle est au-dessus de l’hollywoodien, l’hollywoodienne peut également cacher ses seins en les compressant sur le corps de l’autre.

La transpiration, signe de coït réussi

La transpiration, oui, mais pas trop : le corps des deux acteurs doit être juste un peu brillant pour faire croire qu’on sue des paillettes par tous les pores dès qu’on prend du plaisir. Après leur orgasme (simultané, sinon c’est que la fin de leur couple est proche), c’est à bout de souffle et les cheveux joliment collés sur leurs tempes qu’ils s’étalent chacun de leur côté du lit. Ceci dit, c’est plutôt positif : les gens qui souffrent d’hyperhidrose se sentent ainsi compris.

Et toi, quels clichés aussi menteurs que récurrents as-tu pu repérer dans les comédies romantiques hollywoodiennes ?

Ça vous a plu ? Partagez !

393 BIG UP

Ne ratez aucun article de madmoiZelle.com !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre actu deux fois / semaine

Entrez votre email ici :

Cet article a été pondu par Sophie-Pierre Pernaut - Tous ses articles

Sophie-Pierre Pernaut (dite SPP, dite Sophie) écrit pour madmoiZelle depuis l'an 2011. Elle s'est donnée pour mission de vous informer, de vous divertir et d'éventuellement vous faire rigoler avec son humour somme toute assez crétin. Elle aime la tartiflette et les chèques en blanc.

Plus de Sophie-Pierre Pernaut sur le web :

Tous les articles Cinéma, Histoires de Sexe, Humeurs & Humours, Petites Typologies et aussi Pour rire
Les autres papiers parlant de , , , ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. eloso12eloso12

    Le 02 décembre 2012 à 14:56

    Posted by Bambi-Killer
    (sans mauvais jeu de mot ^^)

    Tu n'as pas évoqué le fait que jamais au grand jamais la nana doive s'essuyer le minou apres le coit. Car dans 90% des cas c'est un missionnaire/amazone qui finit par une bonne vieille ejaculation phallocentré. (Et la nana joui aussi parce qu'elle est FORCEMENT vaginale. Enfin. Je m'égare.) Hollywood est un pays magique où non seulement le drap s'addapte comme par magie à ce que les producteurs veulent montrer, mais où les nanas cumulent toutes les qualités physiques, y compris celle d'avoir un vagin-sas muni d'un clapet pour retenir la semence du Jules.
    Moi quand j'ai commencé à avoir une vie sexuelle avec un partenaire, il m'a fallut un peu de temps pour m'habituer à ce détail tellement il n'est jamais abordé dans les films (pas meme Sex and the City, que je suivais pourtant avec assiduité et qui m'a servi de cours de sexo).



    Je suis contente de pas être la seule !
    Gros moment de solitude la première fois :sweatdrop:
  2. zohra_laroussezohra_larousse

    Le 02 décembre 2012 à 15:00

    euh concernant le clapet je crois que j'en ai un aussi, je peux marcher, sauter, rien ne descend. Une fois apres le sexe, je vais à la salle de bain faire pipi et une petite toilette et c'est seulement 4H aprés que c'est descendu…c'etait beurk

    Sinon vous m'avez fait bien rire les filles avec vos remarques, c'est sure que les films c'est les films!! bon sinon ça m'a donné envie de regarder sex and the city moi
  3. Almanach.Almanach.

    Le 02 décembre 2012 à 15:13

    Posted by Bambi-Killer
    "qu'est ce qu'elle veut que jlui tripote le berlingot"


    :yawn::yawn::yawn:

    Merci, merci vraiment, j'aurai eu mon fou rire de la journée :cretin:

    Sinon je vous plussoie toutes !

    @propro
    Je dois être une crassouille aha, j'aime bien en avoir partout moi :shifty:
  4. FuriaFuria

    Le 06 décembre 2012 à 20:46

    Perso, j'ai remarqué que dans les films, on ne voit jamais l'homme mettre une capote… Hop, direct, comme ça, le 1er soir, sans bien connaître l'autre, comme ça, pas de capote !
    Je rêverai que ça se passe comme ça dans la vraie vie !
  5. FuriaFuria

    Le 06 décembre 2012 à 20:52

    Posted by Mad_squirel
    D'ailleurs on parle jamais ou quasiment jamais de préservatifs dans les films. Genre les deux se rencontrent dans un bar, vont jouer à la bête à deux dos sans se poser la question du VIH ou autres MST… c'est louche! A moins que les maladies n'existent pas à Hollywood, c'est trop caca.


    Ah flûte, j'aurais mieux fait de lire tous les commentaires avant de poster le mien !
    *oups*
  6. Abby0603Abby0603

    Le 12 décembre 2012 à 22:32

    Posted by Augustine-P
    J'ose le dire,je laisse souvent "tout couler" dans les draps.. Sachant que les miens sont changés très souvent ( 2 fois par semaine ),aucun souci,et on se douche tout les jours. Le sperme pour moi c'est pareil que la transpiration,a mes yeux xD
    J'ai déjà essayé de me lever de suite après,ou le faire debout : j'ai horreur de ça,ca coule,c'est désagréable…

    Au moins,j'ai un point commun avec Hollywood…


    Personnellement, les mouchoirs à proximité, c'est OBLIGATOIRE, car j'ai horreur de laisser couler. Après le drap est mouillé, collant.. Je trouve ça horrible.
    Et fort heureusement, quand les mouchoirs sont loin, c'est mon chéri qui va les chercher, namého, manquerait plus que ce soit à MOI de me déplacer pour essuyer ce que lui a fait couler. En général, je mets ( ou c'est mon chéri qui le met) un mouchoir (ou deux) entre mes cuisses, comme ça, ça "éponge", ainsi je reste allongée à côté de Chéri. Après, je vais faire pipi, mais au moins avec un mouchoir sur la foufounette, je suis tranquille et je ne crains pas que les "restes" coulent.
  7. BaygonBaygon

    Le 27 mars 2013 à 19:00

    Le trucs le plus flagrant c'est que très souvent les mecs parviennent à faire l'amour intensément en gardant leurs pantalons !
  8. YsiaYsia

    Le 12 août 2013 à 21:24

    que les femmes prennent toujours la peine de s'arrêter en plein préliminaires pour aller se remaquiller et se rafraichir la foufoune les aiselles le cou dans la salle de bain !
  9. luluchipouilleluluchipouille

    Le 15 août 2013 à 00:43

    moi ce qui m'a terriblement déçu lorsque j'ai enfin découvert le sexe les choses de la vie, c'est que j'étais persuadée que , comme à hollywood les deux partenaires obtenaient l'orgasme à CHAQUE FOIS en même temps … perso, en plus d'un an et demi de découverte… cela ne m'ai arrivée qu'une fois.. et que dit-on , des pannes qui arrivent plus souvent qu'on le souhaiterait ?? foutu hollywood !
  10. Vara MigraineuseVara Migraineuse

    Le 09 mars 2014 à 17:07

    Dans le genre trucs WTF, et pour donner un exemple précis, la scène de sexe dans The Notebook, vous savez, là où ils se retrouvent après plein d'années et qu'il vont enfin pouvoir le faire… Ben Noah monte tous les escaliers avec le pantalon au niveau des chevilles et EN PORTANT MADEMOISELLE S'IL VOUS PLAÎT… Si c'est pas prendre les gens pour des quiches, ça…

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !