Fear The Walking Dead, épisode 1 : début balbutiant pour série prometteuse [sans spoilers]

Le premier épisode de Fear The Walking Dead a récemment été diffusé : retour sur un pilote balbutiant malgré une série prometteuse, garanti sans spoilers !

Fear The Walking Dead, épisode 1 : début balbutiant pour série prometteuse [sans spoilers]

C’est LA série que les fans de fictions apocalyptiques et zombiesques attendaient, plusieurs mois avant l’arrivée de la 6ème saison de The Walking Dead, prévue en octobre.

À lire aussi : « Fear the Walking Dead », le spin-off de « The Walking Dead », a son trailer !

Le premier épisode de Fear The Walking Dead a donc été diffusé en avant-première dans la nuit de dimanche à lundi sur Canal + Séries, et le sera de nouveau ce soir, sur la même chaîne à 21h25.

Cette critique du premier épisode de Fear The Walking Dead est garantie sans spoilers !

Fear The Walking Dead est un spin-off censé retracer les origines de l’épidémie dont les personnages de la série originelle souffrent, cinq semaines avant que Rick Grimes ne se réveille du coma en Géorgie pour découvrir un pays infesté par les zombies.

Dans les différents trailers qui avaient été dévoilés, on a pu découvrir une famille vivant à Los Angeles, qui doit faire face à bien des soucis avant de s’intéresser à l’arrivée des walkers.

fear-the-walking-dead

« On a clairement d’autres chats à fouetter, regardez donc la coupe de cheveux de notre fils »

Un fils accro à l’héroïne dans une famille recomposée où la mère se sent dépassée par les événements ; la fille, elle, se sent abandonnée, mise de côté et incomprise, tandis que le beau-père a encore du mal à trouver sa place dans ce schéma compliqué.

Fear The Walking Dead devrait permettre de comprendre un peu mieux le monde de The Walking Dead.

Jusque là, rien de bien révolutionnaire dans le monde des séries américaines : FTWD reste très classique dans sa vision de la famille recomposée, à laquelle elle applique néanmoins un filtre un peu plus dramatique, plus sombre que la moyenne des programmes. Mais le show promet quelques bons, voire très bons rebondissements, et devrait permettre de comprendre un peu mieux le monde de TWD, même si ce spin-off se place sur un autre axe de développement.

Une intrigue différente de The Walking Dead

Les producteurs de la série ne s’en étaient pas cachés : Fear The Walking Dead allait clairement être différente du show dont elle est tirée. On se retrouve donc non pas dans le Sud-Est des États-Unis aux côtés de Rick, Daryl ou Maggie, mais sur la côte Ouest, à Los Angeles, avec de tous nouveaux personnages, au tout début de l’épidémie, quand personne ne sait ce que c’est… et que pas grand-monde n’y croit.

Le scénario se construira autour de deux famille :  celles de Travis, qui semble être le personnage force-tranquille/héros-qui-s’ignore de la série. Son beau-fils, Nick, pourrait aussi être un genre de héros pas encore dévoilé, qui n’en a pas l’air comme ça mais va sauver tout le monde. Car il est le seul pour l’instant à avoir vu une zombification, et donc à savoir qu’il y a une couille dans le pâté !

Mais comme il est le seul et qu’en plus il a un penchant pour l’héroïne, personne ne le croit, évidemment.

nick-ftwd

« Je vous jure qu’on est dans la merde les gars, et j’ai rien pris »

Les créateurs du show avaient d’ailleurs déclaré que FTWD allait surtout tourner autour de la désinformation de la population par le gouvernement, qui tente de gérer tant bien que mal ce nouveau fléau.

Les personnages devront donc essayer de démêler le vrai du faux, à la fois dans leur entourage et sur les réseaux sociaux, dans une société qui va se déconstruire très rapidement.

La survie, l’adaptation seront peut-être au rendez-vous, dans une intrigue où les zombies seront, apparemment, encore considérés comme des malades et non pas comme de véritables walkers. Ce qui est sûr, c’est que les protagonistes devront faire face à l’effritement de leur civilisation, dans une terreur et une panique ambiante, qui brouillera les pistes de l’origine de l’épidémie.

Bien malheureusement pour tou•te•s les fans impatient•e•s (dont moi) les scénaristes de la série ont bien annoncé que Fear The Walking Dead n’allait pas nous donner les clés de l’intrigue tout de suite. Caramba, encore raté.

Que vaut le pilote de Fear The Walking Dead ?

Pour ce qui est de l’épisode en lui-même, je vous avoue que depuis que je l’ai vu hier soir, je ne sais pas quoi en penser. 

Déjà parce que rien qu’avec le nom de la série, c’est très difficile de se détacher du show originel, et de ne pas avoir d’attente par rapport à celui-ci. J’ai tout de même essayé de me placer au maximum comme une toute nouvelle spectatrice, qui ne connaît pas l’univers, afin de ne pas avoir un avis biaisé.

lenny

Moi hier soir pendant la diffusion de l’épisode.

Et de ce qu’il en ressort, après le visionnage c’est : « Bon. Bah voilà ». Si à la sortie je ne savais pas quoi penser de ce pilote, je dois dire que je n’y arrive toujours pas vraiment, là, maintenant…

Si je devais qualifier mes impressions (je sais que c’est que je dois faire, laissez-moi), je dirais que j’ai trouvé cet épisode balbutiant. Même si on a affaire à un premier jet, je l’ai trouvé tout de même faible par rapport à ce que l’on avait pu voir dans les teasers.

Les personnages sont caricaturaux, ainsi que leur relations. Les illustrations sont attendues, comme le passage où Travis parle du travail de Jack London et de sa réflexion sur la corrélation entre animal et humain, comme de par hasard, ainsi que beaucoup de rebondissements…

Mais là où Fear The Walking Dead ressemble à sa série-mère, c’est dans son schéma narratif, dont la force réside dans le début et dans la fin d’un épisode. Les premières et dernières minutes sont toujours incroyables, et donnent envie de continuer la série.

walking-dead-schema

Chaque épisode de Walking Dead :

  • Introduction géniale, généralement sur quelque chose qui s’est passé soit avant soit après l’intrigue.
  • Rien ne se passe (comme quand Magicarpe utilise Trempette).
  • Un personnage fait quelque chose d’incroyablement stupide.
  • Merde, des zombies !
  • Pourquoi je continue à regarder cette série, au juste ?
  • Cliffhanger de malade à la fin, et maintenant je dois regarder le prochain épisode.

Le pilote de FTWD ne rate donc pas tant que ça le coche, et annonce une saison de six épisodes qui devrait aller en s’accélérant et s’améliorant, en nous donnant encore plus de zombies et de suspens, sans pour autant marcher sur les plates-bandes de The Walking Dead.

Affaire à suivre, donc, fans de zombies !

À lire aussi : The Walking Dead saison 5, une épopée haletante

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Saperlipopette_
    Saperlipopette_, Le 30 août 2015 à 2h58

    Je ne sais pas si quelqu'un d'autre a remarqué ce détail mais la mère du fils du beau-père (son ex-femme quoi) (est-ce que quelqu'un a compris ce que je viens de dire ? :happy:) est jouée par Elizabeth Rodriguez, qui n'est autre que... Aleida Diaz, la mère de Dayanara dans Orange Is The New Black ! :jv:

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)