Gravity dévoile ses secrets de tournage

Gravity envoie du lourd niveau images incroyables. Une vidéo en dévoile un peu plus sur les folles conditions de tournage nécessaires pour arriver à ce résultat.

Qu’on ait aimé le film ou pas, il faut bien avouer que Gravity est une véritable prouesse en terme d’effets spéciaux. Et au fur et à mesure que la date de sortie du film approchait, on en apprenait un peu plus sur les conditions de tournage.

On savait par exemple que l’équipe avait dû créer des moyens techniques pour les besoins de l’oeuvre — c’est quand même pas rien. Mais tout ça restait quand même un peu abstrait. Enfin du moins, pour toutes les personnes qui ont besoin de voir les choses pour vraiment les comprendre. Moi, je suis concernée, par exemple. C’est d’ailleurs un truc qui m’a souvent posé problème : quand on me dit par exemple, « j’en ai une vraiment très grosse » je prends un air sceptique et je réponds « ah ouais ? J’sais pas, j’arrive pas trop à visualiser sans regarder, j’suis comme ça ». Je te raconte pas ce que je me suis pris dans l’oeil. Mais passons, je digresse (et je fabule un peu, surtout).

Dans cette vidéo dénichée par Slate, on peut voir des images du tournage, les chorégraphies impressionnantes de Sandra Bullock, la façon dont la caméra était contrôlée et la fameuse Light Box. Ce film est un film de fou, y a pas à tortiller. (Par contre attention, ÇA SPOILE !)

– via

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Adina
    Adina, Le 9 janvier 2014 à 17h16

    Je suis désolée mais je suis totalement d'accord avec merrighan. Ce film est à rajouter à la liste des block-busters admirables au niveau de la technique, minables au niveau du scénario. Le personnage principal est plat, on n'arrive pas à s'attacher à elle. On a l'impression que cette histoire de ''blessure'' qu'elle a eu est juste une excuse pour rajouter de l'épaisseur à un personnage qui n'en possède pas. Georges Clooney est l'habituel stéréotype du gars-boute-en-train-charmeur-qui-fait-des-blagues-pas-drôles. Les dialogues ne sont pas toujours très intéressants. Dès le début on devine très bien qu'elle va s'en sortir. On a l'impression que les scénaristes ont dressé une liste des catastrophes à faire pour combler le vide, et au final les évènements s'enchaînent de manière tellement mécanique que ça en devient ridicule. C'est bourré d'incohérences : le mode d'emploi version machine-à-laver, les capsules dans lequel on rentre dans un moulin, le fait qu'elle réussisse à bien viser et à tomber dans un lac qui doit faire 2 kilomètres de large à tout casser alors qu'on a bien insisté lourdement sur le fait que ''oulalala je suis tellement nulle''. Bref voilà ^^ Je peux comprendre que certaines personnes aient été touchées par l'esthétique qui pour le coup est effectivement réussie mais niveau scénario, je suis désolée, c'est zéro.

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)