La fanfiction érotique décryptée par BiTS dans « Fan Friction »

La fanfiction est un phénomène vieux comme le web 2.0, qui a récemment pris son essor avec l’avènement de l’une d’entre d’elles : Fifty Shades of Grey. Le magazine BiTS d’Arte s’est intéressé à la mode de la « fanfic érotique ».

Comme son nom l’indique, la fanfiction est une fiction écrite par un-e fan. Ou plus précisément, parce que sinon on ne va pas très loin, une oeuvre fictive revisitée par un-e fan, qui s’appuie sur le principe du « Et si… ? ». Et si Superman était méchant ? Et si Harry Potter ne s’était pas si bien terminé ? Et si Aragorn avait préféré Eowyn à Arwen ? ET SI ?

Souvent, il s’agit pour le/la fan de donner à l’oeuvre initiale un tournant qui lui plaît, qui répond à un fantasme quelconque. Certes, toutes les fanfictions ne prennent pas des tournants érotiques ou sexuels, mais ce sont bien celles-ci qui font parler d’elles depuis quelques années — un phénomène qui a atteint son apogée avec le succès de Fifty Shades of Grey, qui à l’origine n’était autre qu’une fanfiction de Twilight.

Or à l’occasion de la sortie en salle de l’adaptation de Fifty Shades of Grey, le magazine BiTS d’Arte s’est penché sur la question des fanfictions (érotiques), de la même manière que Mircea Austen avait analysé le phénomène, il y a quelques temps, d’un point de vue sociologique. Car en prenant de l’ampleur, celles-ci sont aussi devenues plus osées… Jusqu’où, vraiment, peut-on parler d’exercice littéraire ?

(Attention, du coup, cette vidéo présente quelques scènes chaudes du derrière.)

Alors, la fanfiction, genre littéraire ou « outil de sociabilisation déculpabilisant » ?

À lire aussi : Les fanfictions érotiques vues par… la sociologie

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Celeste Yaneskiviana
    Celeste Yaneskiviana, Le 14 avril 2015 à 19h18

    Neverland90
    Il n'y a pas que des fanfictions érotiques, je trouve que les ramener à cela est très réducteur. Surtout qu'au début de l'article, c'est bien expliqué qu'une fanfic ça eut être "et si Voldemort avait gagné" par exemple.
    Je ne sais pas si c'est le phénomène de 50 shades of grey qui donne cette impression que la fanfic c'est érotique, j’admets que si vous allez dans le fandom de Twilight, vous risquez de trouver beaucoup de fanfics du genre de 50 shades of grey, ce que je n'ai jamais compris d'ailleurs puisque les auteurs occulte carrément le surnaturel dans la plupart de ces fanfics et comme la remarqué EL James il suffit juste de changer les noms et hop ces auteurs ont leur propre histoire originale.
    Dans pas mal d'autres fandom, certains auteurs cherchent juste à mettre des personnages secondaires en avant, dans Harry Potter ceux qui écrivent sur les élèves de Serpentard, les maraudeurs ou même la famille Black (il y a des fanfics sur la jeunesse de Walburga Black).
    Sans compté les divers crossover qu'on peut trouver. Après le reportage est bien expliqué au début mais il n'y a pas que les ados qui écrivent des fanfics, la preuve avec EL James. Rien à voir avec une éventuelle expérimentation sexuelle. Et encore une fois tout ne tourne pas autour du sexe. Concernant le slash, ceux que j'ai lu étaient tellement mal écrit que je ne me suis rarement intéressé et ceux que j'aimais bien n'avait pas de succès et les auteurs se décourageaient vite. Mais je ne suis pas d'accord, le principal moteur de la fanfic n'est pas le fantasme, pas forcément. Faut pas généraliser. Pour ma part c'était plutôt le souhait de voir d'autres personnages secondaires plutôt que les principaux. Quand je lis des fanfics, elles ne concernent quasiment jamais le personnage principal. Dans Harry Potter, je lis des fanfics sur Regulus Black ou Théodore Nott par exemple (pas qu'eux, il y en a d'autre), mais je n'en lis jamais sur le trio et encore moins sur Drago Malefoy. On les voit bien assez dans les livres.
    En tout cas quand je lis de la fanfi, je ne cherche pas vraiment du cul, si c'était le cas je mettrais en place le filtre avec les ratings tout simplement. J'ai déjà lu des fanfics avec juste des scènes de sexe sous-entendue qui ont fait un énorme succès.
    Après dans les fanfics, on échappe que très rarement à la romance, ça c'est sûre mais je pense que c'est parce que la société nous conditionne à penser que le but ultime de l'humanité est de trouver l'amour ce qui est assez discutable.
    J'approuve totalement ce commentaire :) Personnellement mon intérêt pour les fanfictions étaient surtout lié à mon amour pour les personnages secondaires. Dans le fandom HP je ne lis quasiment pas de fic sur Harry Potter, et peut-être que je loupe certaines fics géniales mais Harry c'est bon j'en ai assez soupé pendant les 7 tomes. Quant à l'écriture dans HP, c'est encore plus simple : je suis incapable d'écrire une fic sans Regulus.

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)