La Fashion Week de Londres défilera sans fourrure cette année

Londres interdit la fourrure des podiums de sa Fashion Week. Elise s'interroge sur les origines et les conséquences de cette décision.

La Fashion Week de Londres défilera sans fourrure cette année

Dans le milieu de la mode, ça bouge quand même pas mal en ce moment. Toutes strates de la sphère confondues, que ça soit chez les « petites » marques, les gros groupes de fast-fashion, ainsi que dans les grandes maisons.

Ça avance plus ou moins vite. Certes. Mais ça avance.

La Fashion Week de Londres 2018 a banni la fourrure

Pourtant, la Fashion Week de Londres de cette année marque un nouveau virage. L’évènement se tiendra du 14 au 18 septembre 2018, et a décidé de présenter des modèles sans fourrure.

« Aucune fourrure d’animal ne sera utilisée à la Fashion Week de Londres », a déclaré le British Fashion Council.

Tandis que de plus en plus de marques ont abandonné le mohair, la fourrure aussi semble s’écarter des grandes maisons. Burberry notamment, a décidé d’en arrêter l’usage.

Dans un communiqué du 6 septembre 2018, Marco Gobbetti, le PDG de Burberry déclare :

« Le luxe moderne signifie être socialement et écologiquement responsable. »

À noter que la marque s’engage aussi à ne plus détruire ses invendus. Mais revenons-en à notre fourrure.

Qui des podiums ou de la rue inspire l’autre ?

L’époque où les podiums dictaient la mode à la rue est révolue depuis bien longtemps. Au contraire, les grands créateurs viennent y puiser leur inspiration.

Mais les grandes marques de luxe et les défilés de Fashion Week restent néanmoins des solides piliers des tendances qui se retrouvent après dans nos magasins.

Qui a inspiré l’autre à abandonner la fourrure ? Pour le coup, je dirais la rue.

Les mobilisations et activismes pour l’arrêt du port de la fourrure sont de plus en plus forts, et ont finis par être entendus. Alors certes, par UNE Fashion Week (et pas celle de Paris en plus, ouin) parmi d’autres.

Mais finalement j’envisage ce revirement comme un cercle vertueux. La rue arrête la fourrure, les podiums tendent à faire de même, les tendances qui en découlent seront aussi fur-free. Du moins j’espère.

Le poids de l’héritage mode

Un article de Fashion Network présente l’initiative de la Fashion Week d’Helsinki. Cette dernière, beaucoup moins populaire que ses grandes sœurs de Paris, Milan, Londres et New York a décidé de bannir quant à elle le cuir de ses podiums. Et ce, à partir de juillet 2019.

Pourquoi Helsinki et pas nous ? Pour moi, c’est le poids de la tradition qui nous plombe. La France n’est pas la Capitale de la Mode pour rien. Encore aujourd’hui, elle a ce rôle.

La France est le pays avec le plus long passif mode, celui qui a le plus rayonné par ce prisme.

D’autres pays comme la Finlande, la Norvège ou même l’Allemagne, plus progressistes, ont tout à construire. Pas de règles ni de tradition à honorer. Ils ne sentent pas le souffle de Chanel et de Dior qui les regardent depuis leurs tombes en se demandant ce qu’ils font de leur héritage.

Et puis, il faut dire qu’on a quand même un vrai beau savoir-faire du cuir par chez nous. Comme pour la bouffe. Et pas grand monde est prêt à y toucher. Mais c’est sans compter sur les nouvelles générations qui arrivent.

Que penses-tu de l’initiative du BFC ? À ton avis, va-t-elle déteindre sur les autres Fashion Week ou penses-tu que ça va rester un cas isolé ?

À lire aussi : Minuit sur Terre, une marque de chaussures vegan et stylées

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

Elise S.

Grande fan de textiles arrivée en août 2016 dans la team mode-beauté, Elise partage sur madmoiZelle tout ce qui la transcende : la couleur, les motifs, les chaussettes, Wham!, la « petite » création... et parfois tout ça en même temps. Ne t’inquiète pas, cela dit : elle ne te forcera jamais à porter des épaulettes. Ni des faux cils. Pas de menaces.

Tous ses articles

Commentaires
  • Mewen
    Mewen, Le 10 septembre 2018 à 11h59

    N'empêche si c'est soi-disant dans une démarche écologique, il vaut mieux que ce ne soit pas pour remplacer la vraie fourrure par de la synthétique parce que au secours les milliards de petits poils en plastiques qui se disséminent un peu partout dans la nature :non:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!