Protections périodiques : une pub avec une petite fille warrior

Une publicité très drôle pour des colis de tampons et serviettes hygiéniques met en scène une pré-ado un peu loser que ses règles rendent populaires.

Il y a quelques mois, Jack Parker te parlait d’HelloFlo, la box que tu es censée recevoir, en cas d’abonnements, pile à temps pour le flux. À l’intérieur, des tampons, des serviettes, des protèges-slips et des sucreries pour te réconforter en cas de baisse de moral.

Des sucreries, non mais. Moi, pour me remonter le moral, je me fais une tartine de Fourme d’Ambert ou de charcuterie alors merci bien mais je me sens flouée dans cette histoire.

Pour promouvoir sa box, HelloFlo a donc choisi de faire une publicité. Une réclame qui met en scène une petite fille découvrant qu’elle a ses règles en plein milieu d’une colonie de vacances. Elle est alors la première menstruée du groupe et sert de guide à celles qui découvrent par la suite la joie d’avoir la culotte sale.

Une publicité vraiment très drôle et franchement bien pensée, qui me fait dire qu’en tant que première de l’école a avoir mes règles, j’aurais quand même pu avoir l’idée d’en faire une force et de devenir gynécologue-conseillère-dictatrice au lieu de continuer à faire ma timide. Ça fait quand même bien plaisir de voir des mots aussi simples — mais encore malheureusement tabou — dans la bouche d’une pré-ado :

« C’était le début de l’été, et personne ne me connaissait au camp. J’étais juste une grosse loseuse de base.

Et puis les choses ont changé. J’ai eu mes règles.

« Le grand chemin du courage ! »

J’étais la première à les avoir, alors j’étais une sorte d’experte ! Je suis devenue la gynéco du camp.

C’est une grande responsabilité !

À une jeune menstruée : À partir de maintenant, tu recevras ceci de moi.

Je suis une conseillère maintenant !

À deux autres filles : Écoutez, mesdames ! Démonstration de menstruation (avec Dora l’exploratrice et un liquide qui coule entre ses jambes en geyser).

Pour ces campeuses, j’étais Jeanne d’Arc.

Elle tend un tampon et un miroir à une fille : Ton épée. Ton bouclier.

En fait c’est comme si j’étais Jeanne et que leur vagin était l’arc.

À une fille qui se plaint de douleurs abdominales : Prends sur toi et fais avec ! Ceci est ta vie, maintenant.

Je crois que le pouvoir m’est un peu monté à la tête. La popularité peut faire cet effet !

Criant au mégaphone à une fille qui passe devant elle d’un pas lourd : Je SAIS que c’est ce-moment-du -ois parce que je CONNAIS ton cycle !

Ça s’est terminé aussi vite que ça a commencé. Les filles se sont réunies. Et après, j’ai compris pourquoi. Le camp entier a commencé à recevoir des foutus colis par la Poste ! Avec des tampons et des protèges-slips et même des bonbons. Parfaitement à l’heure pour leur cycle. C’est comme le Père Noël mais pour ton vagin ! Comment la gynéco du camp peut concurrencer ça ? »

– via Jezebel

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ysolde_Persephone
    Ysolde_Persephone, Le 31 juillet 2013 à 4h14

    Cette pub est énorme j'adore ! C'est génial comme idée ^^
    J'adore la scène ou elle balance des tampons.

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)