H&M arrête l’angora après des tortures de lapins

H&M a décidé d'arrêter de produire des vêtements à base d'angora après que la PETA a dévoilé une vidéo qui montre les traitements atroces sur les lapins.

H&M arrête l’angora après des tortures de lapins

Mi-novembre, PETA dévoilait les sévices perpétrés sur des lapins dans une vidéo montrant les mauvais traitements qu’on inflige à certains de ces animaux en Chine dans le cadre de la production de fourrure. Des enquêteurs de l’association de lutte contre les violences faites aux animaux ont visité une dizaine d’élevages et ont découvert que les mêmes méthodes étaient utilisées dans ceux-ci. Selon l’association, 90% de la production d’angora se fait en Chine.

Dans ces images, on peut les voir pousser des cris tandis qu’ils se font écorcher vivants avant d’agoniser en gémissant (si tu souhaites voir la vidéo, clique ici, mais sois bien consciente que ça tord les boyaux dans tous les sens. C’est franchement insoutenable.) Dans l’article qui accompagne la vidéo sur le site de PETA, on apprend également que les lapins sont gardés dans de toutes petites cages qui, en plus de les empêcher de bouger, courir ou sauter, leur blessent les pattes, qu’ils sont en état de choc après l’extraction de leurs poils. Mais aussi que les animaux qui ont le poil tondu ou coupé souffrent également, toujours selon l’association, car leurs pattes avant et arrière sont attachés avec des cordes pour que leur corps soit bien étiré. Ils sont parfois attachés la tête en bas pendant le processus. Enfin, s’ils ne meurent pas d’eux-même, ils seraient tués par la suite à entre deux et cinq ans avant que leur viande ne soit vendue sur les marchés locaux.

Huit jours après la mise en ligne sur YouTube de cette vidéo, H&M a réagi : quelques jours après l’affirmation que les fermes qui travaillaient avec elle respectaient les animaux, la marque a décidé de cesser la production de telles fourrures pour ses collections — les vêtements à base d’angora déjà produits ne seront en revanche pas retirés des rayons. Une décision momentanée, puisque la production est suspendue le temps que la marque soit certaine que les producteurs qui lui fournissent l’angora respectent les normes très strictes du géant du prêt-à-porter (ce que la marque a par ailleurs confirmé dans une réponse à 30 millions d’amis)

La méthode que l’on peut voir dans la vidéo pour prélever les poils des lapins angora est souvent utilisée car elle est plus rapide et qu’elle permet d’avoir des poils plus longs et de meilleure qualité selon PETA.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 52 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Betty Blue
    Betty Blue, Le 19 décembre 2013 à 14h44

    leech;4488198
    Sinon, pour éviter de consommer quelque chose qu'on ne cautionne pas, tu peux acheter du seconde main, faire des trocs, ce genre de choses. Mais c'est sûr que de suite c'est plus compliqué pour trouver quelque chose qui nous plaît :erf:.
    Je n'ai pas acheté un seul vêtement neuf depuis 5 ans. Seule exception: les bas nylon, difficiles à trouver en seconde main. Je m'habille en friperie, brocante, j'achète de temps en temps sur ebay et autres sites. Ma garde-robe déborde de jolies robes, jupes, pull et autres, le tout de seconde main. Je peux donc t'assurer par expérience que c'est tout à fait possible. Evidemment c'est plus facile quand on habite dans ou à proximité d'une grande ville où les friperies et brocantes sont plus nombreuses et facilement accessibles.

Lire l'intégralité des 52 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)