3 femmes qui bossent dans le numérique racontent leur parcours et leurs réussites !

Par  |  | 18 Commentaires

Bénédicte, Magali et Maria ont suivi une formation intensive aux métiers du numérique à Ironhack. Aujourd'hui, elles racontent ce que l'école leur a apporté dans leur parcours professionnel !

3 femmes qui bossent dans le numérique racontent leur parcours et leurs réussites !

En partenariat avec Ironhack (notre manifeste).

Ironhack est une école de formation intensive pour celles et ceux qui souhaitent apprendre le code notamment, mais aussi les bases du développement web et d’autres outils et compétences liées au numérique.

Je t’en ai parlé sur madmoiZelle il y a un mois parce qu’elle organisait une journée pour apprendre à coder à Paris.

Comme j’ai beaucoup aimé le principe et l’esprit de l’école, j’ai discuté avec trois jeunes femmes qui ont suivi une formation chez Ironhack.

Toutes possèdent un parcours différent, mais elles ont un point commun : elles se sentent plus que jamais épanouies professionnellement.

Bénédicte a 32 ans.  Elle a lancé sa propre boîte autour d’un service de coaching bien-être en ligne, via un site et une newsletter. Elle a appelé ce projet BoomBoomLife.

Magali, 29 ans, débute un nouveau poste de UX/UI designer au sein d’une start-up dans l’immobilier.

Enfin, Maria, âgé de 28 ans, pourrait bien signer le contrat de ses rêves dans une petite entreprise, elle aussi comme UX/UI designer.

Et aujourd’hui, chacune s’estime très satisfaite de sa situation et voit un bel avenir devant elle.

Changer de vie en passant chez Ironhack

Bénédicte, Magali et Maria ne possèdent pas de recette miracle qui attire la réussite. En réalité, alors qu’elles approchaient la trentaine, toutes se sont posé des questions sur leur situation professionnelle.

ironhack femme numérique

Bénédicte, 32 ans, auto-entrepreneuse épanouie.

Ancienne consultante, Bénédicte a décidé de quitter une grande start-up pour lancer son propre projet, il y a deux ans.

« Progressivement, ça s’est imposé à moi.

C’est une idée qui a germé en moi et l’exprimer devenait de plus en plus primordial pour moi.

Dans mon précédent emploi, j’étais arrivée à un stade où j’aurais pu construire une carrière. Mais je voulais ma proposition de valeur à moi. »

Maria a étudié la communication visuelle avant de décrocher un job de directrice artistique dans une entreprise à Paris. Elle n’avait jamais le temps de s’ennuyer mais quelque chose lui manquait dans son quotidien :

« Je me suis toujours intéressée aux gens et j’avais besoin de ce contact humain dans mon travail. J’ai réalisé que mon poste ne me plaisait plus. »

ironhack femme numérique

Maria, diplômée en communication visuelle, aujourd’hui future UX/UI designer.

Assez naturellement, Maria a commencé à faire quelques recherches sur un métier dont elle avait entendu parler : celui de web designer.

« Ce n’est pas comme le web développement qui repose sur une pratique plus technique par exemple. […]

L’UX signifie user experience, autrement dit, cela désigne l’expérience qu’un utilisateur va faire d’un site web, d’un produit, d’un service. Un web designer va donc plancher sur le design d’un produit pour répondre aux besoins de l’utilisateur.

Le but : que le produit ou le service soit le plus fluide possible.

L’UI, c’est la même chose mais les questions se portent sur l’interface et le côté visuel.

On va réfléchir sur la typo, l’utilisation des couleurs, la disposition de certains éléments…

On travaille main dans la main avec les développeurs. »

Sur le papier, le métier de designer UX/UI séduit Maria puisqu’il mêle à la fois l’humain et le numérique, selon elle.

De fil en aiguille, elle dégote l’adresse d’une école qui propose des formations intensives à Paris : Ironhack.

Elle s’inscrit, patiente avant de passer un premier entretien. Sa candidature est retenue, et sa première semaine de mise à niveau peut commencer.

C'est quoi Ironhack ?

Ironhack est une école née en Espagne et possède plusieurs campus en Europe (Madrid, Barcelone Berlin) et deux autres dans le monde (Mexico et Miami…). Celui qui a ouvert en France l’an dernier se trouve à Paris, au 40 Rue du Colisée dans le 8e arrondissement.

L’école propose deux formations qu’on appelle aussi bootcamp : la première en développement web et la seconde en design UX/UI. Ces bootcamp durent quelques semaines et le principe c’est d’apprendre efficacement et intensivement.

La formation permet à ses diplômé·es d’intégrer des entreprises renommées dans ce milieu professionnel, et elle est idéale pour les personnes qui ont besoin d’apprendre de nouvelles ressources rapidement.

Deux formations Ironhack pour tous les profils

Maria intègre alors une formation (ou bootcamp) en UX/UI qui dure neuf semaines. Dans sa promotion, elle compte une dizaine d’élèves et y rencontre Magali.

ironhack femme numérique

Magali, formée en UX/UI design chez Ironhack.

Cette dernière a intégré Ironhack suite à un projet personnel qu’elle a lancé avec un de ses amis : Feeliko, une application sociale qui permettra aux gens de révéler leurs sentiments plus facilement.

« Je m’occupais du design de l’appli sans savoir que je faisais un premier pas dans le numérique et  le design UX/UI […]

J’ai beaucoup aimé m’occuper de ce projet qui est sur le point de sortir. Mais j’ai eu envie d’approfondir mes compétences et mes connaissances dans ce domaine. »

C’est pareil pour Bénédicte, qui a fait partie d’une autre promotion à Ironhack que celle de Maria et Magali. La jeune entrepreneuse a effectué un bootcamp en développement web en été 2017, où elle a appris, entre autres, les bases du code et de la création de site Internet.

Pour s’investir convenablement dans la création de son service de coaching de santé et bien-être en ligne, il lui était indispensable d’avoir accès à une formation en développement web.

Elle raconte :

« Ce n’est pas moi qui travaille directement sur le développement web de mon projet, mais des personnes en freelance.

Avoir suivi cette formation chez Ironhack me permet de comprendre leur travail, de savoir leur expliquer ce dont j’ai besoin et de mieux décrire mes attentes pour mon site.

La communication est optimale, on se comprend et je trouve que le résultat est de meilleure qualité. »

La formation Ironhack, rapide intense et efficace

L’immense avantage de la formation, et toutes les trois se rejoignent sur ce point, c’est la durée très courte sur laquelle elle s’étend. Magali confirme :

« Je ne voulais pas repartir pour une nouvelle année d’étude, j’ai déjà fait cinq ans dans une école de commerce. Ironhack me permettait d’apprendre très rapidement de nouvelles choses et d’avoir tous les outils en mains pour me lancer dans un nouveau secteur d’activité. »

Maria qui, à la base n’a aucune expertise dans le milieu du numérique, assure avoir constaté les résultats de son apprentissage au bout de deux semaines seulement :

« Au cours du bootcamp Ironhack, on travaille sur des projets très concrets, c’est vraiment super de pouvoir constater que les efforts qu’on fournit aboutissent à quelque chose qu’on voit tout de suite. »

Bénédicte a eu le même sentiment dans son bootcamp en web développement :

« Ça peut paraître rien comme ça, mais au bout de quelques semaines, j’ai mis au point un jeu en ligne sur les fruits et légumes de saison. »

Je me suis sentie très fière de moi d’avoir créé ça toute seule, et de pouvoir le montrer autour de moi. Ça ne laissait présager que du bon une fois la formation terminée. »

Les femmes dans le numérique

Maria, Magali et Bénédicte touchent de près ou de loin au secteur du numérique. Elle font partie de ce faible pourcentage de femmes à s’être intégrées dans le secteur du numérique.

En 2016, les signataires d’une tribune publiée dans Les Echos s’alarmaient de la baisse des femmes dans les filière numériques au sein de l’enseignement supérieur.

Elles ne représentent que 15% des étudiants dans ces filières en France, d’après l’article.

Sur le marché de l’emploi du numérique, Le Parisien explique que « tous métiers du confondus, [les femmes représentent] un peu moins de 28 % » et précise que, pourtant, ce secteur est en plein développement. L’article est disponible ici.

Ironhack participe à la création d’un réseau

Si Bénédicte est déjà plongée dans la construction de son entreprise depuis plusieurs mois, Maria et Magali ont quitté la formation UX/UI d’Ironhack il y a seulement quinze jours.

Et en quelques semaines, elles sont toutes deux déjà sur le point de signer un contrat dans une entreprise. Pour elles, Ironhack a été un véritable levier dans leur carrière et elles ne s’attendaient pas à dénicher un emploi qui leur plaise aussi rapidement.

« Le gros point fort d’Ironhack repose aussi sur le réseau que l’école nous fournit, reconnaît Magali.

Dès la sortie de la formation, Ironhack a organisé une semaine de rencontres avec des agences de recrutement en lien avec des entreprises modernes qui cherchent des profils jeunes. »

Par le biais de ces rencontres professionnelles, Maria et Magali ont passé plusieurs entretiens avant de trouver le job qu’elles voulaient.

Selon elles, elles doivent énormément à l’école Ironhack. Et puis, elles en gardent un souvenir très chaleureux :

« C’était intense, parfois fatiguant mais très édifiant, et j’ai rencontré des gens super pendant cette expérience. »

Bénédicte aussi s’est liée d’amitié avec des personnes de sa formation en développement web :

« En juin prochain, je vais au mariage d’un ami que j’ai rencontré à la formation. »

Magali se sent soutenue dans son projet professionnel par l’école Ironhack :

« J’aurai toujours un pied là-bas, à Ironhack.

Je sais que les formateurs à Ironhack sont derrière moi pour m’encourager et me suivre dans mon parcours.

Finalement, Ironhack c’est un peu pour la vie ! »

Bootcamp Ironhack !

Si l’aventure te tente, tu peux t’inscrire aux deux prochains bootcamps qui ont lieu à partir du 11 juin,

Pour la formation en web développement, clique ici.
Pour la formation en UX/UI Design clique là.

Plus d’infos sur le site d’Ironhack et dans leur FAQ. Pour contacter le campus parisien, c’est juste là.

À lire aussi : Découvre le métier de Laïla, super développeuse dans les coulisses de madmoiZelle !

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires
  • Loupit
    Loupit, Le 3 mai 2018 à 14h30

    Merci de continuer de propager les fausses idées sur les UX designer !

    UX designer à la base n'est pas un web designer et n'est pas non plus un UI designer ! Sauf que depuis quelques temps les entreprises mélangent tout et donc quand on est juste UX on ne trouve plus du travail.

    Le plus drôle c'est quand tu passes un entretien pour un job qui mentionnait bien UX sans aucun sous-entendu mauvais, et au final on m'a demandé si je voulais bien le poste de web designer > "euh non je suis là pour le poste de UX" > "ah oui mais UX designer ou web designer c'est pareil" > Non, Non et NOOOOOOOON

    J'ai fait une formation en cognitique qui permet d'être UX (consultant/research/designer) mais du coup ce n'est pas du Design, c'est de l'utilisateur. Bilan aujourd'hui, je ne trouve pas de poste car je ne sais pas faire du design...

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?