Dis Google, pourquoi Star Wars…?

Axel Zita n'a pas du tout les boules de ne pas participer au fabuleux Festival de Cannes 2012 vu par madmoiZelle, la preuve : il vous chouchoute avec un nouveau Dis Google spécial stormtroopers, Chewbacca & co !

Dis Google, pourquoi Star Wars…?

Sachez que j’ai longuement hésité à faire un Dis Google, pourquoi Cannes, mais que finalement non, pour plusieurs raisons. D’abord, parce que je me suis dit que vous alliez peut-être en avoir ras-le-popotin qu’on ne parle que de ça partout, mince à la fin. J’avoue, il y a aussi le fait qu’avec madmoiZelle à Cannes, vos yeux sont rivés sur un autre mec de cette équipe, et que ça me fout les glandes que vous explosiez plus vos ovaires avec lui qu’avec moi.

BREF. Pendant ce temps-là, je suis à Avignon, en train de bosser mes partiels et mes fuckin’ dossiers de master, loin de Cannes, ce qui ne me frustre pas, mais alors pas du tout. La villa Schweppes, les concerts, le champ’, rencontrer Boulet, tout ça, c’est pas trop mon truc, de toute façon.

OK ÇA VA TU M’AS DÉMASQUÉ POTTER.

Puisque je ne peux pas aller enquiller les vodka/Vitamin Water sur la Croisette, je me suis résigné à m’enfermer dans l’univers merveilleux des geeks, en replongeant tête baissée dans le monde de Star Wars. Oui oui, le truc avec les tubes néon et les pistolets qui font pioupioupiou, tout à fait. La chute a été très longue, et j’ai bien cru ne jamais ressortir de ce piège.

Après avoir réussi à m’en sortir, je suis heureux de vous annoncer : I’M BACK.

Mais pour que ce voyage au bout de ma geekitude n’ait pas servi à rien, voyons voir si je peux maintenant répondre aux questions que se posent les internautes sur Star Wars.

Pourquoi Star Wars commence par le 4 ?

Beh oui, c’est vrai ça, qu’est-ce que c’est que ce bordel ? Pourquoi ça fait pas comme dans le Seigneur des Anneaux ?

SI, y a un rapport entre cette image et le texte.

Sachez qu’à la base des bases, George Lucas voulait réaliser une vraie saga avec Star Wars, mais que personne n’y croyait, vu que dans les années 80, les grandes maisons de production n’étaient pas super chaudes pour produire un délire geek dans l’espace avec des sabres laser et tout le toutim. Nous retrouvons donc George, en pleine écriture de son scénario, qu’il nomme d’abord Adventures of the Starkiller : Episode 1 – The Star Wars. On sentait déjà l’envie chez le jeune réalisateur de donner des suites, mais le détail qui tue, c’est le « Episode 1« . George Lucas voulait-il que sa saga commence chronologiquement par ce film ? C’est plus compliqué que ça.

Au début, George Lucas pensait à ce film, Star Wars, auquel il pourrait éventuellement donner deux suites, ce qu’il a fini par faire. Voyant le succès du premier film en 1977, sobrement intitulé Star Wars, il s’est mis à voir les choses en grand : et pourquoi pas trois trilogies ? En 1980 sort Star Wars, épisode V : L’Empire contre-attaque, suivi en 1981 de la ressortie du premier film, renommé Star Wars, Episode IV : Un nouvel espoir. Lucas a repensé à son idée de trois trilogies, et c’est dit que vu le succès commercial de son premier opus, il valait mieux pour lui commencer par la trilogie centrale, d’où les titre IV, V, et VI.

Et les épisodes VII, VIII et IX, c’est prévu pour quand ? George Lucas a depuis changé d’avis : il a recentré l’histoire sur le lien entre Luke, le fils de la boîte de conserve toute noire, et papa Vador en abandonnant son vague projet d’étirer la saga sur d’autres épisodes. Il ne souhaite pas non plus qu’un autre réalisateur s’en charge : Lucas donne son accord pour que des artistes développent l’univers vaste de Star Wars, mais les films restent « son truc », comme il le répète souvent.

Pourquoi Star Wars et pas Stars War ?

Bonne question : il n’aura pas échappé aux anglophones que la traduction littérale de Star Wars est « Les guerres de l’étoile » et non « La guerre des étoiles ». D’ailleurs, pour rester dans l’idée des films, on devrait dire « Les guerres des étoiles », puisque ça se fighte partout, tout le temps, à toutes les époques. Mais les traductions de titres de films ne sont que rarement fidèles au titre original. Citons au passage Baywatch qui devient, par on ne sait quel feuque, Alerte à Malibu en VF, ou Zombie II qui devient L’enfer des zombies.

Cela dit, heureusement que contrairement à nos amis québécois, nous ne traduisons pas toujours littéralement les titres de films.

Pourquoi Star Wars Battlefront ne marche pas ?

Je ne sais pas, et c’est bien dommage, car c’est un très bon jeu, surtout le II. Si vous n’y avez jamais joué, c’est un jeu de tir objectif (tu vois le personnage, quoi) où on peut incarner un soldat à deux époques : la guerre des clones (prélogie) et guerre « rebelles VS Vador ». Te voilà donc, pauvre petit stormtrooper, parachuté sur des champs de bataille dangereux où ton objectif est de démonter l’adversaire (en gros).

Cette photo risque fort de me faire rechuter, VITE, passons à autre chose.

Si Battlefront ne marche pas, cher ami internaute, cours donc acheter Knights of the Old Republic, a.k.a KOTOR, un des meilleurs jeux exploitant la licence Star Wars. Scénario qui tabasse, possibilité de devenir bon ou mauvais, évolution, armes : c’est un RPG qui peut bouffer ta vie et t’empêcher de sortir de chez toi pendant un certain temps. Pratique pour ruiner ta motivation à bosser à l’approche des partiels. Heureusement, ce jeu n’est pas comme World of Warcraft : il se termine et ne se joue pas en ligne. Si vous voulez vraiment craquer le slip, c’est du côté de The Old Republic que ça se passe, un MMORPG dont vous ne sortirez JAMAIS (on a déjà perdu Timtimsia dedans).

Pourquoi il n’y a pas d’arabe dans Star Wars ?

Outre les blagues vaseuses, cette question pose un vrai souci sur la table : qu’en est-il de la représentation des minorités dans Star Wars ? Dans la trilogie originale, il n’y a aucun rebeu, et seulement un black, Lando, qui s’avère être un traître qui se rachète par la suite. Dans la prélogie, les choses vont un peu mieux, avec un Samuel L Jackson en Mace Windu qui déglingue tout avec son sabre violet. Mais question diversité, les humains restent très majoritairement blancs, quels que soient les œuvres issues de Star Wars. Pourquoi ? Mystère.

Allez, je vous laisse, je me bois une dernière bière et je me tire.

À la semaine prochaine pour de nouvelles aventures.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Twotomorrow
    Twotomorrow, Le 29 mai 2012 à 23h55

    .Lily.;3217145
    Elle vient de l'encyclopédie Star Wars et de je sais plus quel roman SW (accro de l'univers étendu c'est moi). D'ailleurs ce que tu dis est intéressant, parce que j'ai aussi entendu cette information, mais les deux sont contradictoires. J'en viens à la conclusion que les couleurs sont attribué à chaque classe de Jedi par défaut, et ensuite personnalisable.
    Les lames rouges des Sith sont du à des cristaux de synthèse plus puissant mais plus instables.
    Les cristaux verts et bleus sont les plus rependu car facile à trouver (je parle uniquement en fictionnel hein).
    J'ai fait mes petites recherches et apparement les couleurs par classes ont été introduites depuis le jeu Knights of the old Republic, donc dans les livres qui précèdent c'est ma version, depuis le jeu c'est ta version ou la mienne au choix :P

Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)