Get The Look : La fiancée idéale de Giuseppe

Pour arriver à mettre le grappin sur Giuseppe de Qui veut épouser mon fils (TF1), il te faudra quelques conseils de la part de Marie Franche !

Get The Look : La fiancée idéale de Giuseppe

… ou la bru rêvée de Marie Franc(h)e.

Publié initialement le 18 novembre 2010

Le vendredi soir à partir de 22h30 est un rituel consacré : toutes les semaines, j’effectue les même gestes, les même préparations mentales, le même lait-Banania-cannelle, pour me projeter dans ce qui va suivre. “Qui veut épouser mon fils” sur TF1, est une émission intense, dure et dangereuse pour le spectateur. Vous voilà averties.

Parmi la pléthore de couples mère/fils et de candidat(e)s, un seul duo nécessitera une remise en question de soi absolue, une crise existentielle jusqu’aux confins du réel ; Giuseppe, le macho man et Marie-France aka Marie Franche, la tendre.

Dès cette première phrase « Mon fich est un vrai gentfleman, mais êtches-vous prêtches à le schupporter ? »,  j’ai fait de Marie Franche mon modèle, ma muse, mon égérie. C’est bien simple, si je devais refaire un streetstyle, mon icône serait Marie Franche, si je devais choisir un tatouage, je ferais graver dans ma chair Marie Franche en lettres de feu et hommage ultime ; si j’étais enceinte, je baptiserais mon embryon Marie Franche (même s’il portait le chromosome XY).

On essaiera donc de choper Giuseppe non pas pour lui tu l’auras compris, mais pour l’immense honneur de devenir la belle-fille de notre Marie Franche chérie.

Pour arriver à mettre le grappin sur Giuseppe, il te faudra donc les conseils de Marie Franche (à respecter à la lettre si tu ne veux pas la faire « monter en mayonnaise ») :

  • Une petite info : Giuseppe fut naguère acoquiné à Lolo Ferrari. C’est dire si la barre est haute et qu’il va falloir TOUT donner pour le gauler.
  • Côté maquillage, le trio indispensable khôl-crayon lèvres-gloss. L’eye-liner très noir et très large pour souligner tes yeux de biche et le contour des lèvres (marron sinon c’est pas drôle)/gloss gluant pour repulper tes lèvres déjà bien siliconées – à l’image de notre madone Marie Franche, alias Bouche de Mérou. Un maquillage inspiré par Vanech La Bomba ©.
  • Si ta poitrine ne dépasse pas les minables petits bonnets A ou B, songe à investir dans un lot d’implants mammaires. Discute pas, c’est pour rappeler à son Giuseppe les mamelons maternels.
  • Le blond ne trouve pas sa place dans le coeur de notre pur sang italien. « La famille chest chacré ! »… Va donc t’acheter de suite des racines italiennes.
  • Une petite robe vulgaire sexy + une peau de bête + des platform shoes de la reine de la night (collection Tweetie by Cathy Guetta pour André), c’est la base de la pêche au Giuseppe.
  • Des diamants (le toc fera l’illusion) parce que Giugiu est un habitué du luxe, de ses strass et de ses paillettes et qu’il refoule les pauvresses.
  • Last but not least, parce que « si tu commences le travail, moi j’le finis… c’est moi l’homme » (Giuseppe, épisode n°3) : l’aspirateur et la panoplie complète de la femme d’intérieur. Sans doute le point décisif pour te faire passer la bague au doigt.

Tous ces points – légèrement incommodants, soit – sont finalement la porte d’entrée vers le nirvana Marie-Franche. Pour elle je serai soumise, pour elle je me ferai un look de promeneuse endimanchée, pour elle je transformerai mon corps si banalement naturel en ersatz de Jocelyne Wildenstein ! Es-tu prête à te lancher dans la conquête de Giucheppe, mon filch ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 35 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mamzelle.Sleepy
    Mamzelle.Sleepy, Le 11 août 2012 à 0h04

    Non mais sinon les filles qui voudraient encore le chopper, vous avez juste à venir faire vos courses à Auchan dans ma ville, je le croise souvent quand je fais les miennes.
    Ils mangent au Flunch avec sa mère. Top du glamour ;)

    Oui vous pouvez être jalouse je les ai vu en vrai ahah (non je déconne hein ils me font de la peine quand je les vois)

Lire l'intégralité des 35 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)