« Galavant », la comédie musicale médiévale la plus drôle du monde, est annulée

Galavant est un OVNI dans le monde de la télé, une comédie musicale et médiévale à mourir de rire qui vient malheureusement d'être annulée.

« Galavant », la comédie musicale médiévale la plus drôle du monde, est annulée
C’est officiel : Galavant a été annulée. Cette comédie musicale médiévale et déjantée aura tenu deux saisons avant que son côté OVNI ne lui coûte sa place dans les grilles d’ABC.

Tristesse quand même.

À lire aussi : « Galavant » saison 2, c’est fini (et vous devriez vous y mettre)

— Article ci-dessous publié le 2 février 2015

Galavant, c’est quoi ?

Diffusée sur le réseau ABC depuis le 4 janvier 2015, la série Galavant est un véritable O.T.N.I (Objet Télévisuel Non Identifié).

C’est l’histoire d’un chevalier qui a perdu sa bien aimée, et qui se retrouve embarqué dans des aventures pour la reconquérir et délivrer le royaume du joug d’un roi cruel et sadique. Dans Galavant, tout le monde chante : la veuve et l’orphelin, le roi et le cuisinier, les soldats, les princesses et princes charmants.

143863238

On pourrait croire à une série produite par Disney, mais en fait, non. Ce n’est pas un film comme « Into the Woods » qui s’adresse à un public adulte et enfant, en faisant un remake d’une célèbre comédie musicale (elle même reprenant des contes classiques de la culture occidentale).

À lire aussi : Into the Woods, le nouveau Disney adapté de Broadway, se dévoile

Galavant, c’est de l’humour à la pelle, de l’insolence, du ridicule assumé drôlissime et un show à prendre au 18ème degré.

Il faut imaginer Disney passé au vitriol, le « Sacré Graal » des Monty Python repris à la sauce Glee pour avoir une idée de ce qu’est Galavant.

À lire aussi : Les Monty Python ont fêté leurs 40 ans (best-of vidéos)

Afin de vous conseiller au mieux de regarder ou pas cette série, j’ai regardé quelques épisodes. Et puis en fait, la saison en faisant 8, sur un format court, j’ai fini par tout regarder. Voici mes impressions sur une série vraiment pas comme les autres !

La bande-annonce de la série en vostfr :

Surprises et rebondissements

Ce qui m’a le plus marquée dans la série, c’est le fait qu’elle ne s’essouffle pas trop au cours de la saison. Je pensais qu’un épisode serait drôle, mais que je me lasserai vite des chansons et péripéties des héros : que nenni. NI NI NI NI (si tu as vu « Sacré Graal », tu comprendras. Sinon, file voir ce film cultissime merveille de l’humour britannique !).

En fait, ça part un peu dans tous les sens, même si les méchants sont vraiment d’infâmes raclures et les gentils des ptits chouquinets. En vrai, les personnages sont nuancés et évoluent bien dans le temps, avec des retournements de situations et des aventures rocambolesques à chaque fois. Malgré le postulat de départ assez dangereux – une histoire de chevaliers en comédie musicale -, le challenge est relevé niveau divertissement sur la longueur. Un format plus long lasserait le spectateur, mais ces épisodes courts et vivants ne laissent pas de place aux temps morts et c’est tant mieux.

Voici par exemple la scène d’ouverture de la série, qui plante le décor. C’est plutôt soft comparé au reste :

http://youtu.be/tOTg2LUvXK8

Mis à part le comique de situation, les dynamiques crées par certains personnages font vraiment la qualité de la série : le roi est particulièrement infâme et délicieux à la fois, en opposition à Galavant, le preux chevalier (tout aussi délicieux, j’ai envie de lui faire des choses sales). Certains personnages sont carrément retords, aucun n’est totalement innocent et c’est ce qui différencie cette série d’un Glee ou d’une production Disney classique.

Divertissement au Moyen-âge

Galavant-WeirdAl-Blog

Galavant est donc une série divertissante, devant laquelle on passe un excellent moment : c’est la série vidage de tête en rentrant du boulot ou entre deux épisodes d’une série à suspense bien dramatique et difficilement soutenable. Ce n’est pas le genre de show dont on fait une boulimie : mais un épisode de temps en temps est distrayant, et permet d’alléger le cœur et l’esprit.

Un autre grand point fort de la série est le fait qu’elle se passe dans un univers de type Moyen-âge. Beaucoup de gags découlent du contraste avec l’époque vaguement représentée (qui n’a évidement rien à voir avec l’histoire réelle) : dans ce décor de pseudo fiction historique fantasmée, le langage à la fois chevaleresque et familier déclenche le rire. On prend des éléments typiques d’histoires de chevaliers et on les combine à d’autres clairement transposés de notre monde actuel, le tout arrosé d’humour caustique et d’ironie bien placée : ça donne Galavant.

Quel avenir pour la série ?

Vous l’aurez deviné, j’ai beaucoup aimé Galavant. Et pas seulement parce que le sus-dit (et non pas suce-dit, même si à la base je suis pas contre) chevalier Galavant est vachement sexy. Elle combine beaucoup de choses que j’adore, m’a divertie alors que j’étais justement en manque total de programme qui me fasse rire, et décompresser totalement en période de stress. Je n’ai pas été trop rebutée par les chansons, car les textes originaux (écrits pour la série) sont hilarants. Là où une série comme Glee me casse les noix de pécan avec des reprises à ne plus savoir qu’en faire, Galavant et ses comparses chantent des textes fortement amusants.

richard-and-gareth-galavant-615x377

Le duo de BFFs le plus machiavélique de la terre. 

Un effort de diversité est fait au niveau des acteurs, les rôles masculins et féminins sont bien répartis même si on ne peut pas parler de révolution (tout simplement parce que ce n’est pas une série qui s’y destine). Vous retrouverez peut être quelques visages familiers (pour ceux qui regardent Downton Abbey et My Mad Fat Diary) et des guests stars de qualitay : je n’en dis pas plus !

À lire aussi : My Mad Fat Diary, une série qui fait du bien

Si la saison 1 tient la route du début à la fin, je me pose quand même des questions sur l’avenir de la série. Le dernier épisode se conclut en chanson par une phrase du genre :

« vous aurez la suite à la prochaine saison, ou pas, parce que le monde des Tv shows est cruel et que les séries même de qualité qui sont maintenues à l’antenne sont rares ».

Je pense que si vous êtes curieux-ses, Galavant mérite que vous lui donniez une chance : les acteurs sont bons, les chansons drôles, la série fait son job sans prétention et ça fait du bien. Cela peut aussi être une bonne occasion de vous réconcilier avec le genre de la série comédie musicale, pour celles et ceux que ça insupporte habituellement. C’est une culture, plus anglo-saxonne que française à laquelle il est parfois difficile de se faire, et impossible pour certains. Mais pourquoi pas essayer ?

Je vous conseille de tenter l’aventure avec Galavant et ses copains!

(Joshua Sasse, si tu me lis, ta barbe et ton armure-costume me font de l’effet, alors appelle-moi ! Merci.)

Si vous avez vu la série ou si vous visionnez des épisodes à la suite de cet article, n’hésitez pas à me donner vos impressions – sans spoilers siouplé – !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 40 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MimiLaReinette
    MimiLaReinette, Le 26 mai 2016 à 15h03

    Au moins cet article aura permis de me faire découvrir la série dont je n'avais pas du tout entendu parler, et que je dévore depuis hier. Dommage qu'il y ait si peu d'épisode du coup... :sad:
    Mais merci pour la découverte!

Lire l'intégralité des 40 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)