Ce soir sur France 3 : L’Élysée, le palais des secrets

Pendant que François Hollande devient officiellement locataire de l'Élysée, le magazine de Franck Ferrand revient, ce soir, sur l'histoire de la première maison de France.

À l’heure où on assiste aux débuts du quinquennat Hollande, les projecteurs sont plus que  jamais braqués sur l’Élysée. Mais saviez-vous qu’avant d’être l’antre du pouvoir républicain, l’Élysée a autrefois fait office de « boîte de nuit » et même, de lieu de plaisir ?

Ce soir, le mercredi 16 mai 2012, à 20h35 sur France 3, l’émission bi-hebdomodaire L’ombre d’un doute consacre un numéro spécial au symbole du pouvoir suprême.

L’occasion de revenir sur les anecdotes, drames et secrets du palais. L’émission vous apprendra, entre autres, que beaucoup des prédécesseurs de Hollande qualifiaient l’Élysée de « prison » :

« Raymond Poincaré l’appelait « la maison des morts » et Claude Pompidou celle « du malheur ». François Mitterrand habitait l’Élysée mais aussi la rue de Bièvre avec son épouse, Danièle, et le quai Branly où se trouvaient sa fille et sa maîtresse. Nicolas Sarkozy avait trouvé ce compromis : travailler au Château et résider chez sa femme Carla dans le XVIe arrondissement. »

[Source : Le Figaro TV avec TV magazine]

Pour la réalisation de ce numéro spécial, Franck Ferrand s’est appuyé sur cet ouvrage :

Franck Ferrand sera accompagné de ses trois chroniqueurs, Clémentine Portier-Kaltenbach, Christophe Bourseiller et Stéphanie Coudurier, lors du débat qui fait suite à la diffusion du ­documentaire.

Ne manquez pas l’occasion d’en savoir plus sur le lieu le plus caché de la République !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Hole
    Hole, Le 16 mai 2012 à 22h15

    Inverno;3187630
    Merci :yawn: :yawn:
    Et ça vaut le coup ? Je crois que je vais commencer par l?émission de ce soir à la télé, on verra en septembre si je suis motivée.
    À l'image de la galerie des Glaces : un concentré du génie français en matière d'art et d'artisanat (avec en prime la dimension historique et politique). Donc oui, exceptionnel. Mais du monde, beaucoup trop de monde...

    Et, à l'image de la galerie des Glaces, tu en vois cent fois plus - et cent fois mieux - à travers un reportage :happy:

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)