Sept astuces pour décrocher de son smartphone

L'addiction au smartphone est très commune... Une question persiste : comment s'en défaire ?

Sept astuces pour décrocher de son smartphone

— Article initialement publié le 22 octobre 2016

Il m’arrive souvent de vouloir regarder l’heure sur mon portable et de voir au passage que j’ai une notification sur Facebook… Curieuse, je clique dessus.

Souvent, c’est sans intérêt mais j’en profite tout de même pour regarder ma timeline. Là un débat dans les commentaires d’un article attire mon attention… Et puis avant même que je m’en rende compte, cela fait 10 minutes que je regarde mon téléphone. Alors que je n’étais partie que pour un coup d’œil.

Ça m’agace parce que j’utilise la technologie pour combler un vide. Cette option est si simple.

Ça m’agace. Ça m’agace parce que je me rends bien compte qu’en général, je n’utilise pas la technologie pour créer de nouvelles choses, aller de l’avant comme elle pourrait me le permettre… Non, je l’utilise plus pour combler un vide. Parce que cette option est si simple. Et puis une fois dessus le temps s’écoule à une vitesse étonnante.

Je ne suis pas la seule dans ce cas. Une étude publiée il y a quelques semaines annonçait que 78% des 18-25 ans souffriraient de nomophobie, c’est-à-dire de la peur de perdre son téléphone.

Depuis quelques mois, je fais plein de choses pour tenter de décrocher de mon portable et réapprendre à vivre un maximum sans. Voici mes astuces.

big-week-end-sans-smartphone-experience-impossible

Prenez conscience de votre utilisation de votre portable

À chaque fois que vous prenez votre téléphone dans votre main, questionnez-vous : pourquoi faites vous cela ? Quel bénéfice en tirez-vous ?

L’idée n’est pas de se culpabiliser mais de se rendre compte de son utilisation. Prendre son portable ne doit pas être un réflexe inconscient. Cela doit devenir un geste réfléchi.

Désactivez les notifications (voire carrément la 4G)

Désactiver ses notifications, voire couper la 4G de son téléphone, peut avoir deux bénéfices.

Dès que je vois une notification, j’ai immédiatement envie d’en savoir plus… Alors que si je n’en n’ai pas, le problème est résolu !

Le premier est d’éviter d’attirer son attention. Dès que je vois que j’ai un message non lu, une invitation à un événement ou quoi que ce soit, j’ai immédiatement envie d’en savoir plus. Et donc je regarde. De toute manière, si je ne le fais pas, j’y pense quand même. Alors que si je n’ai pas accès à mes notifications, le problème est résolu !

Le second, plus subtil, est que si vous désactivez la 4G de votre portable, votre batterie tiendra vraiment plus longtemps.

J’ai à ce sujet connu un gars qui avait un abonnement mobile ne comprenant pas la 4G. Il utilisait les fonctionnalités nécessitant Internet uniquement quand il avait accès au wifi… Et devinez quoi : c’était un mec super détente vis-à-vis de son portable !

Faites la démarche de délibérément sortir sans votre portable

Quand j’oublie mon portable à la maison et que je m’en rends compte trop tard, je me sens totalement nue.

Alors que quand je décide de partir délibérément à un endroit sans le prendre, je me sens libre. Surtout, je me force ainsi à ne pas me tourner immédiatement dessus dès que je me sens mal à l’aise ou fatiguée. C’est une petite sortie de ma zone de confort, en somme, et ça fait du bien !

Après tout, à quoi bon avoir mon smartphone pour aller faire mes courses ou chercher une lettre à la poste ?

J’ai d’ailleurs fait le choix délibéré de ne pas avoir de chargeur de portable sur moi : quand je n’ai plus de batterie, ça veut dire que j’ai eu ma dose pour la journée !

Apprenez à faire seul•e ce que votre smartphone fait pour vous

De nombreu•x•ses ami•es m’ont témoigné de leur incapacité à lire une carte. Le pire c’est quand l’un•e d’entre eux/elles admet qu’avant son portable, il ou elle savait se repérer… Mais que ce n’est plus le cas.

Ça a un petit côté amusant de réussir du premier coup à me repérer dans un coin que je ne connais pas.

Lire une carte, ça s’apprend et c’est généralement assez facile. J’avoue même trouver que ça a un petit côté amusant de réussir du premier coup à me repérer dans un coin que je ne connais pas… Et ce sens de l’orientation est super pratique en voyage quand je me retrouve sans données mobiles.

De la même manière, j’essaie toujours de faire des calculs mentaux plutôt que d’utiliser la fonction calculatrice. Et en soirée, quand on débat sur un point précis, je préfère continuer à discuter plutôt que couper court à une discussion en brandissant Wikipedia.

Ayez toujours un livre sur vous

Que ce soit dans les transports ou simplement dans les moments d’attente, un portable est souvent l’échappatoire idéale pour s’occuper l’esprit. Ça ne me semblait pas très grave jusqu’à ce que je me rende compte il y a quelques mois que tout ce temps que je passais autrefois à lire… Je le passe maintenant à traîner sur mon mobile.

Depuis, je ne sors plus de chez moi sans un livre dans mon sac. Parfois, je dois me forcer à lire. Redécouvrir le goût de la lecture n’est pas si aisé quand ça fait longtemps qu’on ne l’a plus…

Mais c’est ainsi que j’ai pu découvrir à 23 ans Stephen King, que j’ai étendu mes sujets de conversation et que des ami•es ont décidé de me filer leurs derniers coups de cœurs pour m’encourager à continuer sur ma lancée. Bref, que du bon !

Achetez de quoi remplacer les fonctions (qui sont devenues) indispensables

Disons la vérité : depuis que j’ai mon portable, je l’utilise comme mon seul moyen pour regarder l’heure. Comme beaucoup, il me sert également de réveil le matin. Dernièrement, j’ai eu une révélation : imaginons que demain je perde mon portable, comment je fais ?

Même si c’est pratique, je trouve ça embêtant de ne dépendre que d’un seul objet pour tout.

En fait, ça marche pour beaucoup de choses : je trouve ça un peu embêtant de ne dépendre que d’un seul objet pour tout. Alors, la musique, je l’écoute en ligne et j’achète des CDs. Je stocke mes photos à plusieurs endroits…

Et j’ai décidé de sortir un vieux réveil de mes cartons afin de l’utiliser chez moi. Maintenant, il me faut juste une montre et ça sera parfait !

Posez-vous des limites de temps

Il faut un temps pour regarder son portable et un temps pour tout le reste.

Je m’interdis dorénavant de le regarder quand je suis avec des gens. Parfois, je le mets en mode avion puis décide de ne pas y toucher pendant plusieurs heures.

Souvent, j’ai la trouille qu’une urgence tombe ou qu’on ne puisse pas me joindre… Mais honnêtement, c’est plus une excuse qu’autre chose.

Parce que ce qu’il se passe, c’est qu’il y a à peine cinq ans, je réussissais très bien à passer une journée entière sans mon téléphone et sans stresser. Mon entourage n’est pas plus en danger qu’avant, moi non plus. La seule chose qui a évolué, c’est mon utilisation.

Finalement, c’est plutôt positif : si j’ai pu autant changer dans un sens… Je peux également le faire dans l’autre !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Duendecita
    Duendecita, Le 23 octobre 2016 à 11h59

    Oooouuuuuuiiiiiiiiii MERCI pour cet article!!! :fleur::fleur::fleur:
    Je suis tout à fait d'accord sur les points abordés: les nouvelles technologies contiennent intrinsèquement du bon et du mauvais, c'est à nous d'essayer de faire la part des choses pour encourager le bon, et cet article aide à cela!
    Le GPS sur le téléphone est effectivement un frein à s'orienter dans l'espace, car se laisser guider permet de gagner du temps, c'est "pratique"... Mais en fait ça nous empêche aussi de travailler à l'abstraction de l'endroit où l'on vit, de faire des liens entre les lieux que l'on fréquente...
    Et en face de gens, avoir le téléphone à côté de soi et rempli de notifications, qu'on le veuille ou non cela redirige une partie de notre attention vers lui, cela crée une attente, une curiosité... Et donc on écoute moins/différemment la personne en face.
    Combien de personnes prenant leur téléphone pendant que je raconte quelque chose et tapant un sms ou autre qui me disent "vas-y continue je t'écoute hein" tout en regardant leur écran...:stare:
    BREF, merci de promouvoir dans cet article le détachement de son téléphone :top:

    Spoiler: Pour pousser la réflexion...

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)