La Fête de Ganesh met Paris en joie ce dimanche 30 août

La fête hindou de Ganesh, célébration qui vénère le dieu à tête d'éléphant, revient pour sa 20ème édition. Un défilé rythmé et festif parcourra les rues parisiennes du 18ème arrondissement.

Le dimanche 30 août 2015 se déroulera la 20ème édition de la Fête de Ganesh à Paris. Organisée par le temple parisien Sri Manicka Vinayakar Alayam, cet évènement a pour objectif de célébrer le dieu éléphant.

Comme chaque année, un défilé très coloré parcourra le quartier de La Chapelle. La statue de Ganesh défilera dans un char qui, selon la tradition hindou, délivre sa bénédiction à son passage. La cérémonie religieuse commencera le dimanche 30 août à 9h, et le défilé partira à 11h du temple Sri Manicka Vinayakar Alayam !

Voici l’itinéraire du défilé :

  • Départ à 11 heures du Temple de Ganesh : 17, rue Pajol 75018 Paris
  • Rue Perdonnet, de 11h30 à 11h50 (environ)
  • Rue du Faubourg Saint-Denis, de 11h50 à 12h15 (environ)
  • Rue Marx Dormoy, de 12h15 à 12h45 (environ)
  • Rue Ordener, de 12h45 à 13h30 (environ)
  • Boulevard Barbès, 13h30 à 14h (environ)
  • Rue Labat, de14h à 14h30 (environ)
  • Rue Macadet, 14h30 (environ)
  • Retour par la rue Ordener 14h45 (environ)
  • Rue Philippe de Girard jusqu’au 17, rue Pajol. 15h

La fête de Ganesh réunit la communauté hindou de toute la France, mais pas seulement ! Cet évènement est l’occasion parfaite d’assister à des festivités colorées et musicales tout en vous permettant de découvrir des rites et coutumes fascinants.

À lire aussi : La promesse des éléphants — La webfiction de la semaine

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mercedes
    Mercedes, Le 31 août 2015 à 2h02

    C'est la deuxième année que je fais l'anniversaire de Ganesh (même si la semaine de cérémonie avait lieu du 18 au 25 août) et c'est toujours aussi intense. Pour l'année prochaine, j'aimerais avoir les paroles des chants des femmes, pour pouvoir participer encore plus (et réussir à chopper un panier d'offrandes, pas comme aujourd'hui).

    Après, il faut bien avouer que la procession a un petit côté carnaval, entre la musique assourdissante, les couleurs, la nourriture et la boisson distribuées sur les trottoirs... C'est vivant, exubérant, fervent. Une ambiance unique. Et la plupart des blancs qui participent à la procession savent ce qu'ils font (être pieds nus devant les chars, ne toucher ces mêmes chars qu'avec la main droite), pourquoi ils sont là. En plus de ça, les prêtres bénissent tout ceux qui viennent vers eux, indistinctement (avec de la cendre, du curcuma et du safran sur le front). Et puis c'est tellement agréable et chaleureux de rentrer chez soi et de discuter avec les hindous qui en reviennent également, parce qu'on a le front marqué et du jasmin dans les cheveux.

    Par contre, si on n'est pas un minimum intéressé-e, on ne reste pas longtemps, vu le monde qu'il y a, la difficulté à avancer, parfois des bousculades... C'est un évènement exigeant, physiquement et mentalement.

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)