Demi & Ashton : leur campagne inutile contre l’esclavage sexuel

Demi Moore et Ashton Kutcher, couple hype parmi les couples hype, ont décidé de faire entendre leur voix à travers une série de vidéos illustrant une campagne de prévention contre l'esclavage sexuel des enfants.

Demi & Ashton : leur campagne inutile contre l’esclavage sexuel

Jusque là, tout va bien, on ne reprochera jamais à personne de prendre la parole pour défendre une cause juste et tenter de délivrer un message fort afin de mobiliser les foules. Qui, après avoir appris un minimum de faits réels sur l’esclavage sexuel, refuserait de se joindre à cette cause ? Ne serait-ce qu’en faisant tourner le dit message, espérant ainsi toucher d’autres personnes. Dans esclavage sexuel des enfants, il y a trois termes assez forts qui ne peuvent pas laisser indifférent. Si tout le monde n’est pas d’accord sur les histoires de fourrure, de viande, d’écologie et compagnie, personne ne peut dire « non moi j’m’en bats les reins des enfants qui se font vendre comme esclaves sexuels à des gros pervers plein aux as ».

Pourtant, Ashton et Demi ont quand même réussi à se planter lamentablement avec leur campagne de prévention. Ça partait d’une excellente intention, et ils ont réussi à mobiliser un tas de gens célèbres pour les aider : Justin Timberlake, Sean Penn, Eva Longoria, Jessica Biel, Jamie Foxx, Bradley Cooper et plein d’autres ! Ils ont même trouvé un nom ingénieux pour leur fondation : DNA (la version anglaise d’ADN), pour… Demi ‘n’ Ashton. C’est si mignon. Sur le site, DemiandAshton.org, on trouve tout un tas d’informations sur l’esclavage sexuel et le trafic d’êtres humains, même des récits de survivants, tout ce dont vous avez besoin pour vous lancer dans la lutte contre ces pratiques.

Chargement du lecteur...

Mais leurs vidéos, elles, ne disent rien. Elles ne font que prendre des clichés sur les mâles, pour les tourner en dérision, et titiller un peu l’égo de ceux qui regardent, l’air de dire « alors, et toi, t’es un vrai mec ou pas ? », avant d’ajouter le slogan, « les vrais hommes n’achètent pas de filles » – suivi d’un plan sur une femme (Biel ou Longoria) qui prend un « vrai homme » en exemple et s’adresse au spectateur en posant la question « Et vous, êtes vous un vrai homme ? ».

Chargement du lecteur...

Le site Today.com compare l’efficacité de cette campagne avec celle de la couleur de soutif en statut Facebook pour lutter contre le cancer du sein. Pas de message, pas d’engagement, pas de provocation, rien qui ne fasse appel à notre sens de l’empathie ou qui nous donne envie de nous impliquer. Et pourtant, le site de Demi & Ashton prouve bien qu’ils sont capables de nous donner toutes les informations dont on a besoin, sauf que rien n’apparaît dans leur campagne de prévention, supposée justement donner envie à celui qui regarde d’aller se renseigner pour en savoir un peu plus. En revanche, là, ça me donne juste envie de baver sur les mecs qui sont présentés dans les vidéos ou d’observer les chaussures d’Eva Longoria. Autant dire : « loupé ! »…

Chargement du lecteur...

C’était donc bien tenté, et j’ai quand même fini par aller faire un tour sur leur site pour en savoir plus, mais pour ceux qui voient simplement passer une des vidéos, je ne suis pas sûre que l’impact soit suffisant pour attirer leur attention.

Vous pouvez voir le reste des vidéos sur la chaine YouTube de la campagne.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Deb M.
    Deb M., Le 25 avril 2011 à 20h21

    Donc si on suit la logique des vidéos, ça veut dire que Bardley Cooper (<3), par exemple, est pas un "real men" puisqu'il sait pas faire à bouffer, e que donc il achète des fillettes !!! OH MON DIEU !

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)