Comment s’habiller pour un festival musical ?

La saison des festivals musicaux vient tout juste de démarrer, c'est le moment de faire un point sur la tenue de guerre à adopter. Check-list, adresses et conseils mode en quatre points.

Comment s’habiller pour un festival musical ?

Publié initialement le 3 juin 2011

Asos – Zara – We Are Handsome

1. Le minimum

Il va faire chaud. C’est clairement pas le moment de remplir ton sac avec 15 kilos de fringues. Prends court, prends fin et prends deux-en-un. Comme ce maillot de bain, une pièce rentré dans un short ou bikini si tu es plus exhib.

> Oublie : les superpositions de couches, tes plus jolies pièces ou la totale de ta boîte à bijoux. Un festival n’es pas un défilé de mode. Tes vêtements vont souffrir de la transpiration et de la foule en transe, accrochée à ton débardeur trop beau, qui t’aura coûté 49,99 boules mais qui finira peut-être éventré.

2. Se protéger

Dans un festival, deux ennemis. Le soleil… et les autres (sans doute le pire). Un chapeau panama, ou fedora, en paille ne sera jamais de trop (la capeline trop large ? Tu risques d’en faire sérieusement chier plus d’un derrière toi, mauvaise idée) et lunettes de soleil indispensables. Ton atout le plus précieux dans un festival qui risque de durer une, deux, trois voire quatre journées entières ? Tes pieds ! C’est là que tes congénères deviennent des loups. Alors je t’en conjure, mets-des-chaussures-fermées-s’il-te-plaît. Tu me remercieras plus tard.

> Oublie : tongs, nu-pieds, pieds-nus (carrément ué), talons (est-ce la peine de préciser pourquoi ?).

3. S’organiser

Saucisses, frites, chichis, pastèques. Debout depuis 7h49 tu pogotes depuis approximativement six heures et vingt-trois minutes. Les stands de bouffes t’entourent et soudain ton estomac se contracte – où as-tu foutu cette maudite tune ? Pour ne rien perdre et stocker le minimum vital pense aux sac à dos, ils reviennent à la mode et tu en trouves un peu partout, des petits modèles, en cuir/tissu et coloré. Le mini-sac besace à mettre en bandoulière ou encore le sac banane, c’est hype. Sans déconner.

4. Prévoir la pluie

Mon premier festival, je n’étais que joie, amour et soleil. La pluie n’aurait jamais pu s’infiltrer dans mon cerveau. Mon esprit innocent fût traumatisé dès le deuxième jour sous un déluge de fin du monde. Pense donc à emporter un poncho, une parka ou une chemise en jean car le temps se rafraîchit trèèès vite et c’est le meilleur plan pour choper la crève et te gâcher la fin de ton festival. Qui dit pluie, dit boue. Une paire de botte va sans doute te faire suer de la voûte plantaire, mais entre deux maux, choisissons le moindre mal.

Check-list : récapitulons !

  • poncho, parka, veste/chemise en jean
  • panama, fedora en paille / lunettes de soleil
  • short, jupe, robe courte
  • blouse, débardeur, combishort/salopette, maillot de bain
  • chaussures fermées : boots, mocassins, bottes / nu-pieds à tes risques et périls
  • besace, sac bandoulière, sac banane

Les meilleures adresses :

  • Pimkie, qui dispose de plein de mini-shorts colorés et de t-shirts sérigraphiés à petits prix
  • Zara Trafaluc, la ligne plus jeune de Zara est pile poil dans l’esprit festivalier, un brin hippie, frangé et rock
  • Asos, Urban Outfitters et Topshop, les grands fournisseurs anglosaxons de looks festivaliers vous offre toute la panoplie de parfaite festivalière. Les prix, eux, s’y prêtent moins

Et pour finir, une petite ligne de conduite pendant les festivals à bien mémoriser et des inspirations looks du côté de Coachella !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 47 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Noiz`
    Noiz`, Le 5 juin 2016 à 12h41

    Plutôt qu'un sac ou une pochette, j'emmène le strict minimum dans un brassard de running : téléphone, carte bleue, carte vitale et un billet de 20 euros, et je suis partie.

Lire l'intégralité des 47 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)