Forever Alone – Mèmologie

Après Rageguy, on passe au gros loser solitaire de la famille des mèmes : Forever Alone.

Forever Alone – Mèmologie

Leçon n°2 : Forever Alone

Mascotte ultime des losers solitaires du quotidien, Forever Alone est, comme son nom l’indique, condamné à mourir seul et mal-aimé.

Kikoo, jépadami é mé paran mon jeté a la poubel

…C’est sûr qu’il est pas aidé.

Après Rageguy qui nous aide à mettre un visage sur notre fureur, Forever Alone nous permet d’illustrer nos moments de solitude du quotidien. Comme par exemple quand une jolie fille nous approche dans un café et nous demande si on est venu seul…

…et qui avait juste besoin d’une chaise.

Ou quand quelqu’un nous fait signe dans la rue…

…et qu’en fait c’était pas pour nous.

Forever Alone nous permet :

  1. d’exorciser les pires moments de solitude de notre existence
  2. de nous rappeler que même si on se sent seul, on l’est finalement pas tant que ça puisqu’on est nombreux à se sentir concernés par ces comics.

Et comme ce monde est rempli de gens sadiques, un flashmob Forever Alone a été organisé en mai 2011. En quoi ça consistait ? En un truc bien tordu et bien méchant (mais un peu drôle) (mais surtout méchant) :


Un appel lancé via le flyer ci-dessus invitait les gens à se créer un faux compte sur un site de rencontre en se faisant passer pour une jeune célibataire new yorkaise. Ils devaient ensuite donner rendez-vous aux hommes ayant mordu à l’hameçon à un endroit donné à New York, le vendredi 13 mai à 19h30. Ensuite, tout le monde pouvait observer le résultat sur le site de EarthCam, où l’on pouvait accéder à la webcam braquée sur l’endroit du rendez-vous.

Chargement du lecteur...

Et hop, flashmob de Forever Alone. MONDE CRUEL.

Allez, voici un petit gif de chien pour nous remonter le moral :

…Non, ok, c’est triste aussi. Mais c’est le principe de Forever Alone hein.

Ah, ce sentiment de dépit, de vide et de lassitude profonde – un peu comme quand on rentre du boulot/de cours et qu’on peut ENFIN checker son profil Facebook…

…mais qu’en fait personne n’en a rien à foutre de nous.

Ou quand même Cleverbot nous envoie salement péter.

Ou quand on est même pas assez bien pour Rebecca Black.

DOULEUR.

Allez, j’vais appeler ma mère pour pleurer doucement dans son oreille. À la semaine prochaine.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Sunflowers
    Sunflowers, Le 3 décembre 2011 à 4h56

    Oh mon dieu celui-là :d

    [​IMG]

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)