Ces t-shirts à thème « 50 nuances de non » sensibilisent au consentement

Une campagne de t-shirts dénonce la culture du viol et sensibilise au consentement pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

consentement-t-shirt-culture-du-viol

Le consentement est encore et toujours un concept incompris pour beaucoup, si on en croit une nouvelle gamme de t-shirts lancée par deux Australiennes, Emma Clowes et Katarina Matic.

Après avoir sillonné le monde, elles ont décidé de confectionner des hauts blancs à messages, rédigés en gris.

Les textes sont une série de phrases qui ont été prononcés par des personnes qui ont exprimé un « NON » à un rapport sexuel.

Parmi les phrases qui ont été dites et imprimées sur les t-shirts, il y a par exemple :

  • « Ça va si on ne fait que dormir ? »
  • « Je veux juste que tu saches que je ne m’attends à rien de plus qu’un baiser ce soir. »
  • « Je ne le sens vraiment pas. »

J’ai déjà prononcé ces phrases et dans mon cas, on m’a entendue, on a accepté et respecté mon choix.

Mais comme l’explique les fondatrices de la campagne, ceux et celles qui ont déclaré ces mots inscrits sur les T-shirts ont été ignorées.

« La zone grise » à la poubelle

Cette gamme de hauts a été baptisée : 50 shades of no, qui signifie en français : « 50 nuances de non ».

Le nom fait référence au film Fifty Shades of Grey et aborde la question de la « zone grise ».

Ce concept qui sert parfois à se dédouaner d’un viol et/ou d’une agression sexuelle du genre :

« Je savais pas, monsieur l’agent. Elle a pas dit non… (Mais elle n’a pas dit oui non plus, du coup.) »

La « zone grise » fait partie intégrante de la culture viol, visant à culpabiliser la victime et déresponsabiliser l’agresseur.

Anouk en a longuement parlé dans un super article que tu peux lire en cliquant ci-dessous.

Un exemplaire de ces T-shirt coûte 30 dollars, ce qui n’est pas donné, mais sachez que les fonds récoltés seront versés à Project Consent, qui héberge le projet.

Cette organisation internationale à but non-lucratif lutte contre les agressions sexuelles et vise à sensibiliser les opinions autour de la culture du viol.

Toutes les infos sur le site de Project Consent.

Et si les t-shirts vous plaisent, vous pouvez les trouvez sur une boutique en ligne juste ici à partir du 8 mars seulement !

À lire aussi : Le consentement sexuel expliqué par une tasse de thé

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires
  • Sixteen Saltines
    Sixteen Saltines, Le 28 février 2018 à 22h08

    Euh moi quand je vais sur la boutique, ça me demande un mot de passe, c'est normal ? :sad:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!