Eddy de Pretto, l’esprit de Brel dans une sacrée gueule et un flow qui m’a mis une claque

Par  |  | 3 Commentaires

Eddy de Pretto, c'est une gueule, un style, et soudain quand il ouvre la bouche, une voix et un flow « à la Brel » qui ont été droit au cœur de Mymy.

Eddy de Pretto, l’esprit de Brel dans une sacrée gueule et un flow qui m’a mis une claque

Vous vous souvenez de ce que vous avez ressenti la première fois que vous avez entendu Stromae clamer les paroles déchirantes d’Alors on danse ou de Formidable ?

Moi, ça m’avait fait vibrer comme un coup de poing dans la mâchoire qui résonnerait entre mes tympans. Et quand j’ai découvert Eddy de Pretto, eh bah ça m’a fait tout pareil.

Eddy de Pretto sort Fête de trop

C’est Lucie Kosmala, notre rédac musique, qui a fait tourner le lien du clip Fête de trop, le tout premier d’Eddy de Pretto.

Une drôle de gueule, une raie au milieu, des yeux bleus comme ceux de mon amoureux, un t-shirt blanc tout simple qu’on devine rentré dans un pantalon remonté bien haut.

Une salle de bains, les toilettes d’un bar, face au miroir. Le morceau commence.

Bam.

Dans mon petit cœur qui palpite pour les complaintes de Jacques Brel, les litanies de Stromae et la poésie noire d’Odezenne, Eddy de Pretto vient de se faire une place de choix.

Qui est Eddy de Pretto, virtuose du flow ?

J’ai nerveusement cliqué sur l’URL de sa chaîne YouTube, me préparant à entrer dans un tunnel de clips et d’interview. Rictus nerveux : il n’y a qu’une seule vidéo. Fête de trop.

Mais c’est qui, alors, ce mec ? Et pourquoi est-ce que cette vidéo n’a que 3000 vues à l’heure où je tape ces lignes ?

Je le trouve, capuche sur sa blondeur, en interview avec des extraits de passage sur scène.

Il a également été lauréat du prix Inrocks Lab en 2016 et parle d’une autre chanson, Beaulieue, la lettre d’amour d’un francilien : l’artiste a grandi à Créteil. Eddy de Pretto commence à clignoter sur les radars.

Eddy de Pretto a une page Facebook, un compte Instagram, des chaussettes blanches et une banane en bandoulière. Il joue au Printemps de Bourges, aux 3 Éléphants, à Saint-Étienne, aux Trois Baudets de Paris.

Je m’en vais le surveiller de près, histoire de ne pas rater le prochain morceau qui me fera vibrer. Bisous Eddy, je te kiffe, continue. 

À lire aussi : La chanson française engagée, sa petite histoire et ses combats

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu’elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (3) Facebook ()
  • Hadoniss
    Hadoniss, Le 2 juillet 2017 à 20h25

    OMG Merci pour la découverte... Quelle frustration cependant, 1 seul morceau!
    Je vibre aussi !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!