Colton Burpo raconte son expérience de mort imminente

Colton Burpo est un jeune américain auteur d’un livre en train de devenir un véritable best seller. L’enfant a fait l’expérience de mort imminente et raconte son incursion dans les jardins d’Éden. Un témoignage que les Américains s’arrachent (plus d’un million d’exemplaires déjà vendus, sans aucune campagne de pub). En 2003, le petit Colton alors […]

Colton Burpo est un jeune américain auteur d’un livre en train de devenir un véritable best seller. L’enfant a fait l’expérience de mort imminente et raconte son incursion dans les jardins d’Éden. Un témoignage que les Américains s’arrachent (plus d’un million d’exemplaires déjà vendus, sans aucune campagne de pub).


En 2003, le petit Colton alors âgé de trois ans et demi, manque de mourir d’une appendicite. Une fois guéri et sorti de l’hôpital, l’enfant raconte à ses parents : sur la table d’opération, il est allé au paradis et il a rencontré des anges, Jésus, Jean-Baptiste, et même son arrière-grand-père décédé bien avant sa naissance.

Aidé par la plume du nègre de Sarah Palin, le père de Colton (qui est pasteur dans un bled du Nebraska) en a tiré un livre.

Vous pouvez lire l’article sur Le Point ici.

Alors que ce genre de récits sort en grande nombre chaque année, celui de Colton semble recueillir un très net succès. Très probablement parce qu’il est jeune, et que « la vérité sort de la bouche des enfants », il paraît.

On y croit ou on y croit pas, mais posons nous au moins la question : et si Colton n’était qu’un Justin Bieber du témoignage de l’au-delà ? Autrement dit, une jeune marionnette principalement manipulée par des adultes bien moins naïfs et très au courant des sommes d’argent à drainer ?

Je dis ça, je dis rien.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Beck
    Beck, Le 13 avril 2011 à 14h49

    Souffle : Je ne veux pas dire que c'est la croyance elle-même qui relève d'un manque de sens critique. Pour moi, c'est tout ce qui est autour : par exemple, quelqu'un qui parce qu'il croit en Dieu, ne questionne le témoignage dont parle le livre, l'accepte d'emblée puisque ça rentre dans le champ des possibilités de sa foi. Ce n'est pas parce qu'on est chrétien qu'on devrait croire à toutes les témoignages, tout comme ce n'est pas parce qu'on croit à la vie extra-terrestre qu'on devrait croire à toutes les histoires d'ovnis, pour faire un parallèle un peu grossier.
    Bref, croire en Dieu et croire les gens qui parlent de Dieu, ce n'est pas du tout la même chose, c'est là où je voulais en venir. L'un peu se faire avec une foi et une confiance absolue, pour l'autre il faut être prudents.

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)