Une femme fait un don d’organe à un inconnu, et sept autres personnes décident de l’imiter

Par  |  | 10 Commentaires

Quand une bonne action en entraîne... sept autres ! Voici l'histoire de Stacey Donovan.

Une femme fait un don d’organe à un inconnu, et sept autres personnes décident de l’imiter

Installez-vous confortablement et laissez-vous conter la belle histoire du jour, relayée par le site UpWorthy.

C’est en parcourant une revue de sciences que Stacey Donovan, une américaine vivant au Kansas, découvre à quel point le besoin de dons d’organes est fort.

Les chiffres indiqués par UpWorthy estimaient que près de 600 000 américains souffriraient d’insuffisance rénale, les obligeant à subir des dialyses contraignantes.

Alors l’américaine a réagi.

Don d’organe : Stacey Donovan décide d’offrir un rein à un inconnu

À la suite de la lecture de cet article, Stacey Donovan a eu une initiative remarquable : elle a décidé de donner l’un de ses reins à un inconnu.

Les dons d’organes tendent plutôt se faire au sein d’une famille ou cercle d’amis. Ils sont initiés par un proche qui va aider une personne de son entourage afin de le sortir de sa souffrance, en acceptant de subir une opération généralement lourde.

Stacey, elle, a décidé de sauver quelqu’un qu’elle ne connaissait pas, malgré les inquiétudes de sa famille vis-à-vis de la dangerosité de l’intervention chirurgicale.

Sa démarche est particulièrement courageuse car non seulement il s’agit d’une opération qui n’est jamais sans risque, mais le don d’organe nécessite aussi de faire toute une série de tests, analyses et contrôles divers pendant plusieurs mois, afin de s’assurer de sa bonne santé et de la possibilité du don.

Mais cela n’a pas fait reculer Stacey. Et son geste à elle était motivé par son seul altruisme. Respect !

À lire aussi : Au 1er janvier 2017, tout le monde devient donneur d’organes par défaut

Don d’organe : Stacey Donovan parcourt 400 kilomètre pour son receveur

Un demandeur d’organe compatible est trouvé du côté de San Diego, en Californie.

Stacey Donovan ne sait pas qui est cette personne, ne l’a jamais rencontré, et ce n’est pourtant pas cela qui va l’empêcher de se rendre à l’hôpital Barnes-Jewish Hospital à Saint Louis, à près de 400 kilomètres de sa ville du Kansas, Prairie Village.

À son réveil, après l’opération, une infirmière lui glisse :

Personne n’aura le droit de dire que vous n’avez jamais fait quelque chose de généreux pour quelqu’un.

Stacey a dès lors permis d’aider quelqu’un à sortir de la souffrance et des contraintes quotidiennes. Le don effectué, l’américaine rentrée chez elle, et le malade soigné, on pourrait croire que l’histoire se terminerait là –  et entre nous, elle serait déjà très belle.

Mais poursuivez donc votre lecture, car justement, elle n’est pas finie !

Don d’organe : 7 personnes font un don d’organes à des inconnus

La femme du receveur d’organe a été très touchée par le geste altruiste de Stacey Donovan. Alors elle a tout simplement décidé de s’en inspirer et de faire, à son tour, un don à quelqu’un qu’elle ne connaît pas.

Mais ce n’est pas pour autant ce geste qui a mis un point final à notre histoire d’aujourd’hui.

Ce don a en effet inspiré encore un autre individu à faire la même chose. Puis encore un autre, et un autre ! Il s’est ainsi créé une jolie chaîne de sept personnes, lesquelles, touchées par la démarche, l’ont reproduite, elles aussi. Sept personnes ont reçu des organes de la part de pur•e•s inconnu•e•s qui avaient simplement envie d’aider.

Stacey, de son côté, n’a jamais rencontré l’homme à qui elle a donné son rein, mais elle a reçu de nombreuses lettres des membres de sa famille qui lui ont exprimé toute leur gratitude, et qui lui ont fait comprendre que sa décision était la bonne.

Voilà typiquement le genre d’histoire qui donne foi en l’humanité, et qui prouve qu’un seul geste, spontané et généreux, pourrait déplacer des montagnes. Alors, à nous de jouer ?

À lire aussi : Et si l’altruisme était bon pour la santé ?

Lucie Kosmala


Tous ses articles

Commentaires
Forum (10) Facebook ()
  • Gabibelle
    Gabibelle, Le 21 mars 2017 à 17h36

    @Freehug je t'avoue que je suis loin d'être suffisamment informée sur le sujet pour argumtmenter sur les questions que tu as mentionné :/

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!