Cyprien parle des haters dans un court-métrage

Cyprien a posté son nouveau court-métrage, Le Hater, où il parle des commentaires sur Internet.

Les commentaires méchants sur Internet sont légion, ce n’est un secret pour personne. Il y a les « méchants mais constructifs », qui permettent de faire progresser dans le jeu, la production ou l’écriture, et puis il y a les « méchants méchants ». De la haine pure, quoi : on dirait que ces gens viennent déféquer sur ton paillasson et t’uriner dans la bouche pour leur propre plaisir et pour te faire mal au coeur.

À lire aussi : Les commentaires sur internet – L’Instant Putassier #34

Le Hater est le tout nouveau court-métrage de Cyprien qui, après Technophobe, s’essaie à un autre style de vidéo avec brio. On y découvre son personnage entouré de sa famille pour son anniversaire. Tout va bien, tout le monde est joyeux, jusqu’à ce que le héros prive tout le monde de gâteau en attendant de connaître l’identité de la personne qui a mis un commentaire haineux sous sa vidéo… qu’il avait postée en privé.

À lire aussi : Cyprien présente « Technophobe », son premier court-métrage

Un court-métrage savamment écrit où Cyprien nous invite à nous questionner sur les raisons qui poussent des êtres humains comme toi et moi à venir déposer un message plein de haine sous les contenus sur Internet.

Avec Justine Le Pottier, Ludovik, Catherine Sauval de la Comédie Française, Nicolas Lormeau de la Comédie Française, Jimmy Labeeu et Claudette Walker !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 13 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mlle_lee
    Mlle_lee, Le 16 juin 2015 à 10h50

    Cyprien est quand même hyper surestimé...
    Le Studio Bagel reste pour moi un cran largement au-dessus , même Ludovik y est meilleur (parce que là, bon...)
    Après, j'encourage la création artistique, je trouve ça bien quelle qu'elle soit, il va peut-être lui falloir du temps... Mais un Mathieu Sommet s'en sort mieux avec bien moins de moyens je trouve.
    Le rythme est lent, un peu mou, les running gags lassent vite. Et la chute est pas hyper bien tournée, on est pas du tout sur le cul. Et ça n'a pas franchement de sens tout ça. Je pense effectivement qu'il a un problème de titre, et d'angle tout simplement. Il aurait appelé ça "Qui c'est qui a haté ?" ça m'aurait vachement plus plu.

Lire l'intégralité des 13 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)