Game of Thrones S05E06 — Le récap (rigolo)… et le point sur la polémique

Game of Thrones saison 5 continue, et le récap aussi ! C’est l’heure du rendez-vous rigolo de la semaine.

Game of Thrones S05E06 — Le récap (rigolo)… et le point sur la polémique

Pas de repos pour les braves fans de Westeros : c’est l’heure du récap.

NB — Pour les questions relatives à la très controversée scène de viol de cet épisode, rendez-vous à la fin de l’article.

Retrouvez les épisodes précédents en cliquant sur l’image ci-dessous !

le-recap-game-of-thrones

game-of-thrones-s05e06-1

game-of-thrones-s05e06-2

game-of-thrones-s05e06-3

À lire aussi : La cure de sébum, une nouvelle méthode pour prendre soin de ses cheveux

game-of-thrones-s05e06-4

game-of-thrones-s05e06-5

game-of-thrones-s05e06-6

game-of-thrones-s05e06-7

game-of-thrones-s05e06-8

game-of-thrones-s05e06-9

game-of-thrones-s05e06-10

game-of-thrones-s05e06-11

game-of-thrones-s05e06-12

game-of-thrones-s05e06-13

game-of-thrones-s05e06-14

game-of-thrones-s05e06-15

game-of-thrones-s05e06-16

game-of-thrones-s05e06-17-2

game-of-thrones-s05e06-18

game-of-thrones-s05e06-19

game-of-thrones-s05e06-20

game-of-thrones-s05e06-21

game-of-thrones-s05e06-22

game-of-thrones-s05e06-23

game-of-thrones-s05e06-24

game-of-thrones-s05e06-25

game-of-thrones-s05e06-26

game-of-thrones-s05e06-27

game-of-thrones-s05e06-28

game-of-thrones-s05e06-29

game-of-thrones-s05e06-30

game-of-thrones-s05e06-31

game-of-thrones-s05e06-32

game-of-thrones-s05e06-33

game-of-thrones-s05e06-34

game-of-thrones-s05e06-35

game-of-thrones-s05e06-36

game-of-thrones-s05e06-37

game-of-thrones-s05e06-38

game-of-thrones-s05e06-39

game-of-thrones-s05e06-40

game-of-thrones-s05e06-41

game-of-thrones-s05e06-42

game-of-thrones-s05e06-43

game-of-thrones-s05e06-44

game-of-thrones-s05e06-45

game-of-thrones-s05e06-46

Le viol de Sansa Stark, un changement controversé

Depuis la diffusion de l’épisode, je vois des gens solliciter madmoiZelle sur les réseaux sociaux. Va-t-on dénoncer le tragique viol de Sansa Stark par Ramsay Bolton, absent des livres ? Va-t-on se pencher sur cet ajout problématique comme on l’a déjà fait par le passé ?

À lire aussi : Game of Thrones S04E03, un épisode fort problématique [SPOILERS]

Je vous le dis tout de go : non, je ne vais pas faire d’article sur ce sujet dans l’immédiat. Laissez-moi vous expliquer pourquoi, en m’appuyant sur les principales réactions à cette scène.

ATTENTION : si vous n’avez pas lu/pas fini les livres, je ne vais pas spoiler la suite de l’intrigue mais révéler le parcours des personnages dans les livres (qui est différent de celui de la série, donc) !

(Je mets même une pause visuelle pour que personne puisse dire qu’on a pas fait attention. Derien.)

 

 

 

 

  • Le viol de Sansa n’est pas dans le livre, c’est un ajout honteux de la part des créateurs de la série

Oui et non. Le mariage forcé d’une Stark avec Ramsay est dans les livres : Jeyne Poole, une jeune fille du Nord, est obligée d’usurper l’identité d’Arya Stark et d’épouser le bâtard Bolton afin de consolider la mainmise de la famille sur Winterfell et les terres alentour.

Lors de son hideuse « nuit de noces », Jeyne est donc violée par Ramsay (dans la société de Westeros, un mariage n’est officiel que s’il est « consommé », et tant pis si l’un des deux n’a pas envie : Tyrion, en attendant que Sansa se sente « prête », fait figure d’exception à la règle). Ce passage est encore plus dérangeant que dans la série, puisque Ramsay force Theon/Reek à devenir complice du viol.

Donc les créateurs de la série n’ont pas inventé une scène de viol sortie de nulle part (comme ils l’ont déjà fait — avec Daenerys et Drogo pendant leur nuit de noces, puis avec Cersei et Jaime dans la quatrième saison) : ils ont gardé un élément du livre, et ont changé l’identité de la victime. Il est quasi-insoutenable de voir Sansa Stark, un personnage aimé qu’on suit depuis le début, subir un viol, mais la scène existait déjà, avec un personnage féminin plus secondaire.

  • Pourquoi avoir remplacé Jeyne Poole par Sansa ? Elle a déjà assez souffert !

Je pense qu’il n’y avait pas vraiment de bonne solution. Soit on garde l’histoire de Sansa (qui fait le tour du « Vale » en compagnie de Littlefinger pour rencontrer les différents Lords, et doit se marier à un certain Harry qu’elle est loin de trouver dégueu)… et on introduit à Winterfell un tout nouveau personnage féminin, Jeyne. Qui aura pour seule tâche d’être mariée de force, violée, torturée. Ce qui est clairement très problématique.

Soit on fait revenir Sansa Stark chez elle, dans cette version souillée de son foyer peuplé de traîtres. On lui propose d’épouser Ramsay Bolton (car même si Littlefinger est un énorme manipulateur, il lui a laissé le choix avant d’arriver à Winterfell)… avec ce que ça implique. Et, je l’espère en tout cas, on a une Sansa qui ne se fera plus déloger du château où elle a grandi, et boutera l’ennemi hors de ses murs, envers et contre tout. (On peut rêver, non ?)

  • Pendant la scène, la caméra se focalise sur Theon : le viol d’une femme ne sert qu’à montrer la détresse d’un homme

Je comprends cet argument, mais ce n’est tout simplement pas comme cela que j’ai lu la scène. Pour moi, le plan sur Theon servait à deux choses.

En premier lieu, cette scène, toute horrible qu’elle est, est filmée de façon bien plus « pudique » que bien des viols ou relations sexuelles dans Game of Thrones. Les larmes de Sansa nous disent tout ce qu’on a besoin de savoir sur sa détresse, pas besoin d’en montrer plus dans un réflexe voyeuriste. Les larmes de Theon, à mon sens, font écho à ce qu’on ressent en tant que spectateur : comme nous, il voit une jeune fille dont il se sent très proche, qu’il connaît depuis toujours, livrée à un sadique cruel, et ça lui brise le cœur.

Je ne prétends pas savoir mieux que d’autres ce que le réalisateur a voulu faire passer comme message en filmant Theon : je dis juste que moi je l’ai perçu ainsi, avant de voir toutes les réactions.

  • Sansa est à nouveau victime, c’est à nouveau une demoiselle en détresse, Theon va se « réveiller » et la sauver, elle n’a pas la main sur son propre destin

Notez bien que je vous ai dit que je ne ferai pas d’article « dans l’immédiat ». Tout simplement parce que cette scène clôt l’épisode et qu’il est à mon sens impossible de la juger sans voir ce à quoi elle va donner lieu.

Le viol de Cersei par Jaime était d’autant plus ignoble qu’il n’avait aucun intérêt scénaristique (et pour cause : les scénaristes ne s’étaient même pas rendus compte que c’était un viol). Les personnages n’en reparlent jamais, font comme si ce n’était pas arrivé. Cette violence n’a en aucun cas changé la dynamique de leur relation.

Si le viol de Sansa sert uniquement de prétexte à une « renaissance » de Theon, il y aura un problème. S’il sert seulement de raison pour que Sansa appelle Brienne à la rescousse, il y aura un problème. S’il n’est jamais évoqué et que Sansa continue sa petite vie, il y aura un problème. S’il est glorifié, inutile, ou un simple ressort visant à développer un autre personnage que la victime, il y aura un problème.

Mais quand bien même j’ai lu les livres, je n’en sais RIEN ! La série est si loin du matériau originel, surtout au niveau de ces personnages-là, que je n’ai aucun moyen de savoir ce à quoi ce viol va donner lieu. Sansa pourrait faire son chemin en tant que victime, elle pourrait se reconstruire, utiliser sa détresse pour nourrir sa colère, ou mille autres hypothèses toutes valables. J’attends de voir, tout simplement.

On se dit rendez-vous dans deux ou trois semaines, ok ?

Big up
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 176 commentaires !

Lire l'intégralité des 176 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)

  • Hipcherry
    Hipcherry, Le 25 mai 2015 à 21h23
  • SuperGeekette
    SuperGeekette, Le 25 mai 2015 à 21h29
  • Hipcherry
    Hipcherry, Le 25 mai 2015 à 21h34

    Spoiler

  • Abou333
    Abou333, Le 25 mai 2015 à 22h05

    Arrgh, je me ronge le bout des doigts pour ne pas cliquer sur vos spoiler!

  • SnitchDream
    SnitchDream, Le 25 mai 2015 à 23h19

    Il est ouuuuuuu le recap du 7 ?????!!!! :dowant: J'ai pas eu ma dooooose ! :gonk::halp:

    Poke @Mymy

    Spoiler: Episode 7

  • Marie Fleurant
    Marie Fleurant, Le 25 mai 2015 à 23h37

    Je suis assez... perplexe... devant toutes les réactions ulcérées que cause le viol dans cet épisode. J'ai un peu envie de dire aux gens "mais... on regarde pas la même série depuis 4 ans, je crois!" parce que c'est loin d'être le premier viol ou la première scène insoutenable de cette histoire, et personne n'en a fait tout un flan jusque là (aussi, parce qu'après tout ça reste de la fiction quoi.) J'entends bien les arguments tels que "oui mais justement on en a marre des viols au ciné et à la télé", ou "oui mais Sansa, c'est un personnage que tout le monde a vu grandir et donc tout le monde a de l'affection pour elle". Ok. Ce sont des perspectives qui se défendent.
    Malgré tout je ne peux pas m'empêcher de faire la parallèle avec le calvaire de Theon, qui a duré au moins une saison entière, à grand coup de torture physique et morale, mutilation et humiliation qui sont allées jusqu'à le détruire totalement en tant qu'être humain. Je sais que je ne suis pas H24 sur internet, mais je n'ai vu personne s'indigner devant toutes ces scènes horribles que, perso, j'ai trouvé autrement plus insoutenables que la mise en scène du viol de Sansa. Après la mutilation du personnage, je n'ai vu que des blagues et des gifs à base de saucisse sur internet... Donc très honnêtement, je me questionne. Apparemment, mutiler, torturer et humilier un personnage masculin c'est ok, c'est même drôle, alors que toucher à un perso féminin, là par contre c'est insoutenable.

  • Mymy
    Mymy, Le 25 mai 2015 à 23h53

    MarionGa
    Il est ouuuuuuu le recap du 7 ?????!!!! :dowant: J'ai pas eu ma dooooose ! :gonk::halp:

    Poke @Mymy

    Spoiler: Episode 7
    Ça sort tous les mardi le récap ;) (ou mercredi quand je traîne) (bref)

  • Abou333
    Abou333, Le 26 mai 2015 à 0h32

    @Marie Fleurant : ton analyse est juste, et je pense que parmi les raison qui ont poussé les gens à rire des mutilations de Theon, il y a le fait que ce personnage était peu sympathique aux yeux des téléspectateurs (on va dire, c'est pas une raison pour mutiler les parties génitales d'une personne, je suis bien d'accord, mais n'empêche que ça me semble une explication logique), et aussi, je pense que cela touchait une corde (plutôt) sensibles chez les hommes tout particulièrement : outre les «ouilles» mentales qu'ils se sont sans doute tous dit, il semble que pour les hommes, la meilleure façon de réagir devant ce genre d'horreur est d'en rire pour cacher la sensibilité à laquelle cela vient toucher à l'intérieur d'eux-mêmes. Et de plus, les réactions suscitées par l'histoire de Theon est aussi une belle preuve de machisme de notre société : t'as plus de bite, t'es plus un homme. Tu deviens alors un élément de moquerie, y a qu'à penser à toutes les insultes à base de pas de couille et de fillette, sous entendant que sans l'appareil génital masculin, tu ne vaux rien.

  • LapinouFourbe
    LapinouFourbe, Le 9 juin 2015 à 3h22

    Marie Fleurant
    Je suis assez... perplexe... devant toutes les réactions ulcérées que cause le viol dans cet épisode. J'ai un peu envie de dire aux gens "mais... on regarde pas la même série depuis 4 ans, je crois!" parce que c'est loin d'être le premier viol ou la première scène insoutenable de cette histoire, et personne n'en a fait tout un flan jusque là (aussi, parce qu'après tout ça reste de la fiction quoi.) J'entends bien les arguments tels que "oui mais justement on en a marre des viols au ciné et à la télé", ou "oui mais Sansa, c'est un personnage que tout le monde a vu grandir et donc tout le monde a de l'affection pour elle". Ok. Ce sont des perspectives qui se défendent.
    Malgré tout je ne peux pas m'empêcher de faire la parallèle avec le calvaire de Theon, qui a duré au moins une saison entière, à grand coup de torture physique et morale, mutilation et humiliation qui sont allées jusqu'à le détruire totalement en tant qu'être humain. Je sais que je ne suis pas H24 sur internet, mais je n'ai vu personne s'indigner devant toutes ces scènes horribles que, perso, j'ai trouvé autrement plus insoutenables que la mise en scène du viol de Sansa. Après la mutilation du personnage, je n'ai vu que des blagues et des gifs à base de saucisse sur internet... Donc très honnêtement, je me questionne. Apparemment, mutiler, torturer et humilier un personnage masculin c'est ok, c'est même drôle, alors que toucher à un perso féminin, là par contre c'est insoutenable.

    Ce qui me gonfle le plus c'est que les viols sont toujours faits par des gros cons de base sur des personnages que tu es censée apprécier. Comme si les viols ne peuvent être commis que par des gros méchants caricaturaux.
    Bon je viens de faire une liste qui s'arrête à l'épisode 7, à aucun moment il y a un personnage creusé qui a commis un viol (j'enlève Drogo et Jaime puisque c'était pas censé être des viols, D&D ont carrément merdé sur le coup).
    Par contre des personnages qui tuent d'autres personnages, il y en a plein; mais un meurtre n'est pas vu de la même manière, il est soit spectaculaire lorsqu'il s'agit d'un personnage qu'on aime et on éprouve de la peine ou l'inverse-on est heureux (cf Joffrey, éventuellement), soit on s'en fout complètement parce que c'est un personnage secondaire. On peut même parfois les justifier: exemple, Arya et le type qu'elle éventre, Tyrion et son premier tué, Daenerys et feu (lol) son cocontractant...

    Par contre les viols, traitement totalement différent. Je ne sais pas pour vous, moi ils ne me provoquent pas de peine, de tristesse, mais ils me foutent carrément mal à l'aise. Comme s'ils n'étaient pas fait pour qu'on s'attarde sur la victime, qu'on se dise: "putain, pas elle!" mais sur la situation: "putain, c'est glauque!"
    Les situations me paraissent peu réalistes et archi caricaturales à chaque fois. Sauf entre Jaime et Cersei et Daenerys et Drogo-ironie, ces scènes n'ont pas été considérées comme des viols par D&D, ce qui explique peut-être leur réalisme et le fait qu'elles ne ressemblent pas à des clichés plein d'idées préconçues sur les violeurs.
    Les scènes de viol (celles considérées comme telles) ont toutes le point commun de présenter en agresseur des types qui n'existent soient que pour ça, soit ultra caricaturaux (comme Ramsay).

    La liste en question (pas exhaustive, et je ne me souviens pas de tout, désolée):
    -Viol des trois prostituées par les types que croise Brienne, qu'on considère immédiatement comme des enflures profondes et qui se font éclater en deux secondes
    -Tentative de viol de Sansa, par un type du peuple sans nom et sans histoire (à part sa haine exacerbée)
    -Viol des filles du mur, par une horde de corbeaux sans visage (ils ne s'illustrent que par ce viol)
    -Tentative de viol de Meera, par un type qui se fait buter deux secondes après (une enflure de base)
    -Tentative de viol de Vère, par deux cons qu'ont n'avait encore jamais vu à part dans cette scène

    Et pour finir:
    -Viol de Sansa par Ramsay Bolton (qui a emasculé un type et donné sa copine à manger aux chiens)

    Pour certains, c'est logique, Ramsay est un gros con qui doit pas savoir jouir sans vraiment faire mal; mais quelque part ça me dérange que le plus taré des personnages soit le seul parmi les principaux à violer une femme. Comme si le viol était le summum d'un très grave problème psychologique, ou que les violeurs étaient une classe à part de l'humanité, différente des gens normaux, ou bien des gros cons de base.
    Et c'est le seul crime dans toute la série qui semble être l'apanage d'une catégorie précise de personnages.
    Je n'ai pas fait de criminologie, mais je pense savoir que pour les crimes les plus odieux, la tendance est de croire que seuls l'autre peut le commettre. Pas les gens normaux, pas ceux qui sont comme nous.

    Et cette idée me pose problème parce que dans la vraie vie, ce n'est absolument pas comme ceci. C'est faux. Les viols sont généralement commis par des gens de la famille de la victime, ou des proches, ou des gens en qui elle a confiance.
    (je viens de penser au type qui viole ses filles, ce qui en fait UN, ce qui fait que l'exception dans la série est la tendance IRL... et encore, c'est loin d'être un personnage présenté comme mitigé, il est plutôt très mauvais sans qu'on puisse lui trouver d'excuse contrairement à d'autres personnages plus construits).

    Bref, tout ça pour ça... Le viol doit paraitre être quelque chose de particulièrement choquant pour les scénaristes, je le suppose très fortement. Bien plus que les meurtres. Tellement choquant pour eux qu'ils n'osent pas l'attribuer à l'un de leurs personnages principaux, et qu'ils le donnent à des monstres purs et durs, faits pour ça. Comme s'ils voulaient en mettre mais préféraient se débarrasser de cet acte répugnant en le filant à un type qu'ils tueront deux secondes plus tard. Comme ça, cool, on ne s'attarde pas sur l'attitude de la victime vis-à-vis de son violeur, on ne s'attarde pas non plus sur la mentalité du violeur (sauf s'il est visiblement un gros Ramsay), on s'intéresse juste à soit 1) la manière dont la victime se fait sauver (et parfois ça mérite même une petite récompense *facepalm*) ou 2) La manière dont la victime va devenir une putain de Badass parce que le viol l'a endurcie ou je ne sais quoi. Merde quoi, c'est cliché à fond.

    Bon en tout cas c'est comme ça que j'ai perçu le truc, c'est ce qui me dérange avec GoT, comme avec beaucoup d'autres séries/films/livres.

    Le tyran est celui qui viole les femmes... Ouais, il n'y a que lui, vous pouvez vous laver les mains tranquille.

  • Boisdormant
    Boisdormant, Le 9 juin 2015 à 23h43

    Moi ce qui m'a prodigieusement énervée dans cet épisode, c'est que Sansa AURAIT PU ne pas être violée. Ç’aurait même été le choix le plus cohérent : elle a décidé de se marier avec Bolton, elle a donc décidé de coucher avec lui le soir des noces. Elle ne le faisait pas de gaieté de cœur, mais quelque part cela faisait partie de son consentement - un consentement très fermé, certes, mais quand même (surtout qu'on voit Littlefinger lui laisser le choix). C'était, déjà, une prise de pouvoir sur Bolton et sur elle-même. Donc pourquoi la montrer en train d'être martyrisée par Bolton, en train de pleurer et de crier ? Pourquoi montrer ça comme un viol stéréotypé (celui qui existe dans l'imaginaire des gens), alors que ça aurait pu être une relation sexuelle consentie même si pas désirée, qui aurait mis Sansa dans une position de force et nous aurait évité des trucs glauques (car c'était super glauque) ?

    J'avoue je ne comprends pas, et puis surtout je trouve que c'est extrêmement complaisant avec les violences faites aux femmes, intérêt scénaristique ou pas (pour moi, c'est pas parce qu'on donne de l'intérêt scénaristique à un truc que ça le justifie). En plus, il y a des moyens de faire comprendre qu'il y a eu viol sans se complaire dans la représentation du viol. On aurait pu montrer Sansa après, le matin, par exemple, et faire comprendre au spectateur ce qu'il n'avait pas besoin de voir. Dans Mad Max, on ne voit pas les filles être violées, et pourtant on le sait : ça ne manque pas du tout au film, et c'est tout aussi fort. Parfois la litote a plus d'effet que le bourrinage à deux balles, mais effectivement, ça demanderait aux réalisateurs de la série d'avoir de l'imagination. :sad:

    Spoiler: TW violences sexuelles