Le frottis, c’est HORRIBLE (selon Sophie Riche)

Par  |  | 5 Commentaires

Découvre la nouvelle vidéo de Sophie Riche qui parle avec humour de sa relation conflictuelle avec le gynéco, le spéculum... bref, le frottis !

Le frottis, c’est HORRIBLE (selon Sophie Riche)

Dans une nouvelle vidéo parue hier sur sa chaîne YouTube (abonne-toi !), Sophie Riche explique de façon très drôle à quel point le frottis est pour elle, la pire chose qui soit.

Le frottis, la némésis de Sophie Riche

Tu pourras découvrir à cette occasion qu’elle peine à prononcer le mot « ostentatoirement » comme 75% de la population mondiale (ces chiffres sont totalement inexacts).

Certes, le frottis est important, et Sophie en profite pour faire un peu de prévention.. mais elle a beau le savoir, elle y va toujours à reculons.

Le reste de la consultation gynécologique passe, mais le frottis représente pour elle le summum de l’inconfort, comme elle l’explique si bien :

« Je crois que je préfère encore aller chez le dentiste. En mangeant des salsifis à même la conserve. Avec la braguette ouverte. De manière ostentatoire. Avec la braguette ostensiblement ouverte. En full frontal.

Pendant que les gens me jettent des cailloux trempés dans le jus d’une boîte de thon. »

Sophie se rend chez le gynéco tous les ans, mais elle le répète bien : « Ton corps, ton choix » ! Sur madmoiZelle, on se posait récemment la question : faut-il vraiment aller chez le gynéco une fois par an ?

Est-ce que le frottis va être démonétisé par YouTube ?

Dans cette vidéo, Sophie parle donc de son expérience intime avec le frottis mais également de son vagin, le principal concerné, qu’elle t’avait déjà présenté.

Marie et Mymy t’avaient alerté sur ce constat : YouTube a la fâcheuse tendance de démonétiser les vidéos de créatrices qui parlent de leur corps…

La plateforme fait un amalgame désagréable entre les contenus à caractères sexuels et les femmes qui parlent du fonctionnement de leurs organes sexuels de manière humoristique ou informative.

De plus, ce règlement semble être appliqué de façon assez arbitraire mais le point commun des contenus démonétisés semble être qu’ils sont produits par des youtubeuses.

Le hashtag #MonCorpsSurYouTube circule désormais sur les réseaux sociaux et invite le public à se poser des questions sur la place du corps féminin dans cet espace public virtuel.

Il est rassurant de voir que l’idée fait son bonhomme de chemin chez les utilisateurs de YouTube… Par exemple, cette personne qui pose la vraie question :

Sophie Riche frottis Youtube

Espérons que « le frottis by Sophie » ne sera pas démonétisé, car ce type de vidéos est important et utile !

À lire aussi : Salut YouTube, on peut causer du corps des femmes ?

Commentaires
  • PingouinMasqué
    PingouinMasqué, Le 31 mai 2018 à 14h45

    Seul bémol de la vidéo: rester sur l'idée d'un suivi annuel quand les recommandations sont rien avant 25 ans puis une fois tous les 3 ans (sauf pathologies spécifiques ou antécédents familiaux particuliers).
    Sinon...
    Moi aussi J'ai le vertige du cul. Je compatis tellement .

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!