Greenpeace dénonce l’absence de l’environnement dans la campagne présidentielle… avec les Simpson !

Par  |  | 10 Commentaires

La campagne présidentielle élude un peu (beaucoup ?) les thèmes environnementaux. Greenpeace a décidé de rappeler à tout ce beau monde qu'il serait temps de faire des propositions, en parodiant les Simpson !

Greenpeace dénonce l’absence de l’environnement dans la campagne présidentielle… avec les Simpson !

La course à la présidentielle s’accélère : il ne se passe quasiment pas un jour sans qu’une nouvelle candidature soit annoncée, les infos ne parlent presque que de ça, et on entend les prétendant•es faire leurs propositions à tour de bras sur tous les sujets.

Tous ? Non. L’un demeure encore et toujours négligé.

Greenpeace se faufile dans le débat pour dénoncer l’absence des questions environnementales au sein de cette campagne, et à la sauce Simpson s’il vous plaît !

Après une rapide allusion à Trump qui traverse l’écran sur un pétrolier en guise d’allégorie à ses positions sur le sujet, on assiste à un débat mettant en scène les personnalités politiques françaises et leurs propositions concernant l’environnement.

De Fillon et son orientation tout nucléaire qui manque cruellement d’un vrai volet écologique, au discours Superman de Mélenchon qui a de la verve mais ne propose rien de concret, tous y passent.

Marine Le Pen ? On l’entend si peu sur ce sujet qu’on imagine que sa seule proposition est de faire venir des ours blancs pour remplacer les ours bruns de nos contrées.

Le président sortant François Hollande présente sa dernière mesure en matière d’environnement avant de laisser sa place vacante, et ce n’est pas des moindres : remplacer le scooter de l’Élysée par un modèle électrique ! Avec ça, on est sûr•es de sauver le monde.

À lire aussi : Qu’est-ce que le film « Demain » a changé dans vos vies ?

Quant au candidat d’Europe Écologie Les Verts… Quoi ? On n’a pas le temps de s’attarder sur ce… Sur qui d’ailleurs ? Yannick Jadot ? Comment ça il est le candidat à la présidentielle d’EELV ? Jamais entendu parler.

Tout ça pour conclure par un laconique « Punaise, j’comprends rien à la politique » d’Homer Simpson qui fait peut-être écho à ce que nombre de citoyen•nes pensent en ce moment.

Mais finalement, on pourrait peut-être leur rappeler que ça relève de leur responsabilité de s’occuper de ces enjeux cruciaux ?

D’ailleurs, les résultats de l’enquête de Génération Cobaye sur le bonheur des jeunes prouvent bien que ce volet là est important puisqu’il arrive en top position des sujets qui nous inquiètent le plus… Ça tombe bien, il n’a jamais été aussi simple de s’adresser aux politiques grâce notamment aux réseaux sociaux !

Commentaires
Forum (10) Facebook ()
  • HarryJoe
    HarryJoe, Le 12 décembre 2016 à 10h41

    lafillelabas
    Je vois de plus en plus passer des avis plébiscitant l'arrêt du nucléaire. Pourtant je croyais que par rapport aux alternatives utilisées par les autres puissances, c'était quelque chose de relativement non polluant et surtout peu coûteux en vies humaines (le charbon qui sert à produire l'électricité ailleurs dans le monde, c'est des humains des pays en voie de développement qui se tuent à la tâche pour l'exploiter). Quelqu'un peut éclairer ma lanterne sivouplé? :confused:
    Peut être parce que à l'heure actuelle on ne sait toujours pas quoi faire des déchets radioactifs qui sont ultra-méga-dangereux (à part les stocker et les amonceler..), et que l'on est pas à l’abrit d'un accident (défaillance humaine ou technique, risques sismiques par exemples) ? Et l’extraction de l'uranium est une catastrophe écologique et humaine.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!