J’ai testé pour vous… un cours de cuisine gourmet

Après avoir testé pour vous un cours de cuisine à midi, le cuistot en puissance (seulement en puissance) qui occupe mon corps a voulu testé la came d'au-dessus en se rendant à un cours de cuisine gourmet.

J’ai testé pour vous… un cours de cuisine gourmet

C’est peut-être un raisonnement de « quadra moderne qui se dit lessivée par le travail au bureau » (ou le signe que lentement mais sûrement, je suis de moins en moins une ado attardée abonnée aux cheese-burgers de grande surface), mais wow, QUE CUISINER EST DÉSTRESSANT QUAND ON A PASSÉ UNE DURE JOURNÉE ! Frénétiquement ciseler un oignon, langoureusement saupoudrer d’épices, écouter l’huile d’olive s’exciter dans le wok, caresser la peau veloutée des légumes… C’est fou comme le temps peut s’arrêter quand on est en cuisine, concentré sur l’obéissance minutieuse à une recette complexe.

 

Chez L’Atelier Des Sens, la formule cuisine gourmet dure 2h : un peu plus d’1 heure de préparation sous les conseils d’un grand chef étoilé, le reste du temps dédié à la dégustation. Dans une large cuisine suffisamment grande pour accueillir 10 plans de travail, au fond d’une cour à Bastille, j’ai donc testé pour vous : réaliser un wok de légumes fanés en barigoule aux gambas, un wok d’agneau de lait au curry et courgettes et un wok de fraises au caramel et basilic thaï.

20h, le cours commence : Gérard Fouché, notre chef cuisinier originaire du Sud-Ouest se présente, et nous résume en quelques phrases sa carrière de cuistot. Un CV à faire pâlir tous les fans de Cyril Lignac et amateurs d’émissions culinaires comme « Un dîner presque parfait ».

Tous les participants enfilent un charmant tablier couleur chocolat, avec lequel ils auront le droit de repartir.

Puis, Gérard explique dans le détail les techniques d’épluchage de légumes les plus optimales. On apprend avec émerveillement à effeuiller avec dextérité un artichaut.

Là c’est la partie la moins drôle : vider les gambas de leurs intestins. C’est un peu visqueux, mais l’agréable odeur qui émane déjà du bouillon de veau sur le feu et les rires enjoués des participants rendent la chose presque ludique.

Là c’est Gérard qui râpe les pommes, que l’on incorporera plus tard dans le wok.

Bon, 20 minutes plus tard, voilà où ça en est : on a mélangé navets, oignons, carottes, artichauts et gambas dans du vin blanc et des grosses louches de bouillon de veau.

Oh, et ça, c’est UNE MANDOLINE. Je ne connaissais pas avant que Gérard explique que ce gros ustensile de cuisine professionnel permet de tailler les légumes en tranches plus ou moins épaisses. GÉ-NIAL.

Après, on s’est occupés du wok d’agneau et du wok de fraises. À 10 dans une cuisine, mais aucune panique similaire à la cuisine de mes tantes un soir de dîner de famille, et pour cause : Gérard est un parfait chef d’orchestre et attribue à chacun un rôle bien précis.

Si bien que 10 minutes plus tard, il est 21h passées et nos assiettes sont prêtes. Voici l’entrée. Une vraie sculpture : le creux de l’assiette étant assez petit, le but est de faire tenir les uns au dessus des autres tous les ingrédients, en veillant bien à essuyer les petits éclaboussures sur l’assiette. « La présentation, c’est le premier pas vers l’appétit », nous dit en substance Gérard.

À table, les participants s’enthousiasment des mets préparés. Pour décupler les saveurs, le dîner est arrosé de vin blanc.

Là c’est le plat principal. L’agneau était super tendre, les filaments de courgettes divins, la sauce tellement bonne que j’en aurais bien bu un mug entier.

La cerise sur le gâteau ? Les fraises au basilic thai. Ce dessert est la définition empirique de l’expression « goût intense ». Je n’avais encore jamais mangé de fraises avec autant un goût de fraises ! => vous voyez ce que je veux dire ou je suis seule au monde ?

En bref : pourquoi aimer le cours de cuisine gourmet ?

  • On ressort avec une recette qu’on sera capable de refaire à la maison
  • On dîne super bien
  • L’ambiance est conviviale
  • C’est une chouette idée-cadeau

65 euros le cours de 2 heures, à L’Atelier des Sens – cuisine & art de vivre : www.atelier-des-sens.com
2 adresses à Paris : 40, rue Sedaine, Paris 11ème et 10, rue du Bourg l’Abbé, Paris 3ème
Tél. : 01 40 21 08 50

L’Atelier des Sens propose toutes sortes de cours :

– cuisine japonaise : spécial makis
– cuisine du marché : rouge tomate
– cuisine moléculaire
– cooking in English : seasonal 3 courses
– cuisine indienne : mousson au Kerala
– Youpi des whoopies
et plein d’autres encore

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Haibaraa
    Haibaraa, Le 27 juillet 2011 à 18h03

    J'adore les articles d' Emily Laystary dans le genre j'ai testé les cours de cuisine, de jardinage... ♥

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)