Trois spin-offs de séries qu’on ne voudra jamais voir

Après How I met your mother qui pourrait bien avoir son spin-off, penchons-nous sur ce que la télé pourrait faire en imaginant les pires séries dérivées possibles. Conjurons le sort, en quelque sorte.

Trois spin-offs de séries qu’on ne voudra jamais voir

Ce week-end, on apprenait qu’un spin-off d’How I met your mother était véritablement en préparation. La rumeur n’était donc pas une bonne blague lancée par des gens saoulés par le fait qu’il faille neuf saisons pour connaître enfin l’identité de la génitrice des enfants de Ted Mosby.

La série, pour le pilote de laquelle la chaîne CBS a donné son feu vert, s’intitulerait How I met your Dad et serait un calque de la première, avec inversion des genres : ici, c’est une femme entourée de son groupe d’amis qui chercherait l’amour de sa vie.

Okay. Bon. Soit. Je ne dirai pas ce que j’en pense pour ne froisser personne, mais le gif ci-dessous résume plutôt bien mon état d’esprit :

En tout cas, ça m’a donné envie d’imaginer les spin-offs que je ne voudrais jamais voir, pour être à l’avenir un peu plus préparée quand les scénaristes et producteurs auront des idées qui m’apparaissent saugrenues.

Laguerta : le bien délivrera du mal — Spin-off de Dexter

WARNING : cette partie contient des spoilers du dernier épisode de la saison 7 de Dexter !

Ok, Maria Laguerta n’a pas toujours eu un comportement irréprochable : elle a régulièrement su s’imposer non sans trahir quelques promesses et quelques proches. Mais elle n’était qu’un grand coeur au service de la justice, caché derrière tout cette sévérité.

Faussement impitoyable, Laguerta n’est clairement pas le personnage préféré des fans de la série Dexter. Pourtant, les scénaristes pourraient se pencher sur son cas pour une raison très simple : elle a été assassinée par la soeur de Dexter, alors qu’elle n’a tué personne. Ça lui donne un petit côté martyr. Un véritable filon qu’il serait triste de ne pas exploiter.

Dans Laguerta : le bien délivrera du mal, Maria gambade joyeusement au Paradis. Évidemment, ambitieuse comme elle est, elle se sent plutôt frustrée de ne pas pouvoir y faire évoluer sa carrière, bien qu’elle soit consciente de la chance qu’elle a d’y être.

Ne supportant pourtant plus de n’avoir aucun travail pour occuper ses journées, elle demande à Dieu de lui venir en aide et de l’aider à continuer à essayer de vaincre le mal sur Terre. Ce que Dieu accepte : il lui donne le statut d’ange et l’envoie régulièrement parmi les mortels pour les remettre sur le droit chemin.

Évidemment, Laguerta ne pourrait s’empêcher d’être parfois un peu trop exigeante avec les pauvres mortels que nous sommes. Mais elle développerait une complicité professionnelle avec Dieu, qui la sermonnerait en plaisantant régulièrement. Ce serait une sorte de running gag, en somme, avec des punchlines à l’américaine. Un mélange, donc, de Joséphine Ange Gardien, des Anges du Paradis et de Dexter.

On sait jamais : ça pourrait marcher.

IST (Irruption spontanée des tétons) — Spin-off de Californication

Ce n’est plus un secret : Hank Moody a humidifié son cannelloni dans une bonne partie de la Californie. Étant donné qu’il est régulièrement passablement saoul et qu’on le voit rarement s’enfiler quelque chose sur le gland, il y a de grandes chances pour que la plupart de ses rapports ne soient pas protégés. Ce qui peut entraîner quelques complications, comme des IST en tout genre et des grossesses non désirées.

C’est ce dernier cas qui s’est produit pour Surfer Girl. Mais si, tu sais, Surfer Girl : celle qui suce sa glace en bikini et en roller dans un magasin et qui pique les vinyles de Hank après le coït avant de lui ramener. Elle, quoi :

L’intrigue d’IST (Irruption spontanée des tétons) commence quelques semaines après sa dernière rencontre avec Hank Moody. Elle réalise que ses tétons sont plus gros que d’habitude et que le goût de sa cyprine a changé : après un test de grossesse, elle réalise avec effroi qu’elle est enceinte de trop longtemps pour avorter (et puis, de toute façon, on est aux USA (et le scénario d’IST serait confié aux auteurs de Walking Dead).

Pas de doute : c’est l’inconnu aux vinyles qui est le père. Elle, la fille wild sans aucune limite, doit donc apprendre à composer entre ses besoins et sa grossesse, puis son nouveau statut de mère. Il va sans dire que sa relation avec son fils serait sans tabou.

C’était sans compter sur le fait que Mia la rencontre et devient amie avec elle, découvre en fouinant un peu partout l’identité du père de l’enfant et décide de s’en servir pour faire à nouveau pression sur l’innocent papa. Quiproquos, trahisons et consommation de drogues à quelques mètres du landau seraient évidemment prévu dans ce spin-off.

Joey — Spin-off de Friends

Oh. J’ai été doublée :

Et je m’excuse auprès des fans, soit dit en passant.

Brady dans la ville — Spin-off de Sex and the City

Imaginons : HBO prépare une grande surprise aux fans de Sex and the City. Cette surprise, c’est tout bonnement un spin-off pour sa série phare parmi les séries phare, avec Brady, l’enfant de Steve et Miranda désormais devenu pubère, dans le rôle principal.

Brady tweetant qu’avec une pose comme ça, Carrie est probablement en train de retenir une éructation anale.

Brady dans la ville, c’est le quotidien de ce jeune homme âgé de 20 ans, qui découvre les joies du sexe à New York malgré sa timidité. Il serait fou amoureux de Lily, la fille adoptive de Charlotte, qui se refuserait à lui parce qu’elle aurait l’impression de coucher avec son frère. Alors en attendant qu’elle ne change d’avis, il sort régulièrement avec ses trois meilleurs amis pour rencontrer des filles.

La série comprendrait quelques flashbacks sur son passé sexuel et son éveil aux plaisirs de la chair, de sa première masturbation à sa première panne.

Pourquoi ça ne marcherait pas ? Parce que personne ne se souvient de Brady. Pire : je n’arrive pas à l’envisager autrement qu’en nice guy tout triste de voir que ce n’est pas parce qu’il est gentil avec les filles qu’il les séduit. Et qui s’en plaindrait constamment. Potentiel de détestation de ce personnage : 1000.

Sur 10.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Elrewin
    Elrewin, Le 19 novembre 2013 à 20h31

    Nan mais ils ont perdu la tête chez How I Met Your Mother. Déjà, tout le monde s'accorde à dire que la série a largement baissé en qualité. Perso, moi je regarde vraiment que parce que c'est la dernière saison, et que les épisodes font vingt minutes. Sinon, ça fait longtemps que j'aurais lâché...

    Et j'estime qu'une bonne partie des spectateurs est du même avis que moi. Donc un spin-off avec la mère qui en plus serait la même chose que l'original, sans l'originalité des débuts... Non. Pour moi, y a aucune chance que ça marche. Ça va faire une saison puis tomber dans l'oubli.

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)