Django Unchained : des figurines font polémique

Django Unchained, le tout dernier film de Quentin Tarantino qui sort le 16 janvier prochain au cinéma, fait la polémique à cause des figurines à l'effigie des personnages principaux.

Alors qu’il ne sort en France que dans quelques jours et que bon nombre de ceux qui ont eu la chance de le voir s’accordent à dire qu’il est très bon, Django Unchained, le dernier film de Quentin Tarantino, fait déjà polémique. Du moins, une collection de goodies ne fait clairement pas plaisir à tout le monde.

En effet, en parallèle de la sortie du film, la National Entertainment Collectibles Association en partenariat avec la Weinstein Company ont sorti des figurines réservées aux plus de 17 ans. À l’effigie des personnages principaux du film, ces petites statuettes qui n’ont presque rien d’une poupée Barbie se rangent plus du côté des action figures, ces figurines qui étaient modelées pour ressembler à des protagonistes de fiction (que ce soit sur grand ou petit écran, ou dans les comics). De véritables pièces de collection pour les adultes fans du film, en somme.

Oui mais voilà : les action figures de Django Unchained ne plaisent pas à tout le monde. Certains vont jusqu’à y voir une banalisation de l’esclavage. Pour Najee Ali (qui précise pourtant avoir vu le film deux fois, preuve qu’on peut aimer un film mais se révolter contre ses dérivés), le directeur de l’organisations des droits civiques de Los Angeles Project Islamic Hope, ces poupées sont comme « une claque faite à nos ancêtres » et demande leur retrait de la vente, comme il l’a expliqué à l’Associated Press (voir sur The Guardian). Il ajoute :

« Nous sommes indignés. Nous avons le sentiment que ça banalise les horreurs de l’esclavage et ce que les Afro-américains ont vécu. »

L’inquiétude repose aussi sur le fait que ces figurines, en vente sur Amazon, pourraient éventuellement attirer des enfants peu au fait de l’Histoire de l’esclavage. Le révérend Tulloss a confié au New York Daily News avoir peur qu’elles soient utilisées à des fins ludiques :

« Nous ne voulons pas que les gens les utilisent pour s’amuser, qu’ils se moquent de l’esclavage. »

Et toi, qu’en penses-tu ? Trouves-tu cette polémique stérile et infondée ou estimes-tu ces figurines réellement offensantes ?

Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Su2534
    Su2534, Le 3 avril 2013 à 4h36

    o0july0o;3856161
    En lisant l'article je n'ai pas trop compris la polémique mais en lisant ton commentaire je comprend un peu mieux le problème ! J'aurais trouvé ça méga glauque des
    figurines de juifs à l'issue d'un film comme la rafle ou le pianiste... Après s'ils s'inquiètent que leurs enfants jouent avec ces figurines moi je m'inquiète surtout du fait qu'ils laissent leurs enfants voir des films de Tarantino ....
    J'avoue ne pas être totalement d'accord, dans le film, Django prend sa revanche, il gagne contre ses tortionnaires, la fin du film est totalement autre que la Rafle ou ils n'ont rien pu faire. Je pense que c'est pas mal qu'il y ai une figurine "noire" forte en caractère qui ai réussi à se libérer de ses entraves pour vivre sa vie librement.
    Mais c'est vrai comme tu as dit, que je m’inquiéterais plutôt qu'un enfant qui joue encore à la poupée voie un Tarantino...

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)