Manger une banane en public quand on est une femme, l’expérience infernale

Par  |  | 42 Commentaires

Manger une banane en public c'est compliqué, surtout quand on est une femme. Devinez donc pourquoi... et comment réussir à se foutre des blagues graveleuses.

Manger une banane en public quand on est une femme, l’expérience infernale

En flânant sur Internet comme mon papa flâne dans la forêt le dimanche, c’est-à-dire sans rien chercher de précis mais en appréciant le paysage, je suis tombée sur une vidéo au titre surprenant.

100 personnes mangent une banane de façon séduisante. Alors. Je vais pas vous mentir. J’ai cliqué (et pas regretté).

Cette vidéo est vraiment marrante à regarder, surtout quand les gens en font beaucoup trop, à base de gorge profonde avec une banane. Mais ça m’a rappelé un vrai problème du quotidien…

En 2017, manger une banane en public est toujours risqué quand on est une femme. Et c’est totalement con.

Pourquoi ne peut-on pas manger une banane en public ?

Parce qu’une banane ÇA RESSEMBLE UN PEU À UNE BITE MDR.

Oui. C’est la SEULE raison.

La banane n’est pas la seule victime de cette apparence phallique, mais il est plus rare qu’on croque en public dans un concombre ou un saucisson. Les sucettes et glaces sont également délicates à manger en paix.

À lire aussi : Six recettes et astuces pour utiliser des bananes différemment

Du coup, l’un des fruits les plus pratiques à manger et à transporter du monde devient compliqué à déguster en public.

Tout ça parce que certaines personnes bas de plafond sont incapables de ne PAS faire un commentaire sur le fait que haha, dites, lol, endiré un phallus !

À lire aussi : Les pénis comme on ne les a jamais vus dans un projet photo anti-complexes

Les techniques pour manger une banane en public tranquillement

Parfois sans y réfléchir, plein de gens ont trouvé des techniques pour manger une banane en public sans se faire emmerder, en court-circuitant son aspect phallique. Notamment en la coupant en morceaux par exemple.

On peut aussi éviter de croiser le regard des autres et faire comme si on ne savait pas que la banane avait la forme d’une bite.

Ou donner un grand coup de dents dedans en ne lâchant pas un relou des yeux. C’est selon.

À lire aussi : Le robot flippant qui taille des pipes, probablement le pire objet dans lequel mettre sa bite

Réhabilitons la banane dans les lieux publics !

Je vous le dis, j’en ai marre que la banane soit impossible à manger en public, tout ça parce que des gens ayant le sens de l’humour d’un emballage de Carambar tiennent à faire la vanne la plus éculée du XXIème siècle.

Pendant que je parlais de cet article dans la rédac de madmoiZelle, Anouk m’a révélé son identité cachée de chevalière de l’ordre des bananes.

« J’ai longtemps eu honte de manger des bananes. Et puis j’ai commencé un BTS et j’ai rencontré deux amies qui m’ont avoué partager la même gêne…

Comme nous aimions toutes trois ce fruit, on a décidé de s’allier et de manger des bananes ensemble, tous les midis, à pleine bouche.

Au début c’était une blague, et puis en fait plein de gens de l’école nous ont suivies. On a rendu la banane populaire ! »

« C’est bête mais depuis je n’ai plus honte du tout d’en manger en public. Ni même de manger des glaces ou des sucettes.

C’est vous les pervers si vous me sexualisez quand je fais ça, pas moi.

En plus, je trouve ça vraiment stupide dans le cas de la banane car tu la croques quand même avec tes dents… Je crois bien que si j’avais une bite, j’aimerais qu’on me la morde comme ça. »

Ceci est Anouk. Soyons comme Anouk. Mangeons des bananes.

Je laisse le mot de la fin à Bérengère Krief, qui part du fait qu’on ne peut pas manger un concombre dans la rue pour expliquer les inégalités hommes-femmes. C’est savoureux. Autant qu’une bonne banane.

À lire aussi : Typologie des phrases sexistes que j’entends en soirée (et idées de répartie)

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu’elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (42) Facebook ()
  • Candyclown
    Candyclown, Le 19 mai 2017 à 13h23

    @Aska J'ai vraiment de la chance dans mon travail... Le fait qu'il y ait à peu près autant d'hommes que de femmes joue aussi, j'en suis sûre.
    Courage à toi. (et aux autres qui vivent cela)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!