Coupe menstruelle et stérilet : le couple impossible ?

Par  |  | 51 Commentaires

Plusieurs cas d'expulsions de stérilet dus à la coupe menstruelle ont été recensés. Explication.

Coupe menstruelle et stérilet : le couple impossible ?

Mise à jour, quelques minutes plus tard – Martin Winckler, le célèbre médecin, a répondu à quelqu’un qui lui demandait de réagir à cette « crainte » sur sa page Facebook. Sa réponse est extrêmement claire et sera, à n’en pas douter, plutôt rassurante :

« Les DIU [dispositifs intra-utérins] peuvent être expulsés spontanément. Il y a des utilisatrices de DIU qui utilisent des coupes. Il peut y avoir des expulsions spontanées chez des utilisatrices de coupes, d’autant que les DIU sont souvent expulsés pendant les règles, en raison des contractions… Donc, une expulsion lors de l’utilisation d’une coupe n’est pas synonyme de relation de cause à effet. Mais les Français sont très paranoïaques… Et quand on sait que retirer un DIU nécessite une traction ferme, dans l’axe du col, on doute un peu que le simple mouvement de retrait d’une coupe suffise pour ça. J’ajouterai; la fréquence d’utilisation des deux dispositifs dans d’autres pays que la France est telle que si semblable phénomène avait une quelconque réalité, il aurait été déjà étudié depuis longtemps ailleurs qu’en France. Rappelons que c’est en France qu’on affirme (sans preuve et même en dépit de la preuve contraire) depuis 30 ans que les anti-inflammatoires inhibent l’efficacité des DIU et que les DIU provoquent des grossesses extra-utérines. La rigueur scientifique n’est pas du tout le point fort du corps médical français. »

Je ne sais pas si j’ai été assez claire, mais le but de cette news n’est absolument pas de vous faire paniquer puisqu’on ne fait que relayer des recommandations de vigilance. Être bien dans sa coupe avec son stérilet, c’est génial. Mais, parfois, on peut avoir besoin d’être rassurée, autant aller en parler à un-e spécialiste du milieu de la santé. Et c’est toujours important d’être informé de tout ce qui tourne autour de notre santé, même si ça ne concerne qu’une petite poignée de personnes.

Paix et amour dans vos cups !

Le 7 janvier 2014 – La coupe menstruelle, je sais pas si t’as bien suivi, mais je suis plutôt complètement pour. Je ne vois que des avantages à cet instrument visant à récolter le sang des règles, parce que c’est un outil qui me correspond, qui va bien avec mon corps et avec mon mode de vie. Mais un truc que j’avais pas forcément réfléchi, c’est que la cup convient aussi à mon moyen de contraception : l’abstinence la mycose des ongles d’orteil les jeux de mots pourris les oreilles sales la pilule. Ce n’est apparemment pas le cas de tous.

En effet, plusieurs cas d’expulsions de stérilet (ou, moins grave mais toujours dérangeant, de déplacement) ont été recensés. C’est pas moi qui le dis, c’est le dernier bulletin des vigilances de l’ANSM (Agence de sécurité du médicament et des produits de santé).

Pas de panique : ça ne veut pas dire que ça arrivera forcément à toutes celles qui ont un stérilet, ça veut simplement dire que le danger peut éventuellement exister (« éventuellement », car le lien n’est pas encore complètement avéré). Les professionnels recommandent la prudence et ont demandé aux gynécologues et aux sages-femmes de parler de ces risques pour maintenir les patientes au courant.

C’est important de connaître les potentielles déconvenues (saignement, grossesse non désirée…) de l’association de la coupe menstruelle et du stérilet. Si tu es concernée, donc, n’hésite pas à demander plus d’informations à un-e professionnel-le !

via (merci à The Lady Bird d’avoir partagé l’info avec nous !)

Sophie Riche

Eh, salut toi ! Avant, mon pseudo, c'était Sophie-Pierre Pernaut, mais comme c'était un peu long et que j'aime bien mon vrai nom, j'ai repris mon blaz. Mais bon, tu peux m'appeler Sophie-Pierre Pernaut ou Sophie-Pierre ou SPP ou même dauphin. C'est toi qui choisis. Sinon J'ai 25 ans jusqu'à ce que j'en ai 26, puis 27 et ainsi de suite jusqu'à ce que je meurs ; tu connais le principe.

Tous ses articles

Commentaires
  • Fairies.
    Fairies., Le 24 septembre 2018 à 18h22

    Alors du coup je vais apporter mon témoignage, qui n'est pas forcément positif...
    J'étais la première ces dernières années à dire "ouais les gens qui disent la cup et le DIU c'est incompatible, BULLSHIT"... Je suis malheusement revenue sur mes positions :crying:
    2 ans et demi, 2 DIU, 2 expulsions liées à la cup...
    Je me suis fait poser mon premier DIU cuivre en octobre 2015 (NT380 short, je suis nullipare). Le bonheur, le pied total, l'amour fou bref ! J'ai demandé lors de la pose à la médecin si je pouvais continuer à utiliser ma cup, réponse : pas de souci. Juste si je peux attendre de laisser passer 2 ou 3 cycles avant de la réutiliser c'est mieux (car les cas d'expulsion sont plus fréquents dans les premiers mois), et faire attention à y aller doucement lors du retrait. OK no souci. J'attends 3 mois, je ressors la cup, aucun souci. Jusqu'à cette nuit de juillet 2017 où je me suis retrouvée avec mon cher DIU dans la main à 4h du matin (après un retrait de cup évidemment je précise)... YEEPEE.
    Donc branle-bas de combat, repose d'un DIU (le même qu'avant) assez rapidement derrière car je ne me voyais pas rester sans contraception. Juillet 2017 donc.
    Refroidie par cette expérience, j'ai pas osé réutiliser ma cup pendant l'année qui a suivi : je me suis remise aux tampons. :goth:
    Juillet 2018, je me motive à retenter l'expérience de la cup. Premier essai, douleur atroce lors du retrait (effectué avec toutes les précautions du monde hein, j'étais bien stressée par ma mauvaise expérience de l'année d'avant et je tenais à mon DIU :crying:), je mets les doigts dans mon joli frifri pour voir où sont les fils : ils sont bien plus longs que d'habitude. Par contre le DIU semble toujours à l'intérieur. Désespoir, RDV en urgence chez une SF qui me confirme que les fils sont beaucoup trop longs pour que ça soit normal. Elle ne voit pas le corps du DIU par contre. Echo de contrôle : le DIU est toujours dans l'utérus mais il a bien bougé, il est presque 1cm trop bas... Nouveau RDV avec la SF pour qu'elle me le retire (car non seulement l'efficacité contraceptive n'est plus optimale mais en plus avec les fils ultra longs que je me trimballais, il y avait un risque d'infection...).
    Elle m'a dit que si je voulais un autre DIU il faudrait envisager d'en poser un avec une forme qui limite les expulsions accidentelles. Mais je ne sais pas quoi faire, je suis moyen chaude pour m'en faire reposer un 3ème...
    Voilà mon histoire et ma poisse du DIU et de la cup :goth: je suis jalouse de toutes celles qui arrivent à gérer les deux sans souci :goth:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!