Girls, la bande-annonce de la série de Lena Dunham

Girls, la série créée par Lena Dunham et produite par Judd Apatow, sera diffusée sur HBO à partir du 15 avril 2012. Voici la bande-annonce.

On vous avait déjà présenté le projet Girls en janvier dernier, mais ce que nous avons oublié de vous montrer en revanche, c’est la bande-annonce, sortie en février. La série s’intéresse au quotidien de jeunes femmes dans la vingtaine, avec une héroïne au physique de girl next door.

Lena Dunham tient en effet le premier rôle de cette série et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle a plus de chances de nous convaincre qu’une Sarah Jessica Parker ou une Blake Lively, par exemple. Pourquoi ? Parce que Lena Dunham n’est pas une grande blonde au physique de rêve (vous me direz, SJP a également un physique particulier, mais ne nous égarons pas) – c’est une jeune femme « banale » de 25 ans, qui parle des jeunes femmes « banales » de 25 ans. Ça nous change des trentenaires qui jouent des rôles de lycéens, vous en conviendrez.

Voici donc la bande-annonce de la série, je vous laisse regarder ça, et on en reparle après.

Chargement du lecteur...

Alors, qu’est-ce qu’on constate tout de suite ? Le ton, l’esthétique et l’ambiance générale semblent effectivement s’éloigner de ce qu’on a l’habitude de voir dans les « séries pour meufs ». 2012 est une bonne année pour les séries centrées sur des univers féminins (qu’elles soient de qualité ou pas, on ne peut pas nier qu’elles se soient un peu multipliées cette année – avec par exemple 2 Broke Girls, Whitney, Revenge, Pan Am, Charlie’s Angels, pour n’en citer que quelques unes) et l’arrivée de Girls ne fait que confirmer cette tendance.

Et l’atout de Girls pourrait être son plus gros défaut : en effet, la série traite du quotidien de filles « normales », confrontées à des problèmes « normaux » pour des new yorkaises dans la vingtaine. Les parents qui arrêtent de te filer de la thune, le mec qui ne répond jamais aux textos, qui te traite comme de la merde, les copines qui te comprennent pas et qui t’en mettent plein la gueule parce que tu fais que des conneries, les questions d’avenir et de destinée…

Donc finalement, le filtre est un peu différent, les personnages sont moins « glamour », l’humour est un peu plus « indie », mais le fond reste grosso-modo le même. Et c’est là que la question se pose : est-ce que c’est fondamentalement une mauvaise chose ? Ce qui est pratiquement sûr, c’est que la série a de grandes chances de plaire aux amateurs de mumblecore (à lire : cet article détaillé de misster sur Tiny Furniture, le film de Lena Dunham, et le mumblecore).

Et vous, cette bande-annonce a-t-elle suffi à vous convaincre, ou au moins à titiller un peu votre curiosité ? 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Amyrocks88
    Amyrocks88, Le 27 mai 2012 à 4h12

    Je trouve la série intéressante qui montre un autre point de vue que la plupart des séries et le format est assez intéressant (au lieu d'avoir bcp de scene courte , il y'a peu de longue scene)
    mais je trouve la série très inesthétique et j'ai peur de me lasser.
    Aussi je trouve que c'est sans raison, bien trop cru .

    Serieu la scene de branlage du mec devant hanna était à chier et sans aucun interet.

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)