Tout ce que j’aurais aimé savoir avant de porter une cup pour la première fois

Par  |  | 55 Commentaires

La cup c'est super, c'est écologique, ok, mais ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas être prête à avoir quelques surprises et déconvenues la première fois qu'on s'y essaie...

Tout ce que j’aurais aimé savoir avant de porter une cup pour la première fois

Chez madmoiZelle, on te dit souvent du bien de la cup, et à raison.

Je ne dirai pas que la coupe menstruelle c’est la vie (même si j’en ai très envie) mais à défaut, je peux dire que c’est une solution pratique si tu n’es pas satisfaite de tes protections hygiéniques ou que tu souhaites opter pour une alternative plus écologique.

À lire aussi : Les protections hygiéniques qui font du bien à l’environnement

Sauf qu’il y a quand même une petite étape un peu folklo à passer : le premier essai.

Tester la coupe menstruelle, la première fois, c’est souvent un peu épique, et c’est pas toujours un sujet sur lequel tu peux demander conseil.

Mais c’est pour ça qu’il y a de chouettes personnes en ce bas monde qui peuvent t’aiguiller pour que tu ne redoutes pas ce moment, et surtout que tu saches à quoi t’attendre.

En dehors des super vidéos de l’inénarrable Sophie Riche, ex-rédactrice à l’humour contagieux chez madmoiZelle, tu peux désormais compter sur Hannah Witton.

big-pourquoi-passer-cup-coupe-menstruelle

Hannah Witton, youtubeuse de la réalité véritable

Hannah Witton est une youtubeuse anglaise de 25 ans, dont les vidéos abordent avant tout la thématique du sexe et de la sexualité, de façon pédagogique et bienveillante.

Dans la présentation de sa chaîne, les vraies punchlines s’enchaînent : « Je pense que les « salopes », ça n’existe pas », « la sexualité des gens ne vous regarde pas », « comment démanteler le patriarcat »

Dans le cadre d’un Journal des hormones qu’elle tient depuis son arrêt de la pilule il y a 7 mois, Hannah Witton raconte sans tabou ses ressentis et les changements physiques qu’elle perçoit.

Or, elle a publié le 7 mars une vidéo intitulée J’essaie la cup pour la première fois.

La vidéo est découpée en deux parties. La première montre Hannah dans ses toilettes, qui explique en direct ce qu’elle fait et comment ça se passe (spoiler alert, plutôt bien).

Dans la deuxième partie vient la phase « retirer la cup pendant ses règles », qui montre deux amies d’Hannah qui commentent et la conseillent de l’autre côté de la porte des toilettes.

C’est hilarant, particulièrement décomplexant, et ça te donne aussi une petite idée des fails et anecdotes étonnantes qui peuvent survenir !

Florilège de ces choses que j’aurais aimé savoir avant d’essayer la coupe menstruelle et dont parle Hannah Witton.

Le lubrifiant n’est pas forcément ton ami

Dans la vidéo, Hannah (appelons-la Hannah tout court) tente de mettre du lubrifiant sur la cup pour faciliter la pose. Pour ce test, elle n’a pas attendu d’avoir ses règles, ce qui est somme toute une bonne idée.

Soyons franches, la cup n’est pas très coopérative quand on essaie de la plier. Parce que le silicone chirurgical est suffisamment élastique pour chercher à reprendre sa forme initiale.

Du coup, Hannah a mis du lubrifiant sur sa coupe… qui lui a échappé des mains et est tombée tout droit dans les toilettes.

Même si tu as tes règles, lubrifier peut être une bonne idée.

Mais plutôt que d’en recouvrir ta coupe menstruelle, il peut être plus facile de lubrifier l’entrée du vagin ou les bords de la cup. Si tu n’as pas de lubrifiant, tu peux la passer sous l’eau tiède ou mettre un peu de salive. Comme tu pref, c’est toi qui choiz.

Comment mettre la cup (et savoir si elle est bien placée) ?

Sophie Riche te donnait déjà un guide d’utilisation de la coupe menstruelle en vidéo, mais en pratique ça ne se passe pas toujours aussi simplement.

Sur une cup, il y a souvent un embout qui aide à la retirer.

Mais ce petit morceau de silicone peut parfois être désagréable. Si tu te poses la question, ce n’est pas normal de sentir ta cup, et si l’embout te gêne, la plupart des marques permettent de le découper, parfois même en le graduant.

Tu n’as plus qu’à prendre une paire de ciseaux propre et à découper un petit tronçon pour raccourcir l’embout. N’oublie pas de laver ta cup avant de la remettre.

Il y a grosso modo 3 façons assez connues de plier ta coupe menstruelle pour la placer : en deux (ça forme un C), en 3 (ça forme un S) même si la cup a tendance à te sauter des mains, ou comme le montre Hannah.

Dans sa vidéo, Hannah est sur les toilettes. Personnellement, je te conseille plutôt de t’asseoir confortablement, en écartant les jambes ou de t’accroupir, les toilettes étant plus un obstacle qu’autre chose.

Il n’y a pas besoin de remonter tout le vagin pour la poser, au contraire : si elle est proche de la sortie, elle sera plus facile à récupérer.


Je te tiens !

Dans tous les cas, tu dois entendre et/ou sentir un petit bruit de succion quand tu la poses : ça veut dire qu’elle reprend sa forme initiale. Une fois que tu l’as entendue/sentie se déplier, il ne faut plus que tu la sentes.

Il y a de grandes chances que tu doives t’aider de deux ou trois doigts pour la positionner correctement les premières fois, la clé c’est de prendre ton temps, sans te stresser. Tu peux vérifier sa position en la faisant doucement tourner sur elle-même : si elle résiste, c’est sûrement qu’elle est mal placée.

Entre nous, tu devras peut-être t’y reprendre à deux fois pour réussir à la placer, c’est normal ne t’inquiète pas. C’est un coup de main à prendre et à moins de connaître l’intérieur de ton vagin par cœur, tu vas probablement tâtonner un peu.

Personnellement, j’ai fait le test, et j’ai bien dû galérer 5 minutes…

Enlever une cup, c’est une expérience inédite

« Comment les gens font-ils ? … J’ai l’impression que je la pousse plus à l’intérieur ! Oh mon dieu c’est terrifiant. Est-ce qu’il va falloir que j’aille chez le docteur maintenant ? »

Hannah passe bien en revue la palette d’émotions qui peuvent survenir au moment de l’enlever. À titre d’exemple, personne ne m’avait prévenue que ça serait galère à enlever.

Genre on m’avait surtout dit : c’est chiant à mettre et c’est chiant de ne pas se mettre de sang/fluide corporel sur les doigts quand tu l’enlèves. Mais on ne m’avait jamais expliqué que la cup était relou à retirer la première fois !

Ne t’inquiète pas, prends ton temps et ne te stresse pas.

J’aurais aimé que quelqu’un me dise : pas de panique, c’est normal. Ça m’aurait permis d’éviter cette vague de frayeur quand je me suis rendue compte qu’elle tenait vraiment bien.

D’autant qu’être détendue et accroupie ça aide. Déjà parce que les muscles du vagin bossent et donc si tu leur dis pas que c’est l’heure de la pause goûter, ils ne vont pas vraiment te lâcher la grappe.

« Ce n’est pas si difficile à enlever, ne t’inquiète pas, prends ton temps et ne te stresse pas », comme dirait Lucy (avec les lunettes), l’amie d’Hannah.

À choisir, mieux vaut te mettre au milieu de la salle de bain (genre au-dessus du carrelage) plutôt que des toilettes, car tu seras dans une meilleure position.

Puis tu attrapes l’embout (s’il y en a encore un) pour que la cup ne se barre pas et tu remontes doucement jusqu’à sa moitié haute. Tu appuies un peu dessus pour la décoller, et niquer l’effet de succion.

Là tu n’as plus qu’a ramener le tout dehors. Et oui, tu auras sûrement un peu de sang sur les doigts, surtout les premières fois.

Personnellement, la mienne a fait une chorégraphie de rock’n’roll quand j’ai essayé de l’enlever, j’avais l’impression que jamais je n’y arriverais, tellement la cup me glissait entre les doigts.

Du coup, avec la panique, ça m’a pris 10 minutes alors qu’il n’y avait pas de raison. Donc, mains propres, accroupie, on prend son temps et on ne se stresse pas la fouf.

À lire aussi : Est-ce la fin des tampons… voire celle des règles ?

Dormir avec une cup, c’est une affaire qui roule presque sur des roulettes

Dormir avec une cup c’est le meilleur truc au mondesauf au moment de l’enlever. Parce que parfois, la coupe menstruelle va un peu bouger dans ton sommeil et c’est un peu mission exploration pour la retrouver.

OÙ ES-TU BORDEL DE MERDE ?!

Un peu comme quand tu fouilles dans ton sac pour trouver ton stick à lèvres, oui. C’est fou la place qu’il y a là-dedans, c’est juste quand tu farfouilles que tu t’en rends compte…

C’est aussi là que tu vas réaliser qu’un vagin, c’est grand, et que si tu mets ta cup un peu trop loin, tu vas galérer à la récupérer.

Pour savoir si tu la place à la bonne hauteur, tu dois pouvoir la toucher en insérant seulement une phalange dans ton vagin.

Aller aux toilettes peut te simplifier la tâche

Pour faire descendre un peu la cup, il y a moyen de pousser sur tes muscles vaginaux. Le truc c’est que c’est difficile à dissocier des moments où tu pousses sur les autres muscles de cette zone.

Donc, si tu as envie de faire pipi ou de déféquer, tu seras tiraillée entre cette envie et celle de faire descendre ta cup avec tes muscles. Alors qu’en allant aux toilettes avant, tu pourras pousser sur tes muscles en toute tranquillité.

big-regles-digestion-explications

D’un autre côté, si tu es aux toilettes, eh bien il est possible que tu pousses suffisamment sur tes muscles pour sentir ta cup descendre jusqu’au bord de l’entrée de ton vagin.

Si tu es confortable avec le caca et le sang menstruel, c’est bien entendu plus facile de profiter de l’occasion pour faire d’une pierre deux coups et retirer ta cup.

C’est d’ailleurs ce que l’une des amies d’Hannah, Lina, lui conseille :

– Fais comme si tu faisais caca, mais avec ton vagin !
– Non, ne fais pas ça, parce que tu vas faire caca, pour de vrai.
– Tant que tu arrives à tout sortir, ça va.

Avec le temps, c’est vraiment BEAUCOUP plus facile

L’autre truc que j’aurais aimé savoir et qu’Hannah met très bien en avant dans la vidéo, c’est que ça devient plus facile avec le temps. Donc n’hésite pas à t’entraîner et à faire 3, 4 ou même 5 tests avant d’avoir tes règles.

Tu peux le faire d’affilée, ou à plusieurs jours d’intervalle, peu importe. Dis-toi juste qu’il vaut mieux que tu sois plus à l’aise avec au moment où tu auras tes règles, parce que ça te paraîtra beaucoup plus gérable (et clairement moins stressant).

Mieux vaut avoir un robinet à portée de mains

Il y a aussi des astuces pour rincer ta cup, mais c’est quand même vraiment plus pratique avec un lavabo à proximité. Comme ça tu laves à l’eau froide (le sang part mieux) et tu la rinces à l’eau tiède.

La sensation de cup froide peut être désagréable et tu ne veux pas avoir de mauvaise surprise, comme si quelqu’un avait malencontreusement fait tomber un glaçon dans ton vagin.

La sensation de propreté

Ça peut paraître paradoxal, mais on s’imagine que pour aimer la cup, il faut être assez peu hygiéniste ou maniaque de la propreté, parce qu’elle force à avoir un peu de sang sur les doigts et à mettre une partie de ta main dans ton vagin. Alors qu’en fait, l’inverse fonctionne tout aussi bien.

Comme le souligne Hannah dans son verdict, elle a eu une sensation de propreté :

« Ce que je veux dire, le sang n’a pas macéré dans du coton, ou en dehors de ton corps dans une serviette pendant des heures. Il attendait dans une coupe en plastique [en silicone médical donc, NDLR] dans ton corps. Dans ton corps où c’est propre…

Et donc, quand tu l’enlèves, ça ne sent pas mauvais, ça n’a pas l’air dégueulasse, c’est juste du sang. Et j’aime ça, ça donne une sensation de propreté. »

Elle ajoute également que la coupe menstruelle est pratique et rentable sur le long terme, mais aussi qu‘elle encourage à interagir avec son corps puisqu’il faut insérer et retirer la cup, ce qui permet de mieux connaître cette zone pour des raisons qui ne sont ni sexuelles ni médicales.

« Ça rend les règles moins effrayantes, moins intimidantes et moins honteuses. »

Et ça, c’est aussi un truc que j’aurais aimé savoir avant ma première fois à porter une cup. Et toi, qu’est-ce que tu aurais aimé savoir ?

À lire aussi : Pourquoi les règles, ce n’est pas sale

Chloé P.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (55) Facebook ()
  • Ada Lovelace
    Ada Lovelace, Le 25 août 2017 à 19h59

    6 mois après cet article, je remercie Madmoizelle de m'avoir fait découvrir Hannah Witton, qui est devenue une de mes youtubeuse pref, elle est tellement cool cette fille, elle mériterait un sujet à elle toute seule!!!

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!