Trois films à voir cette semaine : un drame féministe, de l’animation délicate et une comédie détonnante

Par  |  | 2 Commentaires

Kalindi te propose sa sélection de films sortis cette semaine. De manière à ce que tu ne te noies pas dans les eaux immenses et effrayantes du cinéma !

Trois films à voir cette semaine : un drame féministe, de l’animation délicate et une comédie détonnante

Salut !

C’est le retour de la personne qui t’oblige à lire le récit détaillé de sa vie avant de te donner accès au sujet qui t’intéresse. Tel Pazuzu, le démon bien laid de L’Exorciste, j’aime répandre quelques cendres d’un enfer machiavélique sur mes papiers.

Kikou !

Ce matin, rien n’allait. L’eau n’était pas assez chaude, mon déodorant pas assez bio, le métro pas assez rapide (COMME D’HAB), et ma boule dattes/coco/açaï pas assez énergétique.

Bon en vrai, un constat s’impose : je suis une personne d’obédience casse-couilles. Quand on est moi, rien ne va jamais le matin, parce que le matin, c’est de la merde. Voilà, tout est dit.

Cependant, en arrivant au boulot et en cliquant machinalement sur Allociné, j’ai constaté que cette semaine, le box-office était peuplé de merveilles cinématographiques.

Je me suis alors immédiatement adoucie.

Certains appelleront ça « miracle », moi j’appelle ça « la magie du cinéma ».

La Belle et La Meute, le drame indispensable

Depuis quelques semaines déjà, je te serine avec cette merveille. Mais je suis si fière que madmoiZelle en soit partenaire, que je ne peux m’empêcher d’en parler en long en large et en travers.

Parce qu’il FAUT que tu vois La Belle et La Meute. C’est important !

Pour toi, pour tes sœurs, ta mère, tes grand-mères, tes voisines, tes amies, tes collègues, pour toutes celles que tu ne connais pas, pour toutes les femmes en fait.

Rares sont les films qui abordent ces thématiques avec brutalité et poésie.

La Belle et La Meute, c’est l’histoire de Mariam, 21 ans qui s’amuse avec ses copines lors d’une soirée étudiante.

Alors qu’elle sort quelques instants sur la plage en compagnie d’un charmant jeune homme, elle se fait arrêter par des policiers qui la font monter à bord de leur véhicule et la violent.

Commence ainsi pour elle la plus longue des nuits. Nuit lors de laquelle Mariam va se battre pour faire valoir ses droits dans une Tunisie à la justice corrompue.

La Belle et La Meute est un film puissant qui mérite le déplacement. Fais-moi confiance et vas-y, je te promets que tu ne seras pas déçue.

The Square, une Palme et aucun tuba

The Square a décroché, à la surprise générale, la Palme d’Or lors du dernier Festival de Cannes.

Une récompense extrêmement convoitée qui vient asseoir le talent de Ruben Östlund, le réalisateur ambitieux de Snow Therapy.

Drôle, couillu, extravagant, autant d’adjectifs qui qualifient l’extraordinaire The Square, qui tient la promesse de nous divertir avec intelligence.

The Square, c’est l’histoire d’un père divorcé et accessoirement conservateur d’un musée, qui planche sur une nouvelle installation.

Une installation pour le moins originale qui déconcerte les visiteurs…

Zombillénium, l’animation d’enfer

Je n’ai pour l’instant pas eu le temps d’aller voir ce film.

Je me suis donc adonnée à un art tout à fait noble que mes détracteurs appelleront « la triche », en faisant intervenir Lucie, notre rédactrice littérature, qui a adoré Zombillénium !

« J’ai passé un très bon moment en compagnie de la fine équipe des personnages de Zombillénium, qui est à mon sens un excellent divertissement pour toutes les générations.

Le film suit Hector, qui n’est pas un être humain très apprécié par ses congénères, puisqu’il est inspecteur des normes des entreprises.

Mais quand il décide de s’en prendre au populaire (mais sur le déclin) parc d’attraction Zombillénium, il ne sait pas à qui il a affaire.

Le parc met la peur au centre de son business, et pour cause : ce sont des morts qui le font tourner. Vampires, zombies, fantômes et autres créatures sont condamnés à travailler pour le parc d’attraction.

Et Hector n’aurait pas dû fouiner trop profondément dans les locaux puisqu’en ayant vu trop de choses, il se fait éliminer, et devient lui aussi employé du parc, laissant toute seule sa petite fille, Lucie.

L’univers d’origine de la bande dessinée a été enrichi, l’intrigue est modifiée de façon très réussie et propose une nouvelle histoire qui tient complètement la route – et donc pas une adaptation pure et simple.

Le film aborde les question de la solidarité et des liens filiaux avec humour et une grosse dose d’action, sur une bande originale de Mat Bastard qui dépote ! »

Voilà, on se retrouve la semaine prochaine pour de nouveaux films.

Entre temps, je vais te pondre d’autres papiers bien sûr. Ne vas pas croire que je passe mes journées à me toucher la nouille !

J’en profite pour saluer toutes les nouilles, qu’elles viennent d’ici ou d’ailleurs (je pense surtout à vous les Udon) et qui régalent mon palais de manière hebdomadaire ! Merci à vous ! 

À lire aussi : 6 films complètement chelou qui font travailler nos méninges (enfin parfois)

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
Forum (2) Facebook ()
  • Leo_
    Leo_, Le 21 octobre 2017 à 15h22

    Zombillenium :gnih:

    J'ai tout aimé, l'histoire, les personnages, l'esthétique du film... et la bande-son :puppyeyes: En plus c'est un film d'animation français et ça c'est stylé.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!