Ces héroïnes badass de dessin animé auxquelles on ne pense jamais

Parce qu'il n'y a pas que Mulan et Mérida dans la vie, voici une dizaine d'héroïnes de dessin animé très badass, mais trop souvent oubliées !

Ces héroïnes badass de dessin animé auxquelles on ne pense jamais

Belle, Ariel, Jasmine… la sainte trinité des héroïnes de long métrages d’animation préférées m’a toujours irritée : Belle est atteinte du syndrome de Stockholm, Ariel est une fangirl décérébrée, et Jasmine a de chouettes moments mais on la voit pas assez (dans un film appelé Aladdin, tu me diras…).

Parmi les autres héroïnes citées on croise aussi Anastasia (que les gens prennent pour un Disney alors que boudiou c’est pas un Disney ! ), Raiponce (Ariel mais en blonde), Pocahontas (ou « depuis quand les amérindiennes sont foutues comme Naomi Campbell ? »), Mulan (bon… ça ira pour cette fois) : on sort relativement rarement de chez Disney en fait…

Mais il existe une myriade d’autres héroïnes badass. En voici quelques-unes auxquelles personnes ne pense… ou que personne ne connaît, et pourtant, elles le méritent !

Marina (Sinbad — La Légende des Sept Mers)

Les personnages féminins de Dream Works m’ont toujours parus plus réveillées que chez Disney et entre toutes, celle que je préfère, c’est Marina (qui sauve plus ou moins le film, loin d’être inoubliable).

Marina est ambassadrice et non une énième princesse ; débrouillarde, elle sait négocier avec des malfrats et piloter un navire en pleine tempête (et garder son maquillage intact malgré la flotte : le miracle de l’animation). Badass !

Lilo (Lilo et Stitch)

Allez, une petite de chez Disney pour le coup. Lilo est souvent oubliée au profit de Stitch que je trouve pourtant mille fois moins intéressant que la petite Hawaïenne, probablement un des personnages d’enfants les plus réussis que j’ai vu au cinéma.

Lilo a une poupée dégueu qui a des vers dans la tête, elle donne des sandwiches à des poissons et elle collectionne les photos de touristes couverts de coups de soleil… Voilà une vraie môme. Incompréhensible et bizarre, le genre à chérir plus que tout au monde sa collection de cartes crados. Badass !

Molly Grue (La Dernière Licorne)

Dans La Dernière Licorne, on a déjà le personnage de Dame Amalthea qui, étant une licorne, n’a plus à démontrer sa badasserie, mais, on croise également le très chouette personnage de Molly Grue, une femme désabusée et rude et pourtant très attentive et généreuse.

Plus âgée que la plupart des héroïnes qu’on voit dans les dessins animés pour enfants, elle montre qu’on peut avoir dépassé l’âge « princesse » mais vivre quand même des aventures avec magiciens, licornes et château. Badass !

Yum Yum (Le Voleur et le Cordonnier)

Yum Yum a beau s’appeler Miam Miam et avoir les courbes plantureuses d’une Jessica Rabbit (normal, Richard Williams, le créateur du chef d’oeuvre inachevé dont elle est l’héroïne, Le Voleur et le Cordonnier, est aussi derrière les animations de Qui veut la Peau de Roger Rabbit), son rôle est loin de se limiter à celui d’une potiche décorative.

Vu les similitudes entre son film et le Aladdin de Disney, il ne serait d’ailleurs pas étonnant que les côtés intéressants de Jasmine aient été inspirés par elle. Yum Yum est indépendante, aventureuse (c’est elle que son père envoie en mission lorsque la ville est en danger) et plutôt perspicace. Elle se bat avec un oiseau géant et soumet tout une troupe de brigands rien qu’en discutant. Badass !

http://www.youtube.com/watch?v=imP9FgiPt_c

Une version reconstituée par les fans qui prouve que ce film aurait pu être grandiose.

Aisling (Brendan et le Secret de Kells)

Aisling apparaît trop peu dans Brendan et le Secret de Kells à mon sens mais bon, les séquences où elle est là sont les plus cool du film. Aisling est un genre d’esprit de la nature, la forêt est son domaine et elle la contrôle à a sa guise. Elle dirige une meute de loups, parle aux insectes et peut transformer les chats en fantômes flippants en chantant du gaélique Irlandais. Badass !

Kiki (Kiki la petite sorcière) et les autres héroïnes de Miyazaki

Les héroïnes de Miyazaki sont fortes, courageuses et indépendantes. Est-il nécessaire d’argumenter davantage ?

J’ai personnellement un faible pour Kiki parce que je me reconnais beaucoup dans son parcours de jeune fille qui quitte le nid familial, cherche un emploi, s’installe ailleurs. Elle affronte les soucis du quotidien avec courage et optimisme et c’est quand même sacrément badass !

Gerda (La Reine des Neiges)

Gerda, l’héroïne de La Reine des Neiges de Lev Atamanov est une héroïne assez transparente au premier abord : gentille, dévouée, confiante, tout ce qu’il faut pour se faire bouffer sauf que, quand on y réfléchit, elle est quand même fichtrement courageuse pour partir au Pôle Nord toute seule — et sans chaussures en plus !

Et puis, sa gentillesse devient presque un genre de super-pouvoir puisque même une voleuse cède à ses arguments et décide de l’aider. J’aimais particulièrement la voleuse quand j’étais petite : cette psychopathe qui torture les animaux est transformée en adjuvante de premier choix sous la douce influence de Gerda. Moi je dis, badass !

(Vous pouvez voir sur le Net une version russe vieillote sous-titrée en anglais et une version américaine avec une intro chelou ; il existe aussi un DVD avec la VF (et Catherine Deneuve en méchante reine) mais pour le coup la qualité est pas top et l’adaptation pas terrible.)

Coraline

Un peu comme Lilo, je trouve ce personnage d’enfant vraiment bien écrit (le film est basé sur le roman de Neil Gaiman mais comporte quelques ajouts très sympa comme son amitié plus vraie que nature avec Wybie/Padbol).

Coraline, la gosse curieuse et intelligente mais entêtée et un rien relou, finit par sauver trois âmes emprisonnées, ses parents et elle-même, d’une entité démoniaque ultra flippante adepte des boutons à la place des yeux. Badass !

Le générique de fin, parce que les musiques de Bruno Coulais en jettent quand même !

Rita (Souris-City)

Souris-City est le dernier film issu de la collaboration Aardman/Dreamworks et un des films d’animation les plus sous estimés de ces dernières années à mon sens. Enfin, forcément, dès que les Studios Aardman font autre chose que du Wallace et Gromit, les critiques leur tombent dessus à bras raccourcis.

Bref, qu’est-ce que l’héroïne, Rita, a pour elle ? Intelligente, agile, débrouillarde avec une super tchatche et une sacrée maîtrise des arts martiaux, Rody, le héros British et coincé fait pâle figure à côté d’elle. Badass !

Arete (Princess Arete)

Arete est une petite princesse enfermée qui passe un film entier à déconstruire les contes de fées et à prouver qu’elle est « autre chose qu’une princesse ». Elle devine comment fonctionne une technologie extraterrestre en plein Moyen-Âge, sauve une région entière de la sécheresse et se libère toute seule sans l’aide du moindre chevalier servant. Bref : badass !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 57 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • EiraRozen
    EiraRozen, Le 26 septembre 2016 à 3h49

    Je suis tellement d'accord avec cette article :dowant: (bon je connais pas tout les persos (la musique de Princess Arete <3, je connais pas le dessin animé mais je vais le regarder ) !! Les héroines de Miyazaki mais EVIDEMMENT !! Marina (et j'ajouterais la Déesse du Chaos parce que je la kiff grave !) , Lilo (et sa soeur évidemment !), Coraline .....

    Ah et je félicite les Madz qui ont pensé aux personnages d'Atlantide (un de mes Disney préféré <3):
    Voir la pièce jointe 95443
    Kidagakash (Kida pour les intimes) futur Reine d'un Royaume engloutie, elle est très habile en combat, ouverte d'esprit, très curieuse et

    Spoiler: Si tu n'as pas vu Atlantide ne regarde pas, ce serait balo.
    :supermad:


    Helga Katrina Sinclair "Milo: Mais comment êtes-vous entrée ?! / Helga: Je suis descendu pas la cheminée Oh Oh Oh "et
    Cette femme pue la classe, douée en combat, a du répondant, classe autant en talons longue robe fendue qu'en "treillis", bref :jv:

    Voir la pièce jointe 95445
    Audrey Roccio Ramirez: très jeune et mécanicienne pour des expéditions dangereuses au 4 coins du globe. Maîtrise la boxe sûrement aussi bien qu'une clef à molette :rockon: et de la TCHATCHE !

    Voir la pièce jointe 95447
    Et enfin.... Ce perso me vend du rêve (autant qu'Izma dans Kuzco, je suis sincère), Madame Placard: Elle me fait tellement rire XD ! Elle a rien de badass, mais elle est superbe ! Avec son flegme inébranlable, son côté vieille commère et son côté pessimiste "On va tous mourir" , j'l'adore:yawn: !

    D'ailleurs je regrette énormément qu'il n'ait pas gardé le 1er doulage pour les DVDs parce que c'était clairement plus drôle.

Lire l'intégralité des 57 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)